Témoignage femme : je suis morte durant 8ans tuée par le père que javais choisi

Témoignages Publié le 31.10.2006
bonjour je m appelle valérie voici mon histoire:
mere de 16 ans et pere inconnu, je fus en grande parti elever par ma grand mere adorée. ma mere est mutée et nous demenageons sur Nice où elle se met en couple avec un homme tres gentil qui m adoptera a l age de 11 ans . tout doucement il abusera de ma confiance, de ma profonde affection que j ai pour lui ( excessive meme car ma mere ne m en montre aucune, alors je lui donne tout ) et durant 8 années , je suis devenue et restée "UN RIEN" ambulant .
je m efforçais d etre une petite fille puis une ado devouée et parfaite en m occupant de mon petit frere , du menage , du repassage , des repas dans l espoir de reconnaissance et d amour . ma mere est vrai glaçon ne m a jamais dit je t aime ou meme juste serrer dans ses bras . La seule personne qui me montrait de temps en temps de l interet etait mon pere : je deseperais qu il veuille bien m aimer juste comme ça , sans rechercher d autres profits.
mais a chaque fois que j allais vers lui avec un espoir , je me voyais baffouée pres aussitot.
à l age de 11 ans c etait :" viens dans le lit avec papa faire un calin " " tu sais c est normal les petites filles et leur pere qui font des calins tout nu"
a 12 ans il me montra son sexe devant ma mere en me disant " c est ça que tu regarde ? "
lors de la 4e il rentrait tous les apm vers 15h et il m attendait nu dans son lit me disant de venir faire les devoirs ici . il me parlait de sexe en me montrant comment aller faire les garçons pour me defleurer , il me penetrait mais pas trop en s en amusant . il fois il laissa un livre porno trainé sur leur lit et me prit sur le fait entrain de le feuilleter .
il me plottais les seins devant ma mere , m insulter de " SALE PUTE "juste quand je boudais un peu , me traiter de grosse . il prenait un malin plaisir a me rendre moins que rien , un object .
je redoubla ma 4e car deux fois par semaine je devenais son object sexuel où je ne savais plus qui j etais :
il me violait, il jouissait en moi ou sur moi comme ça lui chantait , et puis il m obligait a me laver a l interieur ....et moi je pleurais sans rien faire , tetaniser , bloquer.....il me laissa tranquille sexuellement durant une année mais je n oublierai jamais ce mois de janvier lors de ma 3e:
ma mere n est pas là , en stage a paris la semaine et je m occupe seule de mon petit frere car mon pere ne rentre que la nuit ........soul chaque soir il rentre dans ma chambre me rentre ses doigts , puis son sexe , me viole chaque soir de la semaine . un soir je decide de me coucher surhabiller et bien decider d etre plus forte que lui , mais rien y fait cette fois ci il est plus brusque parce que plus soul alors je ne sais pas ce qu il me prend je finis par me deshabiller seule , j ecarte les jambes et raide comme un piquet ,et lui dit froidement et le fixant dans les yeux " ça s y maintenant !" je l avais surpris mais il me giffla si fort...je pleurais et me debattais comme jamais , mais ce fut encore pire que toutes les autres fois .....
je ne sais pas si je suis une survivante : je ne suis pas tombée dans l alcool ni la drogue ni la protistution . j ai quitté cette famille a 18 ans et raconter mon histoire a ma mere a 22 ans , elle ne m a pas cru , je suis tombée de haut et j ai coupé les ponts des années avec ma mere .
comment ne pas croire en mon histoire ? si ce n est qu elle ne voulais pas y croire .
plus simple pour elle de rester dans sa petite vie tranquille
par la suite je me suis mariée et eu deux enfants je pensais avoir fait mon autotherapie , je me sentais bien accueilli dans une famille plus que normale a premiere vue ;j avais meme repris contact avec ma mere en faisant abstraction a mon histoire afin de permettre a mes enfants de connaitre leur grand mere et reciproquement .
Mais mon équilibre etait tres fraguile !!!
un gros scandale eclata dans ma belle famille :
le mari de belle mere avait violé durant 15 ans le petit frere de mon mari , les enfants de son autre frere et plus d une dizaine d autres enfants du voisinage .
la reaction de mon mari fut de proteger sa mere ( au courant de tout depuis des annees en faisant l autruche ) et de mettre son petit frere sur le banc des accusés en lui demandant des comptes: "pourquoi tu ne nous l a pas dit ? pourquoi as tu laisser faire ça aux autres enfants ?" etc
je me suis revoltée en prennant pour moi toutes ses refflections car je me retrouvais devant ma propre histoire .....une etincelle me disant que ma mere avait toujours su ce qu il me faisait .
je vomissais devant cette femme ma belle mere Peureuse Idiote Egoiste incapable de proteger ses enfants ses petits enfants ,je la haissais comme je n ai jamais eu la force de detester ma propre mere .
l incomprenhension de mon mari me fit le quitter avec perte et fracas : je me suis bloquée de nouveau , j ai pété les plombs je suis partie avec un autre homme en reprochant tout et n importe quoi a mon mari .
aujourd hui cela fait un an jour pour jour que je suis partie , j aime toujours mon mari et je sais maintenant que la seule raison de mon depart c est que j ai fui mon passé qui se repeter encore .
j ai decidé de couper les ponts avec ma mere definitivement afin de proteger mes enfants et mon equilibre car il est sur qu un jour je leur raconterai .
en ce qui concerne mon mari je ne sais pas si il y aa quelque chose a sauver on a rdv lundi avec un psy . on vera bien mais je ne courberai plus l échine c est sur en acceptant qu il ai encore des relations avec sa mere...... je ne peux physiquement et moralement pas le tolerer ayant vécu mon histoire.
le terme Survivante ne me correspond pas vraiment
je dirai plutot de moi une Réssussitée
j epere bientot etre membre de ce site afin de dialoguer plus avec vous car je pense ne jamais en avoir fini avec mon autothérapie mais comme je dis:
PARLER ce n est pas OUBLIER
et ne pas OUBLIER c est AIDER
bisous a tous