Amie d'un homme victime d'une mère abusive , et qui vit encore chez ses parents

Témoignages Publié le 03.07.2007

Bonjour !

Je fréquente un homme depuis cinq ans , quand je l'ai rencontré , j'ai du aussitot m'éloigner de lui pendant quelques mois pour mon travail .
De ce fait , nous nous sommes beaucoup téléphonés, il s'est confié à moi , pendant de longues heures , parlant de sa vie , son enfance , ses amis , son ex_amie et la mère de sa fille.
A 38 ans il vivait encore chez ses parents , dans une grande maison , certes dans une région ou l'immobilier est cher , avec à sa disposition un sous-sol , mais il continue de coucher dans sa chambre d'adolescent .

Ses amis sont plus jeunes que lui , il n'a pas de vrai amis de son age .
Je me rends compte que , moi , je n'ai pas beaucoup parlé de moi , j' ai toujours vécu avec ma mère et mon grand-père , puis ma mère seule , qui est veuve , donc je n'ai rien trouvé d'anormal au fait de vivre chez ses parents .
Il avait une fille de deux ans à l'époque , avec une femme déja mère de trois fils , divorçée et plus agée que lui de six ans .
Il m'a décrit une femme , certes divorçeé d'un mari violent et alcoolique , donc à plaindre . Mais aussi , dure et manipulatrice , qui se vengeait de lui , en l'empechant de voir son enfant.
Avec d'autres précisions , qui aurait du m'alerter ; jamais il n'avait dormit chez cette femme , ou deux ou trois fois dans de tres mauvaises conditions .
Sa mére à lui , faisait une crise d'hystérie à l'idée qu'il aille dormir chez elle !
Elle était detestée par sa mère , qui l'avait chassée de chez eux avec pertes e fracas quand elle avait compris qu'elle avait fait l'amour dans une chambre du sous sol avec son fils .
Il n'est jamais allé à l'école maternelle , alors que l'école est à cinq minutes à pieds , et que le travail de ses parents leur permettait facilement de l'emmener .
A six ans , il pleurait sa maman , ne sachant ni compter , ni l'alphabet ...
Son père , s'est un peu occupé de sa scolarité , et de son problème de dyslexie , pas sa mère , tout au moins , bien moins .
D'ailleurs , elle fustige , les jeunes femmes , qui mettent les enfants à la crèche , alors qu'avant , ils restaient plus" bébé ", comme son fils .
Un épisode : à 11 ans en sixième , il est allé en classe de neige , il est revenu malade , et il est resté sur les genoux de sa mère pendant une semaine pour se faire caliner .
Il m'a dit que sa mére avait fait une dépression , à cause de lui , jusqu'à ses dix ans , parcequ'il l'empechait de dormir .
Sa fille , il ne la voulait pas , il avait demandé à son ex-amie d'avorter , mais à sa naissance , il s'en est toujours occupé , mais pas assez selon les reproches de son ex . Et il m'a dit "Je pourrais lui répondre , que je ne la voulais pas , mais jamais je ne le ferrais , un enfant n'a pas demandé à naitre ."
J'ai appris plus tard par sa mère qu'elle ne le voulais pas , et qu'elle meme n'était pas désirée .
D'ailleurs , elle le clame haut et fort , de meme qu'elle n'aime pas les enfants !
Alors que mon ami et son père , semblent avoir une attirance toute féminine pour les enfants .
David , appelons le ainsi ; m'a confié que plus jeune , son père s'occupait de tout pour lui , il qu'i disait qu'il n'a pas de personnalité .
C'est vrai , plus tard il l'a dit devant moi !
De meme , pour lui , devant une femme , (qui crie , par exemple) , le mieux est de se "coucher" et d'attende que cela passe .
D'ailleurs , il préférait se "coucher" devant les autres , en cas de problème .

Ensuite , je suis revenu ; j'étais tres amoureuse , lui aussi , c'est quelqu'un de trés gentil, attentionné , sensible ...
Et j'ai rencontré ses parents trés vite , à ma demande , car j 'étais mal à l'aise à l'idée de rentrer dans une maison sans connaitre les propriétaires !
La reencontre a étée tres positive , nous avons rapidement sympathisé , et je dirais que nous sommes devenus , ma mère et moi , amies avec ses parents .
Qui ont étés charmants , trés serviables avec nous .
Si ce n'est un épisode désagréable , ou ses parents , surtout sa mère , se sont attaqués à David , pour lui repprocher sa liaison avec son ex , et la naissance de l'enfant , lui faire avouer sa culpabilité , etc ...
J'en était malade pour lui, jusqu'au malaise physique .
Ensuite , nous nous sommes beaucoup vus , toujours sans rester dormir ensemble .
Ses parents s'attachaient à nous ,nous à eux , et sa mère , oeuvrais pour faire de moi une alliée contre son ex-amie .
En quelque sorte , nous formions une équipe sa mère et moi contre lui et son ex , cela a beaucoup nuit à notre relation , à tel point que j'ai du mal à dire que nous sommes un couple .En réfléchissisant , j'étais instrumentalisée par sa mère contre David , et contre son ex !
J'ai essayé de l'aider pour avoir la garde de sa fille , mais nous n'avions pas les memes idées , il était persuadé qu'une mère est tout pour son enfant , et lui rien .
Il ne pouvait la voir que chez cette femme , et aujourd'hui , à sept ans , c'est à peine mieux , il la reçoit chez ses parents , sa mère la fait manger de mauvaise grace , une seule fois elle a dormit a la maison , la mère de David a refusé d'amènager une chambre pour la petite , à six ans elle l'a fait dormir dans le lit de David , il a attendu que l'enfant s'endorme , puis il a fini sa nuit sur le canapé .
Sa mére jubilait , en disant: "Lui qui ne supporte personne dans son lit ! Bien fait , il va mal dormir ! "
Il faut dire que sa propre mère va se coucher dans le lit de son fils quand elle a peur du vent ou de l'orage , sous pretexte que sa chambre à lui est plus abritée !
Et il doit la chasser , quand il revient du travail (de nuit) ou simplement du salon ou de la salle de jeu avec son PC ! ET elle s'en plaint ! Alors qu'elle a son mari dans sa chambre .
A ma remarque , m'étonnant , qu'elle ne l'ai pas poussé à déménager dans son sous-sol (100 M2!!), "Oui! Mais , je ne l'entendrais plus respirer !!! "

Elle s'occupe de tout pour son fils , acheter ses vétements , l'entretien du linge , ses repas!
Elle l'incendie quand il ne rentre pas à l'heure pour manger ,...
Pour diner au restaurant , elle veut l'évincer , diner entre filles , sans les hommes ! Elle dit qu'elle n'aime pas les hommes , elle est parfois à la limite de l'insulte avec son mari , une mégère !

De meme , ses parents ont une tres forte emprise économique et psychologique sur leur fils , ils lui repproche sa consommation d'electricité ; de n'etre RIEN sans eux , de profiter d'eux , devant moi :"David ne serra jamais un homme riche ! "
Il n'a pas de personnalité , pourtant , à 20 ans , il a refusé de travailler avec son père , pour créer sa petite entreprise , qui fonctionne d'ailleurs tres bien !

Dans tout cela , je n'ai pas joué le bon role , je souffrais d'une jalousie chronique vis à vis de son ex, d'ailleurs , a petites touches , ses parents entretenais cette jalousie !
Pour eux , jamais leur fils n'irait vivre avec cette femme , mais jamais ils n'ont rien fait pour suggérer que nous pourrions vivre ensemble !
Ils persuadent leur fils qu'il ne pourrait pas entretenir deux enfants , ni une maison , ils entretiennent ma défiance vis à vis de David , tout en exerçant une tres forte influence sur moi; ma mère en était presque jalouse !

Sa mère , lors d'une facherie entre nous , avais suggéré que je supprime , les rapports sexuels avec David , car pour elle les hommes n'aiment que cela !
Par demi-confidence son père s'était plaint , que son couple avait toujours souffert d'un manque de sexe , et pourtant , il semblait y attacher de l'importance .
Je sais qu'elle n'hésite pas à rentrer dans la salle de bain , quand il prend son bain , qu'elle cherche à lui caresser les cheveux , à le froler dans la cuisine qui est tres étroite , et qu'il l'évite , elle se plaint de ce qu'il l'acceptait quand il était petit !

Mon récit , est bien plat ! Excusez moi, mais ce sont des brides de souvenirs qui me viennent depuis cinq ans !
Notre relation était trop distendue pour moi , nous nous cachions de son ex ( la premiéres femme qu'il ait reellement frequenté à 34 ans !) .

J'ai fait deux tentatives de suicide .

Au sortir de l'hopital , sa mére m'a fait remarquer que j'avais de la chance , David n'était que mon ami , si je le perdais , je pourrais en retrouver un autre , alors qu'elle était bien plus malheureuse que moi , car si elle le perdais (avec son ex) , elle perdait son fils unique ! !!! D'ailleurs , elle est toujurs plus à plaindre que les autres ! Pendant , notre relation ,nos rapports sexuels était " normaux" , sauf qu'il renaclait souvent aux calins , aux contacts physiques non sexuels , à une trop grande intimité , pas de sommeil ensemble , comme une crainte ou une répulsion de sa part , quelque chose d'indéfinissable l
Je le trouve froid , parfois insensible , comme coupé du monde .
Je lui ai repproché de me considérer comme une poupée gonflable , sans sentiments et insensible à la souffrance , force est de constater que mon gentil David a deux personnalité . L'une douce et sensible , l'autre foide , indifférente.
Il élabore parfois de grandes théories hallucinantes , sans queue ni tete ; empreinte de cruauté , d'Apocalypse , et puis tout s'effondre , ...
Son père dit que David dit le"contraire de ce qu'il pense !"

Ses parents , s'entendent trés bien pour l'attaquer , l'insulter devant moi , l'accusant de boire '(c'est faux!!! ) , mais ils avait entrenu un doute , il rentre à la maison ,et ils lui crie dessus , comme un gosse de dix ans ne le supporterais pas , sous pretexte de son bien : son permis de conduire !
D'ailleurs , tout ce qu'ils font , c'est pour son bien !
Soit ils le portent aux nues , soit , ils le descendent ;
J'avoue , avoir étée leur "complice " longtemps .
Une seule fois , David a essayé de m'expliquer que sa mére .... était trés dure , ou autre chose ??? Mais , je ne l'ai pas laissé finir , comme je le regrette .

Elle crie beaucoup , a un avis sur tout , ne supporte pas la contradiction .
Elle est opposée au mariage , de son fils surtout , elle dit que c'est un solitaire , qu'il n'a besoin de personne (surtout pas de moi!? ) . Depuis qu'il a l'age de dix ans (c'est tot dix ans) , il dit qu'il ne se mariera jamais !"
Lui se dévalorise , dit qu'il ne pourra jamais m'offrir la vie que je mèrite , qu'il ne mérite pas que je m'interresse à lui ; qu'il n'est rien , qu'il ne vaut rien , qu'il profite de ses parents , qu'en fait il n'aime pas vraiment sa fille .
Alors que d'autre fois , il dit que sa fille est ce qu'il y a de plus important dans sa vie , tout comme sa mére d'ailleurs , et moi ? et son ex , la mére de l'enfant ?
Je trouvais , sans comprendre ,qu'il avait une idée fausse de la relation parents-enfants .

Et puis , aux repas de Fétes , Noel , Anniversaires , j'avais remarqué une trop grande intimité entre lui et sa mère : il lui pince les fesses , les seins , elle lui a meme tordu les parties génitales , en repressaille , parcequ'il pinçait trop fort !!! Pour une femme qui n'aime pas les hommes !
Tout cela dans un joyeux chahut , en observant bien , c'est elle qui le provoque !
Le pére est absolument impassible !
Et pourtant , il ne parrait pas un homme faible et effaçé !
Ma premiére réaction , a étée de raisonner David , ce n'était pas une attitude digne envers sa mère , il m'a regardée avec une totale incompréhension , une totale innocence , je suis persuadée qu'il était sincère !
Il ne voyait pas le mal ,et ne comprendrait pas pourquoi une mère repousserait son fils pour jouer ?
Pourtant , c'est bien sexuel , car avec moi , il adore mes fesses , les "frittes" , comme avec sa mère , malheureusement !

Mais , tout cela ne m'avait pas fait comprendre !

C'est une amie de sa mère , sans doute par jalousie , vengeance , méchanceté (son fils du meme age que David , est en perpetuel echec , David n'a jamais été interressé par sa fille ! ) qui m'a dit brutalement , sur un lieu public , alors que nous parlions pas de lui : " On peut trés bien faire d'un enfant né parfaitemement sain un handicapé, regardez David , sa mére l'a mis dans son lit jusqu'à ce qu'il ai quatorze ans , pour éviter d'avoir des relations sexuelles avec son père ! " . " D'ailleurs , regardez , elle aime trop son fils et pas assez son marri ,son père ne se risquerais jamais à dire quelque chose contre son fils en présence de la mère . Il faudrait mieux pour David , qu'il n'ai jamais plus d'enfant , comme cela , cette famille ne se reproduira pas !

Moi , et ma mére étions sidérée , j'ai des copains , des cousins , jamais je ne les ait vu commetre de tels gestes ! ET puis deux réflexions : 14 ans , c'est trés vieux pour un garçon , et cela va de 0 à14 ans !

Donc , voila , c'est triste , mais j'ai mis cinq ans à comprendre , et encore , je ne sais pas jusqu'ou la relation incestueuse est allée ?
Il est certain qu'il y a un climat familial pseudo-incestueux , et qui infantilise un homme de 40 ans !

Sa mére n'aime pas sa petite -fille , qu'elle tient pour une rivale ? ni l'ex-amie et moi elle pense me controler et que je ne suis pas un danger pour elle , tous les deux le tiennent en le persuadant de son incapacité financiére , et de son besoin de solitude , en le complexant
Lui meme a une attitude , parfois catastrophique envers moi, comme si il refusait mon amour , si il s'éloignait de moi , à mesure que cela va mieux !
Il a peur de s'engager !

Et , moi ! J'ai l'impression de ne pas avoir étée à la hauteur , de ne pas avoir su l'écouter au bon moment , d'au contraire d'avoir pris parti contre lui !
Comment pourra-t-il me faire confiance ?
Se doute-t-il du problème ? J'ai l'impression parfois qu'il protège ses parents , qu'il a compris certainnes choses , et qu'il considère que ce n'est pas grave .
Comme si il se sacrifiait , pour eux , meme sa fille est moins importante ?

Et dire qu'ils sont charmants avec moi, que d'une certainne façon , je les aime ! C'est déja une souffrance pour moi , de penser à cela , mais pour lui ?

Comment lui dire , lui dire que je sais , mais quoi ? Est ce pire que je que j'imagine ?
C'est tellement caché ; en dessous !
ET lui , qui préfère se taire plutot que de "foutre le bordel ! " dixit .
J'apprécie ses parents , mais je les vois d'une autre manière , mais C'EST LUI QUE J'AIME !!!
Comment lui faire réaliser qu'il doit se détacher de ses parents , consulter un psychologue , un psychiatre ...

Merçi à vous tous , les conjoints , les survivants , de m'avoir fait comprendre qu'il y avait un problème , car on réagit d'une maniére trés différente quand un homme est la victime d'inceste, la négation l'emporte , on a du mal à imaginerqu'une mère puisse faire ou dire de telles choses et que cela n'est pas anodin , car tout passe sous le couvert de "L'Amour maternel !" : pur , inébranlable ; indéfectible , parfait !

Par définition , l'homme est l'agresseur , donc meme l'enfant-garçon est coupable !
Pour la "bonne amie" de sa mère , c'est David le monstre , ses parents sont juste de braves gens !
Pour un de ses copain ,un ami de son ex , c'est lui le pervers avec elle , comme avec moi !
Ses parents sont intelligents , dans la mesure ou ils le privent psychologiqquement d'autonomie financière , d'avoir un enfant (il l'a eu contre eux , et sans le vouloir ouvertement) , d'avoir un conjoint ,pas de mariage et il faut "Rester libre !" comme dit sa mère , donc seul recours : eux , un peu les copains ; mais les copains ne sont pas vraiment dangereux ! Et de toute façon , c'est lui qui les reçoit , donc chez ses parents !
D'ailleurs , cette relation ,ce climat incestueux , doit avoir des conséquences sur l'enfant , perversion ... dureté ; incapacité à donner de l'amour , froideur , deux personnalités , peur de tout , en dehors du cocon familial ou l'enfer ??? Il a une certainne tendance à me dominer , comme il est dominé à la maison ! Il présente , aussi , une certaine mysogynie ; "Les femmes c'est chiant :! "

Voila ! C'est tout pour l'instant .
Sauf que j'ai compris d'ou venait le problème , qu'il faut que je l'aide ; mais aussi il faut que je me protège , y compris de lui , et de ma propre mère !

Mais comment l'aider ; alors qu'il est en plein dedans !
Qu'en quelque sorte il tire profit de la situation ,eternel adolescent , sans soucis d'argent , sans responsabilité , un confort matériel et affectif !
Il serrait le portrait type de l'adulescent irresponsable , type "TANGUY" , à plus de 40 ans , si ce n'était cette trop grande proximité physique avec sa mère , et une certainne confusion des roles avec son père .
Mais , bien entendu , c'est invisible de l'extérieur .
Le pire , a-t-il conscience de tout cela ! De cette "anormalité" ; je l'ignore et je n'ose pas lui dire !



Merçi de m'avoir lu ! CéMoi !