Témoignage femme : La parole d'un enfant doit toujours être prise en compte

Témoignages Publié le 02.11.2006
J'ai 24 ans et le copain de ma grand-mère a abusé de moi de l'âge de 8 ans à l'âge de 12 ans, pendant les vacances scolaires. Pendant ces 4 ans, il m'a salie, humiliée du plus profond de mon être. Il m'a persuadé durant toutes ces années que personne ne me croirait... Ma grand-mère ne m'a effectivement pas crue!!! J'étais une menteuse et une aguicheuse!! A 12 ans!!!!!!!!! Mes parents ont refusé de porter plainte pour me protéger de la "machine judiciaire". j'ai dû me taire et tout garder bien enfoui. J'ai merveilleusement réussi jusqu'à l'âge de 17 ans: cet enfoiré est mort à cause de son alcool (il était alcoolique). Je suis ensuite "tombée" dans l'anorexie, la dépression, l'auto-mutilation, les tentatives de suicide. Le CALVAIRE!!! Une période très noire de ma vie.j'avais tout planifié, je l'aurais tué de mes propres mains, les yeux dans les yeux!!! Il y a 4 mois, j'ai porté plainte à titre posthume pour être enfin écoutée et reconnue comme VICTIME de cette merde qu'est l'abus sexuel!! Je n'ai toujours pas de réponse mais j'ai espoir qu'un jour peut-être... J'aimerais beaucoup faire partie d'une association qui permette de faire de la prévention auprès d'enfants et d'adolescents et pour que les enfants brisent cette loi du silence qui est horrible à subir!!!