Rassemblement contre le viol

Actualités Publié le 09.09.2011

marche_mondialeSource : La Marche Mondiale des femmes : Le viol est un crime ! Contre l'impunité des agresseurs ! Pour que justice soit rendue aux femmes ! Rassemblement contre le viol le dimanche 11 septembre – 14h Place des Vosges. L’abandon des charges contre DSK nous démontre encore une fois le profond sexisme du système judiciaire. Aux États Unis comme en France, le viol est un crime, c’est inscrit dans la loi ! Pourtant, 98 % des viols sont impunis. Loin de s'améliorer, les fiascos judiciaires comme celui de DSK sont monnaie courante. Le déni de justice succède à la violence, et les victimes de viol sont rejetées dans le silence, la culpabilité et l’insulte publique.


Pour environ 200 femmes violées par jour en France, 4 violeurs seulement sont reconnus comme violeurs et condamnés !

Ensemble, maintenant, brisons le silence !

Alors que des traces de violence ont été légalement constatées, Mme Diallo n’a pas eu droit à un procès équitable. Pourquoi ? Parce qu’elle aurait menti pour avoir le droit de résider légalement dans la « démocratie » américaine sensée protéger les femmes, et pour fuir la Guinée afin de protéger sa fille de l'excision. Sa situation de femme immigrée, noire, et prolétaire, fait forcément d’elle une menteuse !

Lorsqu’une femme dit avoir été violée, que lui répond-on? Non, ce n’était qu’un rapport sexuel consenti. Un grand nombre de journalistes, hommes politiques et intellectuels martèlent leur soutien à l'agresseur, nient la parole de la victime ou, pire, prétendent que la victime jouit d’être maltraitée. Ce mythe est une propagande de haine sexiste qui nous condamne toutes à nous taire.

Non et non, les femmes n'aiment pas la violence !!


Nous affirmons que toute violence commise contre les femmes doit être punie. Nous exigeons que les hommes accusés de viols et d'agressions soient jugés avec le sérieux que ces crimes requièrent.

Nous exigeons que les candidat-es aux élections, du Parti Socialiste notamment, prennent une position claire au sujet des allégations répétées de violence sexuelle exercée par DSK envers de nombreuses femmes. Plus largement, nous affirmons : pas de violeurs ni d'agresseurs en responsabilité politique.

Exigeons la justice pour les femmes ! Dénonçons ces crimes contre notre humanité !

Pas de justice, pas de paix !

L’assemblée générale féministe réunie le lundi 5 septembre à Paris, à l’initiative de la Marche Mondiale des Femmes

Contacts Presse : 06 28 06 05 83 ; 06 80 63 95 25

Nous en parlons
F
furette
Publié le 10.09.2011
Inscrit il y a 11 ans / Actif / Membre

J'en peux plus ! J'y vais