A quand la fin des cauchemars ?

Témoignages Publié le 03.08.2006

J'avais 5 ans quand il a voulu jouer au docteur avec moi, le fils de ma marraine, que je considérais comme mon cousin.
J'avais 8 ans quand il a abusé de moi, le frère de ma marraine, que je considérais comme mon tonton.
Quelle famille de pourri.

J'avais 16 ans quand je suis partit à l'internat, seule, loin de tous mes repères mais très proche de tous les cauchemars qui ont commencé à hanter mes nuits et mes jours.

Quelques mois plus tard, une tentative de suicide. Pourquoi ? J'en sais rien, pour fuir ce monde, pour crier au secour ? Et pourquoi c'est moi qui aurais du fuir alors que je n'ai fais que subir.
Cela n'a rien changé. J'ai eu le droit à un affrontement avec ma marraine qui a défendu les membres de sa famille. Et puis j'ai été suivi par une psychologue, ce qui n'a rien changé dans ma tête.
Ma famille, elle, n'a rien fait. Ils n'ont pas cherché à comprendre, chercher a m'aider, chercher la raison de mon acte. Rien. Aujourd'hui, c'est comme si de rien n'était.

J'ai 23 ans. Après toutes ces années j'ai toujours autant mal. Mal pour moi car mes nuits continuents d'être hantées ; mal pour ma soeur à qui s'est également arrivé et avec qui je n'arrive pas à en parler ; mal pour tous les autres à qui s'est arrivé car ma marraine était nourrisse et qu'ils n'ont pas dû s'en arrêter à nous.
Et toujours autant de questions en têtes. Que deveinnent-ils ? Sont-ils parents ? Ont-ils recommencés ? Comment retrouver les enfants victimes des mêmes individus afin de les aider et de leur éviter de faire un acte inutil ? Est-il encore temps de lancer une procédure afin qu'ils payent ce qu'ils ont fait ? Dois-je le faire ? Serais je seule ou est ce que des victimes se reconnaîtront et m'aideront à temoigner ?

Malgrés une vie amoureuse épanouie, j'ai peur, je suis mal, je suis perdue.