Papy m'a tout appris

Témoignages Publié le 10.03.2022

C'étaient nos jeux, à garder secret. J'avais parfois conscience de tromper mamie.

J'ai vécu l'inceste de 4 à 8 ans par mon grand-père paternel. C'étaient nos jeux, à garder secret, j'avais parfois conscience de tromper mamie, j'avais peur qu'elle nous surprenne. Parfois, c'était moi qui proposais à papy de "jouer", il en était heureux. J'ai connu les plaisirs par le clitoris à 4 ans, c'était une magnifique sensation Mais c'étaient les plaisirs que je réservais pour papy (de 6 à 14 ans un ami de mon âge voulait souvent faire l'amour, mais lui il me faisait mal, je n'aimais pas).

J'ai été formée jeune, vers 7 ans ma poitrine commençait à apparaitre, j'ai été réglée à 10 ans.  J'ai parlé à 13 ans, mais n'ai pas tout dit, peur que la justice me punisse. Je suis passée devant la JAF, accompagnée de mon oncle maternel, je ne pouvais pas la non plus raconter toute la vérité. Pourtant j'ai choisi qu'il m'accompagne.  Je n'ai donc parlé que d'attouchement, mais pas des pénétrations par ses doigts, et son pénis; il n'a pas été inquiété.

À 30 ans, j'ai tout raconté à ma mère qui a fondu en larmes, me disant qu'il aurait fallu tout dire, mais elle a compris ma position de l'époque. Jusqu'à cet âge, je me jouais des hommes, inconsciemment, les voir souffrir en amour, me faisait jubiler, J'ai eu également des comportements sexuels, qui me faisait me nommer moi-même : la nympho. J'avais besoin de ces sensations, mais elles ne me ramenaient pas aux évènements. Il  y a eu une fois avec un compagnon, que j'ai quitté, suite à des comportements de non-respect dans la sexualité, et qui m'a renvoyé tous les évènements dans la tête. La chose qui change à l'heure actuelle, c'est que je suis amoureuse de mon nouveau compagnon. Avant je me mettais souvent en couple pour ne pas être seule.  J'ai 41 ans et l'impression de reprendre ma vie en main et de laisser de côté tout ce que papy m'a appris.