Cher Grand Père

Témoignages Publié le 22.12.2014

Cher Grand Père

Voila mon histoire... Révélée 15 ans après, 15 ans de secret, de mal être, de tentatives d'auto destruction, de suicide. Il m'avait convaincue que je ferai du mal a tout le monde si j'en parlais, que ce serait de ma faute... Il est décédé, il a reconnu les faits tout en précisant que c'est moi qui l'avait "allumé", "chauffé"... Je me suis battue, je me bats encore, j'ai trouvé un petit équilibre, j'ai encore peur certaines nuits, je ressens encore parfois son odeur, j'entends encore ses mots de temps en temps... Mais il est mort et ça me soulage, je n'ai pas porté plainte, j'ai mis 15 ans à le révéler à ma famille, en parler devant des inconnus aurait été trop difficile.

Un mercredi après midi, gardée par son papy

Une petite fille d’une dizaine d’année maxi

Avec lui s’apprête à jouer au chat et à la souris

Il est gentil ce grand-père

De s’occuper de moi, songe t-elle

Il est gentil ce grand-père

De vouloir jouer avec moi, sourit-elle

La règle est simple et toujours la même

C’est-elle la souris et lui le gros chat plein de flemme

Elle court, rit, se cache ou elle le peut

Il la retrouve, l’attrape, l’embrasse tant qu’il le veut

Il est gentil ce grand-père

De s’occuper de moi, songe t-elle

Il est gentil ce grand-père

De m’aimer comme ça, s’enjoue t-elle

C’est curieux, maintenant les règles changent

On joue beaucoup plus dans la chambre

Elle ne se souvenait pas que sa moustache piquait

Elle ne souvenait pas que son parfum sentait si mauvais

Il est gentil ce grand-père

Mais il me fait trop de câlins, songe t-elle

Il est gentil ce grand-père

Mais il m’embrasse trop fort, pense t-elle

Et pourquoi toujours s’allonger sur ce grand lit

Et pourquoi la caresse t-il autant là, et puis là et ici

Et pourquoi doit-elle le caresser à cet endroit-elle aussi

Et pourquoi murmure t-il, souffle t-il, pourquoi râle t-il

Il est un peu gentil ce grand-père

Mais il me fait peur, songe t-elle

Il est un peu gentil ce grand-père

Mais il me fait mal, pleure t-elle

Tant de mercredis après midi, gardée par son papy

Une petite fille d’une dizaine d’année maxi

Avec lui aimerait arrêter de jouer au chat et à la souris