Agresseur décédé et absence de procès

Témoignages Publié le 14.06.2022

Mes 2 enfants ont été violés par leur grand-père pendant au moins 2 ans. Mon fils a révélé les faits l'été dernier et le lendemain, le pédophile s'est suicidé...

Plainte classée. Aucune reconnaissance de mes enfants comme étant victimes..."on ne peut pas juger un mort"... Famille maternelle qui nous a tourné le dos en niant les faits. Mes enfants sont traités de menteurs et le pédophile a droit à un"poignant"hommage lors de son enterrement. On ne peut rien faire. On subit...

C'est un calcaire à vivre et au combien difficile pour mes enfants de grandir avec tout ça. On a été lâché sans suivi à nous de nous débrouiller. Mon fils a développé des troubles psy;  il fait notamment beaucoup de sophro non pris en charge...des magnétiseurs.... On essaie de trouver quelque chose qui puisse l'aider, car personne pour nous conseiller. Mon médecin traitant a estimé qu'après 3 mois d'arrêt pour m'occuper d'eux il fallait que je retourne bosser..."il faut reprendre une vie normale". Quelle vie normale?

Notre.vie.ne sera plus jamais la même. Aucun espoir de dire que justice soit faite malheureusement. Il devrait quand même y avoir un procès pour entendre les victimes et les reconnaître en tant que tels mais non on ne dit plus rien, on ferme les yeux... plus facile, moins choquant... Tellement de haine et de colère... Courage à toutes ces victimes et proches des victimes. C'est une vie en mon sens brisée.