Désespérée

Témoignages Publié le 19.11.2015

Désespérée

Re bonjour à tous, le besoin de re-témoigner est de nouveau présent.

Quand j'étais petite, ma soeur et moi étions prostituées par nos parents. Ils nous obligeaient à quitter l'école maternelle et primaire pour qu'on reste à la maison. Un tarif était établi à l'entrée de la maison pour tout ces pervers d'hommes qui venaient. Plus les sévices étaient violents plus ils devaient payer, chose qui les excitait généralement.

Je me rappelle d'une fois le frère de mon oncle violait ma petite soeur dans sa chambre, je l'entendais hurler de douleurs. Ma mère m'avait allongée sur mon lit dans ma chambre (c'est comme ça qu'elle procédait, elle nous préparait avant la prostitution). Mon oncle n'arrivait pas à me pénétrer, à me violer. Il est allé voir ma mère pour lui dire que si il y arrivait pas il ne paierait rien! Ma mère s'est énervée : "moi j'ai des dettes à payer ça va rentrer oui tu vas voir". Elle m'a engueulé, avec ses doigts elle m'a écarté au maximum le vagin pour que ça rentre mieux et brusquement elle m'a écarté les jambes j'ai cru que mes ligaments étaient pétés ! :o Et mon oncle y est allé comme un bourrin !

Depuis que ce souvenir est réapparu je n'arrive plus à aller travailler, je n'arrive pas à faire la distinction entre le présent et le passé. J'ai l'impression que je vais devoir aller me prostituer et c'est horrible, je n'arrive plus à prendre sur moi. Si quelqu'un a des conseils j'accepte volontiers.

Ma famille également prenait plaisir à torturer sexuellement, physiquement et moralement des personnes handicapées et âgées. Je n'arrive plus à travailler dans ces services qui ont ce genre de public car je n'ai pas réussi à les aider, les épauler à l'époque à cause de mon petit âge... :(

Un grand et immense merci à Face à l'inceste pour me libérer de cette parole!

Nous en parlons
L
Louane
Publié le 03.12.2015
Inscrit il y a 6 ans / Nouveau / Membre

Bonjour à toi,
Je comprends la difficulté que tu ressens à faire la part des choses entre le passé et le présent, ta difficulté à aller travailler et la tentation qui, telle une pulsion de mort, t'encouragerait à aller te prostituer de toi-même. Heureusement que tu viens en parler ici, et merci à l'Aivi de nous offrir cet espace pour en parler. As-tu déjà essayé l'art-thérapie ? C'est une méthode de thérapie douce qui permet de libérer des souffrances profondes, de se reconnecter à son identité profonde, ressentir son être intérieur, sa personnalité profonde, la restaurer. Les victimes de violences sexuelles s'identifient inconsciemment à leur(s) bourreau(x) et absorbent la culpabilité de leurs agresseurs. C'est ce qui peut les conduire à se remettre plus tard dans des situations de souffrance similaires. Tu as besoin de te faire accompagner par un thérapeute certifié. Autorises-toi à t'entourer de personnes bienveillantes et à faire une thérapie pour prendre soin de toi. Courage