52 ans et 35 ans d'amnésie

Témoignages Publié le 18.05.2012

femme2Au repas de noel 2011, j accuse mon père de pédophilie devant toute ma famille réunie; ça ne fait que 5 jours que je suis sortie du déni. c'est à la fois le pire et le plus beau noel de ma vie ... Depuis mon adolescence, être en compagnie d'autres personnes , déclenche chez moi des malaises ; je vis ainsi avec des phobies quotidiennes, omniprésentes, envahissantes et destructrices.

Après avoir élevé mes enfants et après mon divorce en 2006, je peux à nouveau penser à moi et rechercher le pourquoi de mes malaises...

Je vais alors recommencer à consulter de nombreux qui parlent pour moi de névrose post traumatique. Le dernier de ces thérapeutes va me permettre de bien progresser, mais au fond de moi je vais toujours aussi mal, je n'arrive pas à me débarrasser ni de mes angoisses, ni de mes malaises. Je finis par me tourner vers d'autres univers comme l'acupuncture, le yoga, le reiki et l'hypnose ericksonienne ...

et le lendemain d'une séance d'hypnose, le 21 décembre 2011 : je me réveille sur l horreur absolue : je me réveille secouée de tremblements, avec une évidence qui s'impose à moi: mon père m'a violé pendant toute mon enfance et toute mon adolescence. Je me permets enfin de réaliser ce que je me cache depuis 35 ans. au cours des nuits suivantes et pendant 3 mois, chaque matin je me réveille tremblante et je revis des scènes de viol , je revis ce que mon père m'a fait subir pendant toutes ces années......... cette révélation est terrible pour moi et encore aujourd’hui 5 mois après, j ai du mal à accepter cette réalité incroyable.

Mon père, mort depuis 3 ans , reste dans ma mémoire comme un homme absent du foyer , distant avec ses enfants , un homme que j ai toujours vu travailler énormément, mais qui préférait la compagnie de ses copains à sa famille, rien de bien méchant quoi !!!!!! et pourtant , je suis sur maintenant , il est bien à l' origine de mon mal être. Il m a volé ma vie , mon enfance , mon adolescence.

Car depuis l age de 15 ans , je me sens mal, différente des autres ,.décalée, sur une autre planète : en compagnie de mes copines , de mes amis , de mes collègues , etc … je -  sexualise -  malgré moi très rapidement la relation à l autre ; ou bien , dans 1 conversation tout à fait anodine , je peux très vite me sentir disparaître , me liquéfier , me sentir anéanti par l autre ; ce sont des sensations très fortes , incontrôlables et très dépersonnalisantes. A ces moments là je ne sais même plus comment je m appelle , je n arrive plus à réfléchir , j ai juste envie de disparaître très vite , mais je suis comme paralysée par la situation, figée dans mon malaise . Je suis comme morte à moi même, c' est terrifiant à vivre...............

quand la personne en face de moi s en va , je peux enfin bouger et redevenir ce qui reste encore de moi même.

Mais je sors de ces malaises épuisée et détruite . Et je me dis à quand le prochain , car je ne vis pas en ermite …les relations que je peux avoir avec les autres sont ainsi toujours faussées , mal vécues , souvent infernales à vivre .Elles me handicapent à tous moments de la journée.

Les malaises sont parmi les conséquences les plus douloureuses chez moi , mais j en ai d autres : je suis concernée par 25 des 34 conséquences mentionnées sur le site Face à l'inceste  .

les 3 singes de la sagesse : l un de ses pattes couvre ses yeux , l autre se couvre la bouche , le troisième les oreilles. Dans la maison de mes parents la statuette trône sur le rebord de la fenêtre du salon : cette statuette est le symbole de ma famille et de ses interdits qui ont pourri ma vie . Tout ce qui tournait autour de l inceste ne devait pas se voir , ne devait pas se dire : les interdictions liées à l inceste , je les ai généralisé à la vie courante ; ainsi avec les autres , je me sens disparaître car je ne peux en fait pas leur parler , je n ai pas le droit ; je ne peux pas les écouter, je n ai pas le droit ; je ne peux pas les regarder , je n ai pas le droit . C est interdit , sous peine de mort , par mon père. En effet , mon père après chaque acte incestueux , ajoutait une autre violence , à la violence de l'inceste : l interdiction absolue d'en parler : je devais faire et me comporter comme si je n 'avais rien vu, rien entendu , rien vécu de tel …......si tu parles , je te tue , me disait-il.

Plus je grandissais, plus je devenais gênante pour eux, et plus il utilisait sa violence et sa perversion pour me neutraliser et moins pour me violer …......

J'ai grandi dans la peur,et je suis rentrée dans une amnésie que je quitte à peine à 52 ans.

Maintenant, toute ma vie je me battrai contre ce fléau qu 'est l inceste.

J 'étais la victime , mon père était mon bourreau,

je n étais pas un sujet , j étais son objet, son jouet, j'étais à lui,

un objet ça ne pense pas, ça n existe pas, ça subi.

Mon père a volé mon enfance, mon adolescence, ma vie.

Ce n est pas pardonnable, ce ne sera jamais pardonné , ça restera impuni.

Merci d'avoir eu la patience de me lire jusqu' au bout merci à Isabelle Aubry , grâce à elle nous pouvons tous témoigner de l'horreur , de l'inceste.

Nous en parlons
J
Jessgagne
Publié le 15.05.2019
Inscrit il y a 2 ans / Débutant / Membre

Bonjour, je lis ceci en 2019 et cela résonne en moi profondément. J'ai aussi vécu l'inceste de mon géniteur et j'ai fait 22 ans d'amnésie. Votre texte m'encourage à poursuivre mes démarches malgré le déni de ma famille et les embûches du système de justice/police.

En lisant votre texte, j'ai ressentit votre souffrance qui est aussi la mienne et celle de milliers de victimes et malheureusement, d'autres aujourd'hui. "Maintenant, toute ma vie je me battrai contre ce fléau qu 'est l inceste." Merci

0
06MN59
Publié le 19.06.2012
Inscrit il y a 10 ans / Actif / Membre

Ann, saches que nous te comprenons toutes car nos vécus sont très souvent similaires. Courage, tu t'en sortiras c'est sûr, si tu te fais suivre par un bon psy et que tu as de la volonté, tu y arriveras comme nous tous et toutes. et en discutant sur le forum tu verra qu'il y a des personnes qui te soutiendront..
Bises et encore courage!!!

A
ann
Publié le 24.05.2012
Inscrit il y a 9 ans / Actif / Membre

ton commentaire m'a beaucoup touché. je n aurais jamais pensé que quelqu'un aurait des vécus semblables aux miens.
ce serait bien qu on puisse entrer en contact pour en parler ?????????
pour l instant je ne maitrise pas trop le site, surtout les forums et ne suis pas non plus sur facebook, suis encore trop fragile pour cela
bon courage à toi aussi. j espère à bientôt
ann
:-)