Notre cause s'entend, même si l'avancée se fait à petits pas !

Témoignages Publié le 07.06.2014

altNotre cause s'entend même si l'avancée se fait à petits pas !

Un petit bonjour en passant... Je suis des vôtres, malgré mon silence.

J'ai témoigné déjà sur Face à l'inceste , soutient l'association de diverses manières.

Dès que j'entends une personne qui est passé par là, je donne le nom de cette association.

Dès que je me trouve dans une autre association humanitaire, je donne le nom d'AIVI.

Pour terminer, vivant dans un village de conservateurs à tous niveaux, j'ai réussi une chose géniale : la bibliothèque a acheté le livre d'Isabelle AUBRY ! à portée de tous et toutes.

Donc, l'information circule. Un point non négligeable pour s'opposer aux silences des victimes, pour les aider à s'exprimer, et que les "autres" puissent avoir une attitude "positive" envers elles.

Mais, le travail le plus ardu consiste à donner des droits juridiques, donc sociaux, à toutes ces victimes... Et là, les pouvoirs en place veulent bien compatir, mais aider ?

Mes amitiés à toute l'équipe.