Conséquences multiples

Témoignages Publié le 14.11.2015

Conséquences

multiples

De mes 9 ans à mes 13 1/2 jusqu'au décès de ma mère, mon frère de 2 ans mon aîné a eu des attouchements sur ma personne. J'ai voulu porter plainte trop longtemps après, cela a donné lieu à une main courante, puis j'ai été convoquée pour un procès verbal, étape difficile où je me suis rendue compte que j'avais oublié beaucoup de détails dans mes réponses : pudeur, déni partiel, refoulement, culpabilité ?

L'énorme conséquence des attouchements de mon frère, m'a valu d'être violée dans un square entre mes 18 et mes 19 ans. Je m'étais retrouvée là suite à une fugue car je voulais quitter ma famille où vivait encore mon frère et où les tensions avec ma sœur aînée étaient quotidiennes. Je pleurais et voulais mourir. Ils étaient 2, l'un a "agi", l'autre a regardé. Une fois "l'acte" terminé, celui qui a agi a gardé ma carte d'identité en me disant une phrase que j'ai occultée.

Nous en parlons
B
bonjour
Publié le 12.12.2015
Inscrit il y a 7 ans / Nouveau / Membre

:D Bonsoir Louane,

:-* Déjà merci d'avoir pris le temps de me lire et de me répondre.Effectivement, je ne parle pas de mes émotions si confuses, si perturbantes,... Oublié de préciser que je vais sur mes 50 ans, que j'ai donc aujourd'hui une certaine distance vis à vis des faits de par le temps écoulé depuis et par une travail d'analyse que j'ai effectué aussi pendant 8 ans. J'ai aussi écrit de nombreux poèmes qui expriment plus mes émotions liés à ces faits, et à d'autres périodes de ma vie.

Bonne soirée :zzz
Isabelle

L
Louane
Publié le 18.11.2015
Inscrit il y a 6 ans / Nouveau / Membre

Bonjour, bravo pour votre courage de témoigner. Vous avez souffert et vous souffrez encore à l'évidence. A l'image de votre texte, si épuré, il me semble que vous essayez de prendre le moins de place possible, de ne pas déranger, de ne pas heurter. Vous décrivez les faits, mais vous n'évoquez pas vos émotions. Avez-vous déjà sollicité l'aide d'un thérapeute agréé ? Ne craignez pas de vous accorder du temps et de l'espace pour continuer d'en parler ici et exprimer vos émotions. Ici, nous vous comprenons et vous ne serez pas jugée. Ici, pas de juge, pas de jugement. Ici, il n'est jamais trop tard pour en parler et pour être comprise. Bienvenue dans cette belle communauté et surtout, continuez à en parler, à écrire, et prenez soin de vous.