Se battre !

Témoignages Publié le 30.03.2011

Fotolia_4513306_XSJe m'appelle Hervé, j'ai 41 ans, j'ais commencé à pété les plombs vraiment pour mes 26 ans, rapatriement sanitaire, plusieurs internements en psychiatrie et agréssion sur la voie publique. Je peux HEUREUSEMENT parler de l'inceste que j'ais subis de la part de mon père, de mon grand père... Un suicide c'est produit dans ma famille proche lorsque j'avais 11 ans, avec cette culpabilité en plus, je ne me suis jamais autorisé à me reconnaitre comme victime. Je me fait suivre depuis maintenant presque 6 ans en analyse. J'ais dénoncé par tel, par internet ce que mon père m'a fait subir, auprès de ma famille et "amis".

Ce n'est pas encore facile mais je crois qu'il ne faut surtout pas baissé les bras. Mon père et toute ma famille étant dans la dénégation total, ça n'arrange rien. Alors me bas par mail et je commence à les oubliés. J'estime avoir le droit à la dignité, comme tout le monde.
Nous en parlons
B
balkhys
Publié le 22.04.2011
Inscrit il y a 11 ans / Nouveau / Membre

Hervé,
Oui tu es une victime !!! une victime qui a le droit à la parole, à être écouté et respecté. Il ne faut pas baisser les bras et c'est très courageux de ta part d'avoir osé briser le silence, d'avoir mis des mots sur ta souffrance et de l'avoir dite même par e-mail. Les vrais amis seront là pour t'épauler. Il faut que tu mettes un énorme fossé entre tes bourreaux et toi-même pour te reconstruire, les attaquer en justice pourrait être aussi une solution pour que justice se fasse mais c'est une démarche difficile (moi même n'ai pas osé m'engager dans cette voie de peur de briser tous les membres de la famille et pour ma mère).
je te souhaite tout le bonheur que tu mérites.
Amitiés
Balkhys