Inceste grand-mère

Témoignages Publié le 15.10.2014

Inceste grand-mère

J'ai été victime de harcèlement et d'attouchements de la la part de ma grand-mère maternelle. Arrêtez de nous présenter tous les cas les plus sordides ! L'horreur de l'inceste n'est pas une question de degré - autrement dit pas une question de compétition (qui a vécu le drame le plus sordide ?). Le seul fait qu'un adulte responsable abuse d'un enfant - encore pire s'il a une relation de parenté avec lui - suffit à détruire l'estime de soi, la confiance dans le rapport à l'autre,  bref la vie.

Arrêtez avec vos reportages sordides et limites. Vous ne parlez pas des victimes "non médiatiques", dont les outrages ne sont pas médiatiquement sordides et porteurs. Vous stigmatisez ceux qui n'auraient vécu "que de moindres outrages".

La première fois que j'ai parlé à mes parents des sévices de ma GM (voir + haut), je leur ai indiqué un site d'information sur l'inceste. Qu'ont-ils retenu ? Les atrocités les plus sordides. La souffrance est comme le CAC 40 ! Plus c'est haut, plus c'est "bon". Il faudrait tout de même mettre en avant que l'inceste n'est pas une compétition dans le sordide ! Quelque soit le geste, le contexte, le seul fait d'attenter à l'intégrité corporelle d'un mineur qui est sensé obéir à son agresseur est un VIOL !!! Arrêtez le sensationnalisme. Mes parents - bien que complices involontaires - n'ont retenu que ce message : mais il y a bien pire que toi ! Pourra-t-on un jour leur fourrer le doigt dans la plaie. Avec vos méthodes à sensations, nous n'y arriverons certainement pas !

Nous en parlons
G
Gerard
Publié le 20.10.2014
Inscrit il y a 8 ans / Débutant / Adhérent

Aivi donne la parole à toutes les victimes d'inceste. Nous publions tous les témoignages que nous recevons.

Cela serait d'ailleurs totalement contraire à nos idées car Aivi partage entièrement votre point de vue qui est d'ailleurs une des bases de notre argumentaire pour l'insertion de l'inceste dans le code pénal. Isabelle Aubry dit très régulièrement : "Il n’y a pas d’inceste soft". Tout cela est parfaitement expliqué dans notre dossier de presse, notre pétition, nos conférences, etc...