AUX FRONTIERES DU REEL…

Témoignages Publié le 12.03.2007
Allô, allô, la Terre, la Terre !
Oui ici, c’est bien la Terre
Vous avez bien dit la Terre
Oui, oui, c’est bien la Terre !

La Terre, mais quelle Terre ?
Cette planète où tout est noir
Où l’enfance est Douleur
Où demain n’est que désespoir
Où se côtoient haine, peur
Crimes de guerre, horreurs

Nous, Enfants de cette Terre
Ne sommes-nous pas otages
De cette terre dite bénie
Où nous croisons des ennemis
Aux détours des virages !
Où sont partis nos compères ?

Moi, enfant de cette Terre
Je m’y sens mal à l’aise
J’en fais même des malaises
Suis-je née sur cette terre ?

Ce sentiment d’être dans le néant
Ce poids de l’isolement tel un fardeau
Tel un naufragé sur un radeau
Au beau milieu d’un grand océan

Tout n’est que dissociation
Je n’ai connu aucune addiction
Je suis bien victime d’inceste
Et comme vous, une survivante

Ne suis-je pas une martienne ?
Confrontée aux frontières du réel
Suis-je dans la fiction ou dans la réalité ?
Suis-je normale ou anormale ?
N’ai-je pas tout inventé ?
Ne suis-je pas schizophrène ?

La réalité dépasse la fiction
Après ces mots désabusés
Le silence semble me peser
J’attire alors votre attention
Je tente de comprendre
A qui veut l’entendre !

Je voudrais être cet oiseau sauvage
Partir en voyage et rejoindre l’autre rivage
M’envoler vers la route de la liberté
Pour échapper à cette triste vérité
Oh, liberté d’esprit et de corps
Oh liberté chérie, tu es tout mon cœur
Je te fredonne même en chœur

Oh, belle planète mythique
Emmènes-nous chez toi
Tout notre avenir est en toi
Ton nom est Amour Angélique

Oh, Enfants de la Terre
Nous avons choisi de vivre
Et non plus de survivre
Vivre sans but est dérisoire
Alors respirez, vivez debout
Levez-vous, battez-vous !!