Ce qui consume

Témoignages Publié le 02.04.2018

Ce qui consume

Bonjour à tous,

Ca peut paraître bizarre que je témoigne ici car je suis une femme. J'ai été abusée par mon père de mes 4 à 7 ans. Je suis hétéro et j'ai toujours eu des relations assez compliquées avec les hommes. J'ai 38 ans et je suis sortie du déni de ces traumas là il y a deux ans seulement, à la fin d'une longue et très douloureuse psychanalyse. J'ai été élevée par une mère extrêmement violente et maltraitante et un beau père incestueux. Jusqu'ici je mettais mon mal être et mes  comportements auto destructeurs sur leur compte à eux deux. J'ai coupé les ponts avec eux quand j'ai fondé une famille, assez jeune.

J'ai compris pour mon père biologique il y a peu de temps et je témoigne dans la rubrique inceste père fils car il me semble que ce père là me voyait comme son fils et que j'ai réagi à cet inceste là comme l'aurait fait un homme. Enfin disons que je me reconnais beaucoup plus dans les témoignages d'hommes que de ceux des mes soeurs humaines. Je n'ai pas porté plainte, détestant le sentiment d'être une victime. Mon fumier de père biologique va très bien et court des jours heureux en plein déni. Je souffre toujours le martyre de tout cela, n'ai ni envie de me venger, ni envie de me battre, ni envie de pardonner ni la capacité d'oublier. Je peux juste essayer de survivre et de me dire que d'autres se battent avec les mêmes ennemis dans le cerveau, les mêmes fantômes.

Je ne peux pas abandonner la partie car j'ai deux enfants qui sont les prunelles de mes yeux et de ma vie. Pourtant plus le temps passe, plus je souffre du passé. Je ne crois plus au paradis. Et je me demande toujours pourquoi les fumiers dorment tranquille et pourquoi mes nuits, malgré toute ma bonne volonté et mon amour de la vie et de l'amour, sont peuplées de cauchemars. Alors courage mes petits et grands frères humains. Si j'avais une baguette magique je souhaiterais provoquer de gros AVC chez nos bourreaux et qu'on touche d'énormes héritages pour vivre en paix le plus longtemps possible. Et je vous enverrai de doux rêves joyeux, drôles et pleins d'allégresse pour le restant de vos vies.

Votre soeur humaine.

Nous en parlons
S
So
Publié le 15.12.2018
Inscrit il y a 3 ans / Débutant / Membre

Merci pour ton témoignage et tes vœux ! Moi aussi j’aimerais beaucoup que les AVC que tu souhaites se réalisent, et j’aimerais aussi toucher un vrai héritage (même petit) en monnaie et pas seulement un bon petit syndrome post-traumatique, et puis que les agresseurs se tapent mes nuits d’insomnie aussi. Quand j’ai lu ton témoignage, j’en ai eu les larmes aux yeux, pour ce que tu racontes de ta vie et pour la justesse de tes vœux... Alors, mâle ou femelle, fille ou fils, sœur ou frère qu’importe, même combat. Que la battante que tu es trouve la paix, la douceur et la joie de vivre et de dormir.