Lettre ouverte à Martine Aubry sur le vote PS sur l'insertion de l'inceste dans le code pénal

Actualités Publié le 01.02.2010

martine-aubry-363208

Madame la Secrétaire Générale,

Le  26 janvier, l’Assemblée Nationale a voté la loi présentée par Marie-Louise Fort tendant à inscrire l'inceste commis sur les mineurs dans le code pénal et  à améliorer la détection et la prise en charge des victimes d'actes incestueux.

Nous étions dans l’hémicycle et, comme en première lecture, nous avons écouté attentivement Madame Pau-Langevin argumenter contre cette loi.  Bien que nous l’ayons rencontrée pour lui faire part de nos attentes et des besoins législatifs pour protéger les victimes, nous avons été déçus qu’aucun de nos arguments n’aient été entendus ni compris.

La lutte contre l’inceste ne tolère aucun clivage politique. Pourtant, nous avons vu votre parti s’opposer à une loi présentée par l’UMP plutôt que de collaborer à améliorer le travail fait par ce même parti. Aucune proposition de votre part, aucun travail, audition entre les deux lectures.

Si cette loi ne vous satisfaisait pas, pourquoi n’avez-vous rien proposé ? Il nous  a vraiment semblé que cela n’avait aucune importance pour le parti socialiste français. C’est décevant, attristant, révoltant pour les victimes et leurs proches mais aussi pour les professionnels qui travaillent au quotidien sur ce fléau.

Nous vous pensions sensibilisée au fléau de santé publique de l’inceste qui touche deux millions de français (sondage IPSOS pour Face à l'inceste du 28/01/2009) suite au suicide de l’une de vos concitoyennes lilloises victime elle-même. Etaient-ce des mots, des idées en l’air non suivies d’actions : oui, la preuve.

Nous vous demandons de vous rallier à cette cause, d’agir pour que le gouvernement traite au mieux les sujets qui se sont heurtés à l’article 40 portant sur la prévention, l’information audiovisuelle publique, la prise en charge des victimes, la formation des professionnels.

Si Roman Polanski a largement bénéficié du soutien de la gauche, deux millions de français valent bien la peine que vous vous penchiez sur cette question.

Nous attendons votre réponse avec impatience. Nous espérons des actes positifs qui réunirons nos représentants autour d’une même cause : la protection des enfants victimes d’inceste et la prise en charge de toutes les victimes, quel que soit leur âge.

Nous vous prions d’agréer, Madame la Secrétaire Générale, l’expression de nos respectueux sentiments.

Isabelle AUBRY, Présidente

Nous en parlons
I
Isabelle
Publié le 07.02.2010
Inscrit il y a 11 ans / Actif / Adhérent

Bonjour,

Tout à fait d'accord pour nos actions individuelles. Elles portent encore plus fort si vous vous adressez à votre député, surtout si il est ps of course. SinIon le parti national se défosse sur la rapporteure, Pau Langevin, cela veut dire qu'ils s'en foutent. Raison de plus pour continue et partout en France d'autant que cest bientôt les régionales.
Exprimons notre révolte
Isabelle :cry:

F
furette
Publié le 07.02.2010
Inscrit il y a 11 ans / Actif / Membre

Après avoir lu le comminuqué d'Isabelle, j'ai appelé et résumé mon histoire au PS de Paris pour leur dire - calmement mais fortement - que je ne comprends pas leur abstention ni les raisons, lequel m'a renvoyé vers le PS de l'Assemblée Nationale, laquelle m'a renvoyée vers la députée de Paris Mme G. Pau Langevin. 1er et 3eme appel accueillant, le 2ème limite culpabilisant...
Raisons de leur abstention trouvée dans un article sur le net plus tard : propositions insuffisantes (pour résumer), et eux ils ont proposé quoi ????
En attendant, aucune nouvelle du PS qui a pourtant proposé de m'envoyer un mail et un rdv...
Je leur ai quand même envoyé dans les dents que c'est choquant de les entendre soutenir et défendre Polanski et Frédéric Mitterand !:sad:

F
furette
Publié le 02.02.2010
Inscrit il y a 11 ans / Actif / Membre

Donc Martine Aubry ne respecte pas la déclaration de principe du PS...
Leur texte est clair pourtant : [pas de lien svp]