Comment y faire face.

Témoignages Publié le 05.02.2011

femme5Bonsoir, Voilà j'ai aujourd'hui 17 ans et je me pose beaucoups de questions.. L'histoire est la suivante: J'avais 5/6 ans,mon cousin habitait chez mes grand-parent,les voyant souvent j'étais amenée à le voir régulièrement.. Il devait avoir 10 ans de plus que moi.. Je me souviens de pas mal de chose,à mon souvenir il ne m'a jamais pénétrée juste quelques attouchements mais celà m'a fortement marquée.. Un soir j'en ai parlé à mon père,je ne réalisé pas vraiment,à cet âge là je voyais ça comme un jeu qui ne me plaisaît pas mais que j'accepté quand même.

Mon père m'a tout de suite cru et est allé en parler à mon cousin. Aujourd'hui je réalise peu à peu,et j'en subi les conséquences avec mon ami qui je le précise fait 2 ans qu'on est ensemble. J'ai voulu parler à mon cousin (que je ne vois plus suite à sa fugue quand je l'ai dit à mon père) pour comprendre le pourquoi du comment,il m'a simplement répondu qu'il était désolé,qu'il était adolescent,il voulait savoir comment c'était.. J'en ai parlé à mon père qui aujourd'hui me dit que ce n'est pas grave, c'est juste le jeu de "touche pipi".. Mais moi personnellement je ne vois plus ça comme un jeu,je sais que d'autre personne ont eu beaucoup plus grave que moi mais aujourd'hui j'en patie et ma relation avec mon ami aussi.. Merci.

Nous en parlons
I
Indienne
Publié le 20.02.2011
Inscrit il y a 11 ans / Actif / Membre

Je suis particulèrement touchée par ton témoignage, ayant moi même été abusée par mon cousin.
Il avait 15 ans, j'en avais 9.
Cela se passait aussi chez ma grand-mère !
Il a fait son apprentissage sexuel sur moi.
Tu as eu le courage de parler à ton père, courage que moi je n'ai pas eu.
Il n'y a pas de dégré de gravité dans l'inceste.
Peu importe les actes, l'inceste est un acte criminel.
Ton cousin avait parfaitement conscience de ce qu'il faisait.
Tu avais déjà pris conscience de la gravité des choses étant enfant, et aujourd'hui tu as également conscience des répercussions sur ta vie, sur la relation avec ton ami.
Courage à toi.

A
Anyone
Publié le 20.02.2011
Inscrit il y a 10 ans / Nouveau / Membre

"C'est pas grave", c'est toujours ce qui est dit pour essayer de dédramatiser et étouffer la divulgation de tels actes appelés "touche-pipi". [b]Si, ils sont graves[/b], car ils occupent l'esprit qui rumine longtemps, et ils empêche d'être libre pour entamer une nouvelle relation saine.
Bravo d'avoir osé dénoncer ces faits.
Et bon courage pour continuer !