Ce livre m'a aidé(e) (public)
J avais 12 ans, Nathalie Schweighoffer
S
Skilou
Inscrit il y a 4 mois / Débutant / Adhérent
2
1
Il s agit du premier livre que j ai lu sur l inceste.
Je l ai choisi car l âge de la fille était proche du mien quand j ai été violée.

Même si nos histoires sont différentes, j ai trouvé que Nathalie a clairement su mettre des mots sur ses variables ressentis sur son agression et la société. 

En effet, à l époque où j ai lu ce livre, j étais encore enfermée dans la culpabilité et la confusion. Je ne savais pas vraiment ce que je ressentais vis à vis de mon agresseur et malgré mon côté "anarchiste", je n arrivais pas à dire ce qui me mettais en colère vis à vis de la société. Grâce à ce livre et a cette auteure qui a parfaitement su assumer sa colère, j ai su aussi.

Voici quelques citations qui m ont aidée :

"Ca, voyez-vous, c'est la pire des saloperies. On vous viole, et on voudrait vous faire avaler que parce qu'on n'a rien dit, par trouille, c'est qu'on aimait ça."

"Ma chambre n est plus ma chambre, mon petit coin à moi, mon monde à moi, où je faisais des rêves, où je m inventais des histoires magiques. Il a tout gâché, tout sali. C est plus chez moi, ni à moi, c est une chambre banale, froide avec un lit et une porte. Et il ouvre cette porte, il vient sur ce lit, et il me salit."

"Le tabou. L inceste. Vous savez ce truc dont personne n' ose parler. Qui se juge à huis clos, quand il se juge, et si mal. Je veux que vous le preniez en pleine tête. Que vous ne puissiez jamais oublier, puisque moi je ne pourrai jamais. Comme toutes les autres gosses, bousillées, fichues. Moi j ai la force, la rage, la violence, le couteau dans la tête pour écrire ça".

"On peut se tutoyer maintenant, toi qui me lis. T'as fait un effort, tu me plais, t'as choisi de bouquiner le dur, pas la facilité. Tu t'es bougé le cul, enfin, alors je t'aime bien. Parce que t'es quelqu'un de bien, puisque tu t'intéresses un peu à moi. Si tout le monde faisait comme toi, yaurait plus d'enfants battus, salis, violés.Je rêve d'un monde sans sadiques. Aide-moi. Chaque fois que tu verras un enfant, regarde-le bien, aime-le. Aide-le s'il te tend une main peureuse, donne-lui de l'amour comme on donne du pain. Sauve-le de sa misère morale, comme de la famine. Fais-le, tu peux le faire, puisque tu ne ressembles pas à ce salaud."
1 message
C
Colyne05
Inscrit il y a 1 an / Actif / Adhérent
Publié le 27.02.2021 21:35
J avais été très touchée par le témoignage de Nathalie Schweighoffer notamment car il y a un point commun entre son histoire et la mienne (que j ai très peu retrouvé dans les temoignages de victimes d inceste que j'ai  pu lire) à savoir que son père avait des tendances sadiques et prenait du plaisir sexuel à la frapper. 
Elle exprime bien la colere que je ressens aussi face a cette indifférence de la société sur ce sujet là ( même si je trouve qu'il y a quand même eu une evolution depuis l'époque à laquelle ce livre a été  écrit )

Le forum Face à l'inceste,
c'est :

7 355 membres enregistrés
123 052 messages
3 personnes en ligne
Entraidons nous dans la lutte contre l’inceste !