Attouchements Père-Fille

Témoignages Publié le 12.01.2020

Attouchements

Pére-Fille

Par où commencer... J'ai pris du temps à comprendre "cette relation" entre mon père et moi. Je ne me souviens pas exactement de l'âge où ça a commencé. J'ai certains flashs qui me restent en tête. La première fois où j'ai subi des attouchements je me souviens que j'étais assise à côté de lui sur une chaise, il m'expliquais quelque chose je ne sais plus quoi exactement, et d'un coup il a commencé a me caresser le sexe. Je n'ai eu aucune réaction, je pense que je ne comprenais pas la situation j'étais juste paralysée.

Ma mère travaillais le soir , c'était donc mon père qui s'occupait de mes frère et moi le soir. Je me souviens qu'il me disais de venir le voir dans sa chambre pour rester un peu avec lui. Il me faisais me coucher sur lui et disais me faire des "câlins" et me caressais du sexe jusqu'au fesses, mais toujours au dessus des vêtements, et également le bord de ma poitrine qui dépassais de mon t-shirt. Je me souviens qu'un jour il a passé sa main sous mon pantalon mais la retirée directement après comme si il savait que c'était une limite à ne pas dépasser. Une situation qui m'avais également marquée, j'étais sur le canapé et il avait commencé à me masser la poitrine par dessus mes vêtements.

Au fil des années j'ai fait un sorte de ne plus me retrouver toute seule avec lui afin que ça ne se reproduise plus, mais cette relation étrange était toujours présente. Quand je venais pour lui dire bonjour si il n'y avait personne il me faisais un bisous sur la bouche et cela jusqu'à mes 18, 19 ans. J'ai aujourd'hui 22 ans aujourd'hui tous cela a cessé, parfois je me demande si c'est par la peur du mouvement "balance ton porc" ou simplement la peur que je parle étant désormais une adulte.

C'est une sensation tellement étrange car j'ai toujours eu l'impression que mon père était deux personnes totalement différentes, il a cette personne perverse et une autre totalement normale et qui tient à moi, et jusqu'à maintenant j'ai du mal à comprendre que ces deux personnalités ne font qu'une. Je n'ai jamais parlé à personne de cette situation car ça reste mon père et je pense qu'au fond je veux le protéger. Il y a aussi ce sentiment de honte et si un jour j'avais le courage de le dire, je pense que je n'oserai plus le regarder en face, cela voudrait dire que ces "deux personnalités" ne font réellement qu'une. Je pense que j'ai aussi peur du mal que cela pourrai faire à ma mère, après toutes ses année découvrir cette vérité...

J'ai du mal a réaliser la vérité et parfois j'essaie de dédramatiser les choses en me disant que je n'ai pas été violée et que ce n'est pas aussi grave que cela, mais je sais que si j'y pense tous les jours c'est qu'il y a bien une raison. Voila c'est la première que je mets réellement  des mots sur cette histoire , je remercie celle et ceux qui auront la patience de lire tous ça et espère avoir des retours et des conseils de votre part.

Nous en parlons
C
Colyne05
Publié le 21.06.2020
Inscrit il y a 1 an / Actif / Adhérent

Bonjour
Meme si mon père était assez différent dans ses actes envers moi et dans sa perversion
Je me reconnais quand tu dis que tu avais l impression d'avoir deux pères différents
Mon père aussi pouvait être très gentil et drôle il y avait des bons moments en famille et tout d un coup il devenait bizarre son regard changeait etc c'est vrai que c'est très effrayant pour un enfant .
Je l ai dénoncé quand j'avais 15 ans (j'en ai parlé à ma mère, le fait que mes parents soient séparés m'a aidé à le dénoncer c'est vrai ) et moi aussi je me disais que je n'oserais pas le regarder en face. Aujourd hui ( j ai 24 ans) je serais presque prête à le voir pour en parler avec lui, car ça n'est certainement pas à nous d'avoir honte meme si c'est plus facile à dire qu à faire .
Bon courage à toi c'est deja tres courageux que tu aies témoigné ici