Le Loup : un outil de prévention novateur contre l’inceste

Dossiers Publié le 30.12.2021

À l’âge de sept ans, Mai Lan Chapiron vit des gestes incestueux de la part de l’un de ses grands-pères. Née dans une famille d’artiste où les « anciens » sont vénérés, elle se tait, pour ne pas bouleverser l’équilibre familial.

Devenue adulte, elle crée un outil de prévention novateur contre l’inceste, Le Loup, sorti en 2021, sous trois formes : un clip, une vidéo de prévention et un livre. Chacune s’adresse directement aux enfants, tout en éveillant la conscience des adultes. Le livre est un vrai succès de librairie, l’éditeur a dû le réimprimer au bout de deux mois. 

Chanteuse française, Mai Lan Chapiron présente son 1er album en solo en 2012, après avoir évolué dans divers domaines artistiques tel que l’audio-visuel, la mode féminine, l’illustration, l’écriture, le rap et la pop pour la musique. Engagée auprès d'associations pour la protection des enfants ou des femmes, elle est autrice et illustratrice de l’outil de prévention contre l'inceste « Le Loup ».

Ce dispositif explique de façon claire et précise ce qu’est une agression sexuelle et ce qu’est l’inceste. Il présente aux enfants différents moyens d’action pour ne pas rester seuls face à ce qu’ils vivent, qui appeler, à qui et comment en parler. Les enfants sont également prévenus des difficultés qu’ils risquent de rencontrer lorsqu’ils vont dévoiler cette réalité, mais sont toujours encouragés à poursuivre. À ne pas renoncer.

Un livre à hauteur d’enfant

Difficile de se procurer Le Loup (éditions La Martinière jeunesse) en librairie tant son succès a été important depuis sa parution en septembre. L’éditeur a même dû le faire réimprimer en novembre, faute de stocks suffisants. Il faut dire que pour la première fois, un livre tente de casser le tabou de l’inceste en s’adressant directement aux enfants, avec leurs mots. Les textes sont courts, explicites, sans tabou. Les mots ne cherchent pas à cacher la vérité de l’inceste. La situation de Miette, la petite fille qui subit l’agression sexuelle perpétrée par un membre de sa famille, reflète la réalité vécue. Le prénom choisi est évocateur du tsunami que vit la petite fille. Le tout incarné par des illustrations puissantes et poétiques, elles aussi dessinées par Mai Lan.

Tout y est dit, de la façade extérieure d’une jolie maison et d’une vie sociale et familiale riche à l’isolement de Miette, seule à connaître les deux visages de l’agresseur « Personne ne le sait » [sic]. Ce que peut demander un agresseur sexuel à un enfant est nommé clairement : « Il veut que Miette le touche, il veut que Miette le caresse, et il veut la caresser aussi avec ses grosses pattes. » [sic]. On partage les émotions qui envahissent l’enfant, à savoir l’impuissance, la peur, la culpabilité, l’insécurité, son dilemme intérieur « Elle a honte et elle a peur, très peur » « Peur qu’on ne la croit pas, que sa famille soit triste… » [sic], ses sentiments ambigus envers le loup, son silence « C’est difficile à comprendre, mais Miette aime le loup, il fait partie de sa famille » [sic].

À travers son héroïne, Mai Lan insuffle ensuite l’impulsion d’aller chercher de l’aide, démontre l’importance de parler à un adulte ou, si le premier ne peut pas réagir, la nécessité de trouver un autre adulte qui va agir et la protéger. Grâce à cette aide, l’enfant se sent moins seul : « C’est comme ça que j’ai fait quand j’ai eu mon problème et aujourd’hui, je me sens beaucoup mieux ». [sic] Enfin, le livre se termine sur un véritable message d’espoir et une réelle porte de sortie. « Et voilà ! Bas les pattes, le loup ! C’est fini ! ». [sic] Le livre est complété par un cahier d’accompagnement écrit par Coralie Diere, psychologue clinicienne œuvrant au sein de la protection de l’enfance. Il mentionne de nombreux numéros utiles, les chiffres de l’inceste dont ceux que nous avons sortis et les associations ressources, y compris la nôtre.

Livre Le Loup, Mai Lan Chapiron, éditions La Martinière jeunesse, 9,90 euros ; conseillé pour les enfants de 4 à 9 ans. Illustrations de Mai Lan Chapiron extraites de l’ouvrage, tous droits réservés.

Une chanson et un clip percutant

C’est la partie du projet la plus récente. Il y a un mois, Mai Lan Chapiron a sorti une chanson intitulée également Le Loup sur YouTube, accompagnée d’un clip original. Soutenue par l’image d’une petite fille qui flotte au milieu d’un grand espace noir, elle alterne actes et ressentis en soulignant la confusion de l’enfant. Perturbante et poignante à la fois, cette chanson ouvre une panoplie large de réactions et de ressentis. Racontée sans violence verbale elle bouleverse et les symboles employés deviennent une force de transmission, notamment dans la cassure de l’enfant, de l’enfance. La voix douce de Mai Lan et le tempo de berceuse appuyant cette bascule du monde de l’enfant par le contraste avec la gravité du sujet.

Une vidéo de prévention pour compléter le tout

Dans la même veine du cahier d’accompagnement à la fin du livre Le Loup, une vidéo de prévention postée sur YouTube début septembre retrace toutes les idées importantes du projet. A travers un constant parallèle entre soi et les autres, sont nommés les parties intimes du corps et qui a le droit ou non de les toucher. La différence entre l’agression sexuelle et l’inceste est aussi expliquée. Un vocabulaire approprié, pertinent et sans jugement permet à l’enfant d’intégrer qu’il n’est nullement responsable de ce qui lui arrive. La vidéo s’adresse à la fois aux enfants, voire à des tout-petits en mettant des mots là où ils pourraient ne pas les mettre, mais aussi à tous les adultes, y compris les agresseurs.