Crises d'angoisses

Témoignages Publié le 25.10.2013

altCrises d'angoisses Bonsoir. J'ai 20 ans je suis étudiante et en bonne santé, seulement en ce moment je vis un véritable enfer.

J'ai été victime d'attouchement sexuel de la part de mon oncle lorsque j'avais 6 ans. Il y a un ans tout est remonté à la surface, je vois une psy (pas régulièrement). J'ai l'impression que briser le silence m'a certes soulager sur le moment mais maintenant j'ai de terribles crises d'angoisses, cela fait un ans que je ne connais pas de sommeil léger. Durant ces crises j'ai l'impression que je vais mourir ou j'ai du mal à respirer ou encore je peux me mettre à trembler sans pouvoir m'arrêter et dans certains cas cela se transforme en crise de tétanie. Je prends depuis quelques jour un médicament pour me calmer, ça marche mais je sais que ce n'est pas la solution. Depuis je doutes, je n'ai plus confiance en moi. Cette fragilité est la porte ouverte aux peurs que tout le monde peut avoir, sauf que pour moi elles sont amplifiées et prennent des proportions irraisonnées. J'aimerais savoir si quelqu'un est déjà passé par là et comment se débarrasser de ce fardeau quotidien ?

Nous en parlons
I
Isabelle
Publié le 26.10.2013
Inscrit il y a 11 ans / Actif / Adhérent

Bonjour et bienvenue sur ce site,

Oui, les crises d'angoisse sont une conséquence très courante de l'inceste. Il y a de nombreuses solutions pour s'en défaire comme te l'a dit Véronique. Thérapie comportementale, médecines douces, travail sur le corps mais surtout, il faut du temps et ce n'est jamais acquis car ce que nous avons vécu nous a fragilisés et les épreuves de la vie sont plus difficiles pour nous. Bon courage, c'est possible de s'en défaire.

A
Amélie
Publié le 26.10.2013
Inscrit il y a 7 ans / Débutant / Membre

Courage, la route est longue mais elle en vaut la peine !
As-tu quelqu'un de confiance dans ton entourage proche qui pourrait également t'écouter ? Il est parfois plus facile de parler à quelqu'un lorsqu'on se sent en sécurité avec lui.

Courage, courage, tu n'es pas seule et nous allons toutes nous en sortir !!!

A
Amélie
Publié le 26.10.2013
Inscrit il y a 7 ans / Débutant / Membre

Bonsoir,
J'ai vécu exactement la même chose quand les souvenirs sont revenus : crises d'angoisse, étouffements, impression de mort imminente... Ca ne s'est calmé qu'en faisant "parler la petite fille", en écoutant ce qu'elle avait à dire et en respectant tout ce qu'elle avait ressenti. Il faut essayer de se reposer le plus possible (entre deux cauchemars...) quitte à faire la sieste dès que possible pour ne pas perdre trop de forces. Peut-être cela t'aiderait aussi d'avoir des séances plus souvent avec ta psy ? Mais est-elle compétente sur le sujet de l'inceste ?
Pour moi, ca continue de revenir par périodes, mais de façon vraiment moins terrible depuis que j'accepte de voir en face les choses, de "re-sentir" ce que j'ai senti à l'époque, de mettre des mots (pourtant terriblement douloureux au début) sur ce que j'avais subi etc. Peut-être pourrais-tu également t'inscrire sur le forum ? Tu y trouverais de l'écoute, du soutien et de l'aide !