Je lui faisait entièrement confiance et il en a profité

Témoignages Publié le 06.02.2010

woman-image

J'ai tellement voulus oublié se qui s'était passé que je ne sait plus très bien quelle age j'avais mais je devais avoir au alentour des 10 ans (je sais que je n'avais pas encore mes règle). c'étais mon grand cousin il avait aux alentours des 16ans et il avait 4 frères, tous plus âgée que moi (mes parents m'ont eu tard). Je lui confiait tous se qu'une petite fille peut dire a son confident car je le considérait comme mon frère, comme l'homme de ma vie, comme mon protecteur, ... je lui ai dis que j'allais bientôt avoir mes règles pour qu'il me considère comme une fille (car jusque là il me considérait tous comme un mec et je voulais devenir une fille donc je mettais tjs ma poitrine en avant car j'en avais déjà). Un jour,un vendredi soir,alors qu'on était 6 mes 5 cousins et moi mon cousin s'est approché de moi et a mis sa main sur mon genoux( jusque là pas de problème...) mais sa main a commencer a monter jusqu'à mon entre-jambe dès qu'il a froller cette partie de moi je suis partie et j'ai été m'asseoir autre pars

Mais il est revenu,a recommencer et sa pendant toute la soirée ... je ne me rappelle plus se que j'ai fais quand je suis rentrée chez moi, d'ailleurs c'est le grand trous noir jusqu'à ce moment dont je me rappelle bien même trop bien...

Un jour pendant les vacances, j'étais chez mes grands parents il est venu et m'a emmener dans les bois. malgré se qui c'étais passer je lui faisais confiance comme une folle. dans les bois il m'a demander si je voulais voir un film pornos pour "me donner des idées".j'ai répondu naïvement que j'étais trop jeune mais que je voulais bien si il en avait envie. il a sourit puis a sortis un string de sa poche je me rappelle il était bordeaux. il m'a demander si j'en avait déjà mis j'ai répondu que non. alors il me l'a tendu et m'a demander de l'essayer.effarer je lui ai dis qu'on était dans les bois, que il n'y avait aucune cachette pour me changer et qu'il allait me voir... et dans la lueur de son regard c'est comme si il me l'avait crier haut et fort "MAIS C'EST SE QUE JE VEUX" j'ai lâcher cette chose qui me salissait les mains et j'ai couru... et là encore je ne me souviens plus de se qui c'est passer après... jusqu'à cette soirée...

Nous étions en été et comme chaque vendredi soir d'été ( car tout les vendredi soir on se retrouvait nous 6 chez nos grands-parents)on avait organisé un grand jeu . nous étions répartis en équipe de 3 une équipe devait attraper. ceux qui devait attraper devait tenir leur "proie" jusqu'à la fin du jeu et ne pouvait pas la lâcher sinon elle pouvait partir. j'étais dans les "proies" et lui dans les "prédateurs". quand on a sifflé le signal d'alerte, j'ai couru aussi vite que j'ai pu ... mais il m'a suivi ... je courrai... il me rattrapai... puis heureuse je l'avais semée je m'aventurais dans un cu-de-sac et c'est la qu'il m'a sauter dessus. comment a-t-il fait pour savoir que j'allais aller là? je n'en n'ai aucune idée mais je me rappelle être tombée sur le sol il s'est allonger sur moi ... je me débattais ... j'essayais de crier mais rien ne sortais ... il m'a caler, je ne savais plus bouger alors j'ai arrêter de ma débattre. c'est alors qu'il a frotter son sexe contre le mien ... je ne pouvais plus parler, plus bouger, mon cœur battais,battais,battais... j'étais bloquer, je ne pensais rien, encore mtn je me revois lui allonger sur moi et moi tétaniser le suppliant du regard de ne rien me faire. il a enlever mon gilet ne m'a jamais embrasser ni lécher, il s'est juste frotter ... c'est alors que son petit frère de 13 ans est arriver. il a dis "vous savez où est ..." il n'a pas pu finir sa phrase car quand il a compris se qui se passait il a bredouiller " heuuu je enfin le jeu est fini" alors sans un mot mon cousin s'est relever et m'a souffler a l'oreille "tu verra quand on sera seul..." et une fois de plus je ne me rappelle plus de se qu'il s'est passé après...

Parfois je me dis que c'est de ma faute, que je l'ai surement "exciter" en mettant mes "atouts" en avant. j'étais un véritable garçon mais depuis mes changement je comprenais que ce n'étais pas ma " voie" et s'est en partie a cause de sa que je suis se que je suis ... et aujourd'hui j'en subi les conséquence je n'ose pas en parler de peur de détruire ma famille de ne pas être crus et même parfois je me demande si tout sa n'est pas une inventions tellement je lui ai fais confiance... je me détruis mentalement aidez moi je peut plus avoir des relations normale. j'ai trop peur ...

Nous en parlons
A
Anne_
Publié le 15.03.2010
Inscrit il y a 11 ans / Actif / Adhérent

ne pas douter, JAMAIS.
on n'invente pas de telles choses

tu culpabilises de lui avoir fait confiance : c'était pourtant naturel : un plus grand, de la famille qui plus est !
il a su en faire un piège, un terrible piège

courage
utilise le forum d'AIVI si tu le souhaites