Viol prescription : se porter partie civile

Témoignages Publié le 22.11.2011

Voici un résumé de mon histoire. J'étais une femme très dynamique avec un travail qui me plaisais, des enfants, un mari formidable. Mais un jour de février 2008 toute ma vie a basculé. Maman est venue chez moi en région parisienne a l'époque, puis dans la cuisine elle me dit vouloir me poser une question car elle a appris par mon cousin que je ne connais pas a etait violé de l'age de 10 a 16 ans par mon oncle. J'ai regardé maman et je lui est dit :  "Il dit la vérité car je suis passée par là en disant cette phrase j'ai simplement implosé".

Je n'avais plus 40 ans mais 8 ans et là tout basculé.  Je suis interrogée par la gendarmerie pendant 4 heures. Je vois par 2 fois la juge d'instruction, je suis mise en confrontation devant mon bourreau. J'ai été violée par lui par 2 fois a l'âge de 8 ans et 10 ans. J'ai aujourd'hui toujours du mal a comprendre pourquoi je n'ai pas parlé et je vis avec la culpabilité de n'avoir rien dit car j'étais la première mais tous cela était tellement enfoui au plus profond de moi.

J'ai essayé de tenir pendant 8 mois et puis j'ai voulu me suicider. Je suis toujours en dépression majeure et j'ai déclaré une fibromyalgie. Bien sûr, fini le travail que j'aimais tant. De plus je devais évoluer dans un poste beaucoup plus important. Je suis aujourd'hui en invalidité 2eme catégorie.

Alors oui il y a prescription pour moi mais j'ai décidé de me porter partie civile pour les conséquences de ces révélations et le procès. J'ai eu beaucoup de mal à trouver un avocat mais j'ai enfin trouvé une avocate qui fait partie d'un grand cabinet d'avocat sur Lille. En sachant que pendant l'instruction j'avais écrit a la juge d instruction mon souhait de me porter partie civile cela a était retenu dans le réquisitoire final. Maintenant nous avons la date du procès le 12 décembre 2011.

Il ne devrait pas y avoir prescription pour des faits comme cela.  J'étais dans le déni total quand tout a implosé. J'ai eu l'impression d'avoir était violée le jour même.

Je vous tiendrais au courant pour la suite de mon affaire. J'espère que ma demande de partie civile va être retenue par le tribunal.

Une question : y a t il une personne dans le même cas que moi qui a su se porter partie civile malgrès la prescription ?

Merci beaucoup.

Nous en parlons
F
fleurs34
Publié le 06.05.2018
Inscrit il y a 5 ans / Nouveau / Membre

Madame,
Bonjour.

Je suis victime comme vous de l'inceste et j'ai porté plainte 8 Mois après que les faits soient prescrits et je suis en invalidité secteur 2 comme vous.

Merci pour votre témoignage et pour votre grand courage à vous battre.

Pouvez-vous me dire s'il vous plaît où en êtes vous aujourd'hui dans votre démarche de demande de partie civile au tribunal est-ce que votre requête a aboutie et le procès du 12 Décembre 2011 a t-il était en votre faveur afin que soit reconnu ce que vous avez subie et endurée?

D'avance,je vous remercie pour votre réponse

L
Lounakrac
Publié le 06.04.2012
Inscrit il y a 9 ans / Nouveau / Membre

Bonjour,

Dans le même cas... c'est lors de ma grossesse que tout m'est revenu en peline figure. Sans cesse, impossible de fermer les yeux... 12 ans après, je suis toujours en lourde dépression, en invalidité temporaire et souhaite enfin porter plainte malgré la prescription... je cherche des infos pour faire les démarches... avocats spécialisés... et témoignages... merci à toi, tu m'encourages :D
Amicalement