Viol à mes 18 ans

Témoignages Publié le 02.04.2011

Fotolia_5189749_XSJ'espere que ce témoignage aidera certaine personne à faire attention.Un soir, vers 21h30, un de mes ex copain me recontact pour qu'on se voit et qu'on discute. Cela faisait 4 ans que je ne l'avais pas vu donc j'ai accepté avec plaisir. Je l'avais rencontré en surfant sur internet à l'age de 14 ans alors que lui en avait 17, bien que mes parents m'avais interdit (avertit que cela pouvait etre dangereux). On s'était alors donné rendez-vous pour se rencontrer. On est sorti ensemble pendant environ 3 mois, tout s'était très bien passé mais il a arrêté notre relation parce que je ne voulais pas coucher avec.

A mes 18 ans il me recontact alors pour prendre des nouvelles ; on se rejoin dans un village et je monte dans sa voiture. Tout se passé très bien, j'avais confiance en lui. On se raconte les changement dans nos vies, on rigole bien, c'était très agréable. Je lui dis que j'ai un copain pour le moment que ça se passe bien et tout ... on parle environ pendant 2 heures en même temps qu'il roulait on avait pas d'endroit où aller alors on ne faisait que se promener en voiture. A un moment donné, il pose sa main sur ma cuisse, je l'a lui enlève et lui dit d'arrêté parce que j'ai un copain. Il s'excuse et me dit qu'il ne recommencera pas... il me fait des compliment sur ma tenu (j'étais en robe avec un collant et je me rend compte que j'aurais du me mettre en pantalon parce que mon but n'était pas de l'exciter ou l'allumer mais c'est ce qu'il a dû penser), mon physique ... Bref il me remet à l'aise en plaisantant et me dit qu'il a une surprise pour moi.

On arrive alors devant un immeuble abandonné tout délabré. Je lui dis tu rigoles c'est ça ta surprise ?! je lui dis que je ne veux pas rentrée a l'intérieur. Il me répond que c'est à l'intérieur la surprise, que c'est qu'une apparence mais qu'il y a une pièce très belle ... Il me demande juste de sortir de la voiture, et j'accepte. (quelle belle erreur parce que c'est à partir de là que le cauchemar commence...)

Il me prend fermement par le bras et m'amène dans l'immeuble, je lui demande de me lâcher et de me ramener chez moi. Là, il me pousse dans les escaliers et m'ordonne de monter ; je trébuche et tombe. Il commence à me faire peur et à être violent ; il se met devant moi et sort un couteau qu'il me met sous la gorge et qu'il descend tout doucement jusqu'à mes cuisse en me caressant avec. Il me touche et je repousse violemment et lui dit d'arrêter tout de suite. J'essaie alors de m'échapper mais il m'attrape par la taille et me frappe violemment au visage. Je suis alors assomée sur les escaliers. Il me prend sur ses épaules et monte les escaliers pour arrivers dans une pièce lugubre. Il me jette alors sur le sol comme un sac de sport. Il y a juste une fine couverture par terre.

Je vois alors deux autres hommes que je ne connaissais pas dans la pièce. Mon ex leur dit "voila c'est bon j'en ai ramené une comme prévu. Il ne devrait pas y avoir de problème elle devrait se laisser faire ; de toute façon c'est qu'une saloppe, elle n'est bonne qu'à ça". Je me suis alors levée et je leur ais dit de me laisser partir ; que si je partais maintenant je ne dirais rien à la police. Mon ex m'a empoigné fortement et m'a plaquée contre le mur. Il m'a dire de me taire et de me laisser faire, que j'allais aimer ça, qu'il le faisait pour mon bien... Il me met à terre et me tiens au sol en me disant de ne pas bouger. J'essai sans cesse de me débattre, je ne voulais pas me laisser faire, je ne voulais pas être soumise. Et pourtant c'est ce que j'étais, j'étais soumise parce que je n'ai pas réussi à les repousser ...

Il a alors demandé aux autres "Qui veut commencé?" Aucun des deux n'a répondu alors il a dit "ok je commence à prendre mon pied alors". Il a demandé à l'un de filmer et à l'autre de me tenir les mains. Alors y a un des mecs qui a mis ses genoux sur mes avant bras et il me tenait la tete en même temps ... il me faisait mal ...

Mon ex a sorti de nouveau son couteau et ma carressé tout le corps avec, il m'a arraché le collant et ma déshabillé entièrement. Je n'arrêtais pas de le supplier de stopper, de me laisser partir, que je ne voulais ma qu'il me touche. Il m'a frappé, il ne faisait que me frapper, et il me disait "ferme ta putain de gueule et laisse toi faire, tu vas aimé je te le promets , je vais te donner tout le plaisir que ton copain ne te donne pas..." Il a commencé par me doigter violemment, il me faisait mal j'avais l'impression que c'était ce qu'il recherchait. Il était très brute. Il arrêtait pas de jouer avec son couteau entre mes jambes, j'avais tellement peur qu'il me le pénètre ... Mais heureusement, il ne l'a pas fait. Après m'avoir doigté il m'a fait un cuni mais je n'ai éprouvé aucun plaisir parce qu'il n'était pas du tout délicat, bien au contraire ... Il a utilisé les dents... c'était très douloureux.

Il m'a pris ma la gorge et m'a ensuite pénétré. Avant de jouir, il m'a mis sur le ventre et est passé par l'arrière, j'ai tellement souffert que j'ai hurlé et j'ai fait une crise de spasmophilie. A ce moment il a pris une couverture et me la mis sur la bouche pour essayer de m'étouffer afin que je fasse le moins de bruit possible. Il a alors eu son orgasme et a éjaculé. 

Il a alors dis aux autres "ça y est elle est à vous ... Faites vous plaisir." Ils ont fait alors un relais jusqu'à ce que chacun "prenne son pied". Je n'arrêtais pas de pleurer parce que je n'avais aucun contrôle sur les évènements, ils étaient tous très violents, me frappaient, me touchaient ... c'était très humiliant. Ils me disaient tout le temps " laisse toi faire t'es plus une gamine..."

Quand ils ont tous eu finis ils m'ont dit de me rhabiller et ils m'ont bandé les yeux. Ils m'ont porté jusqu'à la voiture et m'ont mis dans le coffre. A ce moment j'ai refais une crise de spasmophilie. J'avais tellement peur de ce qu'ils allaient faire... Ils m'ont déposé dans le village où j'avais laissé ma voiture et sont partis.

Si je n'avais jamais été surfer sur internet cela ne serait jamais arrivé ... Maintenant je vis dans la peur, dans la méfiance de tout ...Je n'ai pas porté plainte de peur de me retrouvé face à lui et de peur que mon témoignage soit remis en doute et que de ce fait ces 3 personnes ne soient pas inculpé... J'espere que ce témoignage aidera certaine personne à faire attention.

Nous en parlons
A
Anne_
Publié le 25.04.2011
Inscrit il y a 11 ans / Actif / Adhérent

internet a ses défauts
je crois avant tout que tu as eu affaire à un salaud qui aurait trouvé une proie quel qu'en soit le moyen.
réfléchis-y mais je pense que tu n'auras d'autre moyen d'avancer qu'en parlant, voire en dénonçant.

surfer sur internet n'est pas un crime, violer en est un. Il est essentiel que tu ne te méprennes pas sur les culpabilités. De ton côté, tu n'en portes pas

courage pour l'avenir, il t'en faudra
n'hésite pas à venir surfer sur le site d'Aivi ou de prendre contact avec d'autres structures spécialisées dans l'aide aux victimes de viol.