50 000 nounours : Les enfants ne sont pas des objets sexuels

Événements Publié le 03.11.2009

Suresnes, le 4 novembre 2004.  À l’occasion de la Journée mondiale des droits de l’Enfant, Euro RSCG C&O s’engage aux côtés de Face à l'inceste pour une campagne choc de mobilisation contre l’inceste

Campagne choc de mobilisation contre l'inceste

Chaque jour, en France, des milliers d’enfants sont victimes d’attouchements et d’agressions sexuelles par un membre de leur propre famille : un père, une mère, un oncle, un grand-père, un cousin… Ces crimes qui traumatisent durablement les victimes restent le plus souvent impunis, tant il est difficile pour les enfants de parler.

Face à ce tabou, Face à l'inceste (Association Internationale des Victimes de l’Inceste) souhaite briser le silence et lance une grande campagne de mobilisation contre l’inceste. L’objectif premier : mobiliser le grand public pour que chacun ait conscience que l’inceste est un interdit majeur et qu’il faut donner l’alerte en cas de doute.

Face à l'inceste souhaite aussi à travers cette campagne mobiliser les pouvoirs publics et faire pression afin que l’inceste soit enfin inscrit au code pénal. Aujourd’hui en effet, la spécificité de ces crimes, leur violence particulière, n’est pas reconnue en tant que telle.

Gracieusement réalisée par l’Agence Euro RSCG C&O, la campagne contre l’inceste sera déclinée en presse et radio. Elle sera lancée le 5 novembre afin d’appeler à une mobilisation le 20 novembre sur la Place de la Bastille, à Paris. Le public sera alors invité à signer le manifeste contre l’inceste.

Une campagne radio choc qui met en scène l’inceste avec réalisme :

Deux spots radio ont été créés par l’Agence. Ils reposent sur la surprise d’une situation normale, le bain et le coucher d’un enfant, qui dérape en un acte d’inceste : le reflet d’une réalité dans laquelle tout se passe dans la banalité, souvent sans heurts, dans une négation absolue de l’horreur du geste

Valérie Mairesse et Nicole Croisille ont accepté d’être marraines de l’association et ont prêté leurs voix pour nous donner les informations générales de mobilisation en fin de spot.

Une annonce presse qui met en scène le regard de l’agresseur par lequel l’enfant devient objet de désir :

Un simple visuel et quelques mots pour rappeler que les enfants ne sont pas des objets sexuels, l’annonce presse met en scène, dans un lit d’enfant, une poupée gonflable serrant un nounours. L’image est forte, choquante, elle illustre bien la violence de l’inceste qui assimile l’enfant dans son intimité (sa chambre, son nounours dans les bras) à un symbole du jeu sexuel.


Message 1 :

Voix d’homme : Ah c’est bien, tu as bien rangé ta chambre…Tu as fait tes devoirs ?
Tu t’es bien lavé les dents? Fais-moi voir… C’est bien.
Allé hop. Au lit maintenant ! On se met en pyjama. On enlève la culotte.
Humm. Tu as la peau douce.
Tu ouvres la braguette de papa.
Tu es ma petite princesse.
Aller, ouvre la bouche.
C’est bien. Continue comme ça.

Message 2 :

Voix homme (+bruit d’eau) : Alors t’es content de prendre ton bain avec papa…
Comme ça, t’es tout propre… Et puis les shampoings de papa, ils ne piquent pas les yeux…Hein ?
Aller, maintenant, c'est ton tour de me laver. Tu me frottes le ventre. Voilà.
Descend maintenant. Oui, là… c’est ça, Lave-moi bien…

Voix off de fin des deux messages :   « Chaque jour, en France, des milliers d’enfants sont victimes d’attouchements, et d’agressions sexuelles commis par des membres de leur propre famille. Le 20 novembre, mobilisons-nous Place de la bastille contre l’inceste avec l’AIVI, l’association internationale des victimes de l’inceste. Retrouvez toutes les informations sur notre site aivi.org. »    

 

Campagne d'affichage

"Les enfants ne sont pas des objets sexuels" titre la campagne d'affichage réalisée pour l'événement grâce à nos partenaires et soutiens. Une poupée gonflable dans un lit d'enfant, un nounours, matérialisent l'inceste. 140 affiches 4 x 3 mètres seront offertes en Île-de-France par l'entreprise JC Decaux.   > Voir l'affiche    

   

 

En savoir plus