Enfants uniques, seuls dans leur chambre

Témoignages Publié le 06.06.2018

Enfants uniques,

seuls dans leur chambre

Je me suis souvenue à 25 ans de quelque chose d'abominable. Je n'avais aucun souvenir de mon enfance. A 20 ans je me suis souvenue avoir dormi avec mon père de mes 5 à 9 ans, âge où j'ai eu mes règles. Je n'ai eu ma chambre qu'à l'âge de 9 ans. "J'étais trop grande maintenant pour dormir avec papa".

Mon premier souvenir : j'avais 2 ans, je dormais dans la chambre de mes parents, j'étais dans leur lit, ils avaient des rapports sexuels si prés de moi. J'ai toujours su que ce n'était pas normal.

J'avais peur d'absolument tout. J'ai bégayé dès que j'ai commencé à parler jusqu'à mes 13 ans. Et puis, ma mère m'a dit "Tu es grande maintenant il faut faire plaisir à ton papa". J'avais deux ans quand le début de mon enfer a commencé.

Dès que je suis sortie du ventre de ma mère, ils ont commencé à me toucher, m'embrasser, à éliminer toutes leur pulsions dégueulasses ! Je suis tellement en colère, j'ai vécu "CA" pendant 9 ans de ma vie, et même après il venait dans ma chambre. Ma mère est alcoolique depuis mes 5 ans, lorsqu'elle n'a plus pu en profiter, elle dormait dans ma chambre. Elle mettait des boules Quies, dans le fond de ses oreilles, pendant que mon père me violait toutes les nuits dans la chambre parentale. Quand il avait fini, elle me massait le dos et m'ordonnait de me tenir droite.

J'étais tellement seule ! Ma famille savait tout : c'était une tradition. Mon père se "désenvoûtait" de cette manière. Quand j'allais chez ma grand-mère paternelle, je dormais avec mon père. Dans la maison parentale, quand je ne voulais pas, il m'emmenait dans le garage au sous-sol pour me faire peur et me soumettre à sa volonté. Le soir, il me montrait des films d'horreurs.

J'avais tout oublié... Aujourd'hui, je me souviens de cet HORRIBLE cauchemar, qui n'est autre que la réalité de ma vie.

Il y a 6 mois, j'ai fait une tentative de suicide. J'ai entamé une thérapie ; je suis accompagnée par mon conjoint et sa famille. J'ai porté plainte et la vie n'est pas toujours facile. J'ai des angoisses que je pense avoir plus ou moins toute ma vie. Mais j'ai envie de vivre et ne souhaite plus me faire de mal !

Nous en parlons
R
ROXANE973
Publié le 15.03.2019
Inscrit il y a 5 ans / Nouveau / Membre

Eh je pensais avoir tout entendu sur l'inceste mais la venant du père sais dégueulasse mais la de la mère sais horrible mon dieu le monde fait peur