Témoignage femme : ce grand père qui "m'aimait"

Témoignages Publié le 10.03.2006
je viens de parcourir qq articles sur ces aieux qui nous "veulent du bien". Je suis effarée et à la fois en qq sorte soulagée de voir que je ne suis pa la seule ds ce cas. J'ai 33 ans et cela fais seulement 2 ans que je ma souviens avoir été touchée par mon grand père maternelle de je crois l'àge de 6 ou 7 ans à 15ans.En fait jusqu'à il y a qq jours je me souvenais "que" d'avoir été touchée mais il persiste des zones d'ombres et mes rapports sexuels montrent par certains bloccages qu'il se peut que j'ai subi autre chose ,jusque la fellation? je n'en sais rien. J'ai eu il y a trois jours un flash ,je voyais clairement cet homme avec qui je devais faire une petite sieste l'après midi assis sur son lit après m'avoir une fois de plus touchée me demander de le toucher lui aussi. Il me semble ms ça ça n'est pas encore très net qu'il avait sortis son sexe et me damandait de la caresser .malheuereusement ce flash s'arrete là et je ne sais pas ce qui s'est réellement passé j'étais si petite!
Il me disait toujours que c'était bien de faire ce gentre de choses que tous les gens qui s'aiment font cela ,il me disait qu'il m'aimait et me demandait si je l'aimais et que comme je l'aimait je devait le lui faire .Mais surtout il ne fallait rien dire car c'était un secret que ma mère et ma grand mère ne pourraient pas comprendre.
Alors comme je l'aimais.... et puis j'ai grandit et il semble que ces pratiques étaient devenues normales je ne pouvait le dire ,au fil des années je sentait bien que ce n'était pas normal mais je sentais aussi que si je parlais qqch de grave allait se passer ds la famille alors je me suis tjs tue .Mais un jour alors que j'avais 15 ans j'ai eu le courage de l'affronter et de dire NON ! mais ce non une petite fille de 6 ans ne pouvait en avoir la force et pourtant c'est dès la première fois où il m'a touché que j'aurait dù etre aussi ferme car je crois me souvenir lui avoir dit non ms il a su me convaincre du contraire avec son chantage affectif.
C'est lui le coupable ,il est mort et moi aujourd'hui je reste avec cette souffrance avec ces non dits ma mère et ma grand mère ne le savent tjs pas.J'espère trouver la force par le biais d'une psychothérapie de puovoir un jour le dire au moins à ma mère et supporter la douleur que cela lui occasionnera cela signifiera que je serais guérie ms j'en suis encore loin.

Mu
Nous en parlons
K
kellydu80
Publié le 11.07.2014
Inscrit il y a 7 ans / Nouveau / Membre

bonjours je me permer de laisser un com j ai lu ton texte qui se raproche un pe a mon histoir je me permet de te demender ci a jour de aujourd huit tu y pense toujour ou non et si c est toujour oci douleur ou ci avec le temps la douleur diminu