Briser le silence :!!!!

Témoignages Publié le 05.10.2010

Fotolia_285618_XSJ'ai mis des années, à réaliser, que mes bourreaux ont bousillé ma vie. Ils m'ont coûté deux vies et son incapables de me respecter, faits à l'appui. J'ai 47 ans, un certain nombre d'années de thérapie, derrière moi, pour oser témoigner de l'horreur, de l'abominable vérité, que j'ai du porter seule. J'ai révélé, l'horreur a mon entourage familial. Je suis la menteuse, je suis la méchante, je rends ma famille malade....Aujourd'hui, je ne peux plus me taire. Ils ne veulent pas m'entendre. J'ai eu le courage, de rompre les liens avec mes bourreaux, de me reconstruire. Ils sont incapables de me respecter.

Je suis entourée, par mes thérapeutes. Elles me font confiance. J'ai connu, les ravages des addictions et me prépare doucement, à tourner la page. J'ai décidé de devenir thérapeute et je travaille encore, sur mon histoire.

Je suis devenue mère, à mon tour et pour moi, pour mon fils, j'ai décidé, de me soigner, de mon passé, d'enfant sacrifiée, d'enfant du placard. Je ne leur dois rien.

J'ai subi leurs agressions physiques et morales, et je ne peux pas pardonner, à mes bourreaux.

Pour tous ceux , qui comme moi, sont obligés, de couper, les ponts pour vivre, je leur dis , bravo et bon courage!

Je remercie, tous les gens qui témoignent, car lire vos histoires m'a aidé, à me libérer de mes douleurs physiques et morales.

Nous en parlons
A
Anne_
Publié le 06.10.2010
Inscrit il y a 11 ans / Actif / Adhérent

Je connais ce combat, tout au moins un qui lui ressemble.
Je doute encore de devoir ou non garder un lien avec mes parents. Tes mots me parlent : non, mes parents ne me respectent pas, moi non plus. Aurai-je la force de ne plus penser à eux, de ne plus penser que je me dois de répondre à leur dernière lettre ?
mes plus douces pensées et toute mon émotion