La plainte ? Une catharsis ou une broyeuse de victimes?

Témoignages Publié le 31.12.2006

Bonjour à toutes et tous
Je ne sais pas comment dire et comment commencer.
Je ne vais pas tout reraconter car c'est fatiguant.
Juste, voici mon quotidien:
- hier:
1° crises d'angoisses et de terreurs, j'avais l'impression d'être en enfer telment le souvenirs des crimes et viols que j'ai subi est DUR
2° Je sais en même temps que ces crises sont POSTIVES car j'accepte de les REVIVRE
sans être hospiltalisée, et sans aucun soutien autour de moi, je sais que la procédure ma fait sortir toute cette merde, mais que ça fait TRES MAL
3° Toujours hier, envie de suicide pour arrêter cette machine, et puis après je me reprends réalisant que je dois tenir que ma vie change en bien, que d'autres victimes sont prêtes à déspoer plainte contre le même type



Et grande fait nouveau: j'ai pu parler à mon avocate, raconter ce que j'ai subi en toute liberté. AVANT c'était tout caché

Bref c'est l'heure des bilans
la plainte détruit elle ou guérit elle ?

Et bien les deux!!!!
lLa plainte détruit tout sur son passage, toute notre fausse construction, notr fausse vie qui va bien, et nous fait sombrer dans les moments noirs qu'on uarait voulu oublier
La reconstruction c'est après le jugement alors

j'ai déposé plainte à 24 ans
seule
j'ai 29 ans aujourd'hui
pas de procès mais une procédure
reste la CONFRONTATION ( terrible et tant JOUISSIVE: je suis plus sa victime)
deux autres veulent maintenant déposer plainte

bon c'est juste long long long et douloureux
je ne vois personne
je suis tout le temps dans les flahs backs et tout ça
j'ai vieilli avant d'avoir vécu

29 ans...

CA SOIGNE la plainte oui, mais c'est LONG ET TRES DOULOUREUX ET DANGEREUX
VOILA

Biz

Synthol





Nous en parlons
P
Pourquoi34
Publié le 25.09.2014
Inscrit il y a 6 ans / Nouveau / Membre

Ce message me fait peur car je suis en plein dedans et depuis 1 semaine je reste dans ma bulle .. J'espère que ça ne va pas me détruire tous les effort construite c ma seule peur