Conférence Isabelle Aubry : "Traumatisme et signalement"

Événements Publié le 27.05.2013

Le samedi 15 juin de 16 à 18 heures, Isabelle Aubry, Présidente d' Face à l'inceste et Catherine Bonnet, pédopsychiatre, sont invitées à intervenir sur le thème "Traumatisme et signalement" à l'association SOS inceste pour revivre de Nantes. Une exposition de peintures réalisées par une artiste adhérente à l’association sera aussi présentée.

Depuis 16 ans environ 200 médecins ont été l’objet de plaintes, sanctions disciplinaires et plaintes pénales dans le silence, l’isolement alors qu’ils n’ont fait que leur travail en toute honnêteté et conscience, celui d’appliquer l’alinéa 2 de l’article 226-14 du Code pénal Les premières victimes de ces représailles juridiques de professionnels sont avant tout les enfants.

Les médecins ont un rôle vital : signaler est une étape incontournable après la détection de l’inceste et d’autres violences et avant la mise en route de soins parce que : 

  • Les enfants demandent à leurs médecins que « ça » s’arrête, 
  • Sans protection des enfants, les violences peuvent continuer, les traumatismes et leurs souffrances perdurent à cause du déni qui s’installe. 
  • Une psychothérapie d’enfants ayant dévoilé des violences incestueuses qui n’ont pas été signalées, revient à mettre un sparadrap sur une jambe fracturée.

Télécharger les infos pratiques

Nous en parlons
M
Mary
Publié le 17.06.2013
Inscrit il y a 7 ans / Actif / Membre

Bonsoir,

L'auteur a écrit :

[quote] Une psychothérapie d’enfants ayant dévoilé des violences incestueuses qui n’ont pas été signalées, revient à mettre un sparadrap sur une jambe fracturée.[/quote]

C'est exact et laisse un sentiment d'inachevé encore à l'âge adulte - C'est simplement une question de Justice, sans y voir de notion de haine ou de désirs de vengeance. Cela ôte aussi à la personne toute ou partie de ses chances d'être entendue et reconnue comme victime par son entourage et par la Société !