Confiance trahie

Témoignages Publié le 15.10.2015

Confiance trahie

Bonjour à toutes et à tous, je reviens ici témoigner.

Je viens de me rappeler de quelque chose que je garde au fond de moi depuis des années, j'essayais de me convaincre que c'était moi la coupable.

J'avais 9 ans et mon cousin A... qui a 2 ans de plus que moi m'a entrainé chez lui en insistant pas mal et moi à mon grand désespoir j'étais hyper hyper naïve je l'ai suivi... Je suis vraiment C.... tout est de ma faute comme ma famille me le répète toujours. C'est pour ça que je ne voulais pas parler d'ailleurs.

A... m'a donc entrainée chez lui, là ses cousins et un autre cousin à nous nous attendais comme C... 12 ans, B... 13 ans et D... environ 20 ans. quand je les ai vu je savais de quoi ils étaient capables, je n'étais plus en sécurité mais je n'ai pas osé m'enfuir de peur qu'ils me tuent ou qu'ils me frappent si fort qu'ils me défigurent comme ils disaient pour me menacer.

Ils ont commencé à se moquer : "on va faire brûler la cuisine pour que tu n'aie plus rien, tout accusera à toi, on va voler ta voiture, etc..."

Ils m'ont obligé à boire de l'alcool, ils m'ont droguée un verre en tout cas c'est ce qu'ils avaient dit, j'en ai bu un peu.

Après tout ça A... m'a attrapée pour m’amener dans sa chambre, il m'a dit "vient on va faire des choses", il a fermé la porte de sa chambre à clef, a commencé à me toucher, m'a enlevé le pantalon, la culotte et m'a violée avec des objets (des godemichets) puis m'a violée lui, il m'a forcée à lui faire une fellation, il m'a dit "de toute façon ce n'est pas la première que tu fais".

Il a fait rentrer ses cousins et C... notre cousin et ils m'ont violée tous les 3 à tour de rôle. C... a dit : "Elle est à moi, moi le premier vous en aurez un peu après" parce qu'il se prétendait être amoureux de moi alors qu'il voulait juste que je sois son objet sexuel.

B... et D... m'ont violée à leur tour. Je suis désespérée, je n'arrive plus à allé travailler AU SECOURS !

Voilà toute mon histoire atroce, tout ça se passait bien sûr pendant un repas de famille où tout le monde était au courant et mes parents étaient content que des violeurs participent à ma destruction et à entretenir leurs côtés malsain !

Merci à Face à l'inceste d'être là pour moi.

Nous en parlons
L
Louane
Publié le 26.10.2015
Inscrit il y a 6 ans / Nouveau / Membre

Bonjour à toi. Je suis très touchée par ton témoignage. Je comprends ta souffrance. Il arrive un moment où on ne peut plus taire cette souffrance, et heureusement ! La parole nous sauve de la déperdition. L'inceste laisse des traces profondes dans l'inconscient, dans le corps, et il est nécessaire de se faire accompagner pour guérir durablement. Je te recommande d'essayer l'art-thérapie, et la thérapie psycho-corporelle. Ce sont des approches de médecine douces, qui aident à digérer ses souffrances, à restaurer son moi profond, et à se reconstruire en découvrant ses propres ressources bienfaisantes. Tu as eu la force de venir témoigner et de déposer ici quelques lettres, premières lettres des prénoms, et aussi premières lettres de l'alphabet : A...B...C...et D... Il est temps pour toi d'écrire ton alphabet de vie, avec tes lettres, tes couleurs, tes formes. Quelques soient les actes dont tu as été victime, tu es une belle personne et tu as besoin de prendre soin de toi. Courage !