A Lille, Face à l'inceste bouge contre les violences

Actualités Publié le 24.11.2011

contre_les_violences-4

Avec notre responsable régionale, Martine Warnier et son équipe, Lille bouge contre les violences faites aux femmes et sur l'information sur l'inceste. Plusieurs évènements sont programmés :

- vendredi 25 novembre à 17h à Ecoute Brunehaut, 67 rue des Postes : Marche contre les violences faites aux femmes organisée par l’association Accueil et Réinsertion Sociale (ARS)/ Arrivée : maison Folie Moulins pour 18h30, Vernissage de C.Cabrol) .

- mercredi 30 novembre, de 14h30-17h à la maison Folie Moulins, exposition Blessures de femmes lilloises réalisée par Catherine Cabrol. Présentation de l’exposition par Face à l'inceste , suivie d’un focus sur la question de l’inceste. Quatre victimes membres d' Face à l'inceste ont posé pour cette exposition.

Lire l'article de la Voix du Nord - Lire l'article de Elserevue.fr - Lire l'article de Nord Eclair - Reportage et interview sur France 3

Retour sur l'évènement par Martine Warnier

Retour sur l'évènement par Martine Warnier

Dans le cadre de la journée internationale contre les violences faites aux femmes, la ville de LILLE a commandé à Catherine CABROL photographe réalisatrice, par ailleurs membre du CA d’AIVI, une exposition appelée BLESSURES DE FEMMES LILLOISES composée de femmes en combat contre les violences dont elles ont été victimes.

Face à l'inceste qui avait déjà largement participé en novembre 2010  aux  ETATS GENERAUX DE LA VIOLENCE FAITE AUX ENFANTS ET DE LA VIOLENCE DES ENFANTS a été contactée par les services de la Ville de Lille pour s’associer aux actions menées autour de cette journée.

Ainsi quatre femmes, membres d’ Face à l'inceste , toutes victimes d’inceste ont accepté de poser et de témoigner pour cette exposition. Une d’entre elles a posé avec sa fille et l’autre avec sa sœur, mettant ainsi l’accent sur  cette violence familiale.

Cette exposition a été un grand succès puisque 200 personnes ont pu la visiter au cours du vernissage dépassant largement le cadre des associations ou des familles et amis.

Cette exposition est encore visible  jusqu’au 11 décembre à la MAISON FOLIE DE MOULIN à Lille.

Parmi la centaine de personnes, une dizaine d’adhérent(e)s d’ Face à l'inceste ont participé à la marche  qui a précédé ce vernissage. Leur détermination à être visibles en tant que victimes d’inceste les a conduite à confectionner des badges et panneaux qu’elles ont ostensiblement portés pendant tout le parcours.

Le 30 novembre toujours dans le cadre de ces manifestations, Face à l'inceste a organisé un atelier suivi d’un café /débat Des victimes d’inceste mais également des personnes sensibilisées par le sujet ont participé à cette réunion et ont confronté leur approche de l’inceste, sa définition , ses conséquences et les solutions. Les débats très riches et parfois très émouvants ont conduit à faire des propositions afin d’interpeller et sensibiliser la société sur ce sujet.

Au final, l’équipe Lilloise d’ Face à l'inceste s’est trouvée renforcée. Ses membres sont plus que jamais déterminés à agir contre l’inceste pour les autres mais aussi pour eux -même afin d’être les moteurs des changements de mentalité face à l’inceste.

Pour ces adhérent(e)s, c’est aussi une façon de sortir la position de victime. A l'issue de toutes ces actions fatiguées mais enthousiastes, l’une d’entre elles s’est exprimée ainsi : « ce n’est pas parce qu’on a été victime d’inceste qu’on doit faire la gueule toute la vie ». Il y a eu un grand éclat de rires !!!

A noter que la presse locale a  largement relayé l’action d’ Face à l'inceste puisque deux articles lui ont été consacrés : ( VOIX DU NORD du 1er décembre et NORD ECLAIR du 2 décembre ).

Un grand merci à Catherine CABROL qui met toutes ces femmes à l’honneur et qui leur permet de s’exprimer à travers l’art. Un grand merci aussi à la ville de Lille.