Dormir éternellement

Témoignages Publié le 11.07.2015

Dormir éternellement

Je ne fais que dormir. Pas au sens strict, non, mais j'endors mon cerveau et mon corps pour faire face au quotidien. Ne pas se connecter à mes sensations, ne pas vivre, pas réellement. Si possible être une machine manger travailler dormir se laver, surtout NE PAS PENSER, NE PAS RESSENTIR. Etre rien, m'abrutir devant des séries encore et encore et encore... Je suis une spécialiste pour fuir la réalité, celle du présent, celle du passé... Le futur, je ne m'y projette pas. D'ailleurs je préfère faire comme si je n'existais pas vraiment. Je projete un moi surfait, je fais ce qu'il faut faire suffisamment pour paraitre normal. 

Je fais rentrer le moins de personne possible dans mon espace personnel.

j'ai à l'instant même l'impression de me trahir, de trahir cet équilibre virtuel que je maintiens en place si difficilement, rien qu'en vous écrivant car il me faut me connecter un peu à mes sensations.

Une partie de moi ne veut pas se souvenir de ça. Préfère faire comme si ça n'avait pas existé, comme si ces mains ne m'avaient pas touchée, ce sexe pas violée, ce père pas tuée. NON NON  NON NON  NON NON NON  NON NON  NON  NON NON  NON NON  NON  NON  NON NON NON  NON  NON NON  NON   NON NON  NON  NON  NON  NON, ça ne peut pas être vrai, ça ne doit pas être vrai, c'est mieux d'oublier, de croire que je suis folle, que mes symptômes viennent d'autre chose. JE NE VEUX PAS renoncer à ma famille, je ne veux pas blesser les gens que j'aime, je ne veux pas être abandonnée, délaissée...

Mon corps cri et je refuse d'entendre la plupart du temps, je ne veux qu'une chose que mon corps et mon cerveau se taisent, refermer la boite si possible pour toujours. La sceller, la souder, la jeter,  non l'enterrer dans une fosse marine à des km de toute côte, le plus loin de moi possible, LLLLLLLLLLLLOOOOOOOOOOOOOOOOOOOIIIIIIIIIIIIIIIIIINNNNNNNNNNNNNNNNNNNNNNNN.

Je sais que je ne peux pas tenir comme ça éternellement, qu'à un moment ou un autre ça va me rattraper, alors je me ferai mal pour que ça se taise à nouveau. Je n'ai pas trouvé de meilleur solution, je n'ai pas trouvé la thérapie qui m'aidera à me réconcilier avec moi même. 

Les espoirs déçus ont été trop nombreux. je n'ai plus de courage pour affronter quoi que se soit passé présent ou futur. J'aspire seulement au repos, mode off, stand-by, sans pour autant l'atteindre. Je ne fais rien mais je suis épuisée.

Je ne peux me regarder dans un miroir (surtout mes yeux), je ne peux regarder les oeuvres que je créé, je suis incapable de faire face à moi même. Je fuis constamment. Je me fuis moi, mes souvenirs trop bien ancrés dans mon corps de l'inceste mais aussi des coups. Chaque cellule semble vouloir exprimer ce que je ne veux plus entendre, ce que je ne sais gérer. Je n'ai pas le droit de crier, pas le droit de pleurer, pas le droit de craquer... Je dois aller bien ou paraitre aller bien c'est nécessaire, c'est la seule façon de survivre. Flancher serait mourir encore.

Chaque jour j'ai moins de force, chaque jour je m'éteins un peu.

je ne sais que faire à part oublier, oublier la réalité, m'oublier moi.

Nous en parlons
L
Louane
Publié le 04.08.2015
Inscrit il y a 6 ans / Nouveau / Membre

Bonsoir et merci pour ton message. Je me reconnais beaucoup dans tes mots... et dans tes maux. Comme tu le décris, jusque l'an dernier, je faisais semblant de tout. Mon travail thérapeutique me réconcilie avec moi-même, et je remets chaque personne et chaque chose à sa juste "place" dans ma vie, même si cela en blesse certains, plutôt que de revivre comme avant, comme un fantôme errant dans ma propre vie ! Mon conseil : autorise-toi à essayer une nouvelle thérapie (art-thérapie, sophrologie, psychocorporel certifiés) si les précédentes n'ont pas fonctionné ; le temps entre chaque thérapie est aussi important pour avancer et réussir à s'engager sereinement dans un travail thérapeutique assez long pour libérer l'inconscient de ce qui fait souffrir dans le présent.

K
kat94120
Publié le 24.07.2015
Inscrit il y a 10 ans / Nouveau / Membre

En te lisant, j'ai une sensation très étrange...
Je vis la même chose, j'aurais pu écrire les mêmes mots...
Paraître aller bien...Faire semblant...jusqu'à quand?
Si tu le souhaites, on peut peut être échanger en MP.
En espérant une réponse