Echanges avec les non survivants
Incompréhension en couple
C
C90
Inscrit il y a 3 ans / Habitué / Membre
8
16
Bonsoir..

Je suis triste déçue et en colère contre mon homme qui ne comprend pas tjrs mes réactions.
Même si je peux comprendre que c’est dur pour lui.
Mais le fait qu’il ne me comprend pas, je me sens comme pas normal à ces yeux.
Pourtant mon émotivité et ma sensibilité sont des choses qu’il dit aimer de moi. Mais comme il ne supporte pas le voir pleurer ou contrariée (ça lui fait malade au cœur) ses réactions me font le sentir folle.. et surtout incomprise. J’aimerais tellement qu’il me comprenne. Mais n’ayant jamais vécu ça comment le pourrait-il ?!
Et je m’en veux après, de lui en vouloir..
pourquoi sommes nous si émotifs et sensibles nous victimes dinceste?!
Je me sens cassée, bonne a jeter à la la poubelle ce soir..
et impuissante car je n’arrive pas à lui faire comprendre.
Trop d’émotions. Trop de négatif.
Et là peur de le perdre...
noir.
Noir.
Noir.
Je ne vois que du noir.
7 messages
L
larochelette
Inscrit il y a 3 ans / Nouveau / Membre
Publié le 08.06.2018 21:23
Bonsoir
je comprends ce que tu ressens. Cela m'arrive souvent d'avoir des moments "à vide" dans la journée (comme ce matin après un cauchemar que j'ai fait par exemple), et mon copain cherche des explications qu'il ne comprend pas. La seule chose que nos hommes peuvent essayer de comprendre, c'est notre extreme sensibilité. Il faut que ton homme comprenne qu'il n'est pas responsable de tes larmes, et il pourra te réconforter.
Sans comprendre tes mécanismes psychiques, s'il comprend ton émotivité c'est déjà un grand pas. Parle lui, rassure le aussi, montre lui ce que tu attends de lui, guide-le afin qu'il sache comment réagir dans ces moments...
Je te souhaite de tout coeur qu'il puisse t'aider dans ces passages douloureux. Je suis de tout coeur avec toi et je te comprends totalement.
C
C90
Inscrit il y a 3 ans / Habitué / Membre
Publié le 08.06.2018 23:45
Merci !

Oui mais j'ai l'impression qu'il ne comprendra jamais.. que il n y a que ceux qui ont subi cela qui peuvent comprendre..
compliqué..
merci en tout cas de me dire que toi aussi tu peux éprouver ces sentiments..
Bonne soirée a toi et merci encore !
N
nemosansnom
Inscrit il y a 3 ans / Nouveau / Membre
Publié le 18.08.2018 19:04
Bonjour,

Je suis conjointe de victime alors je te donne mon point de vue de l’autre côté de la ligne.

L’inceste est traumatisant, je n’apprend rien à personne mais les mécanismes que ça engendrent, on peut se documenter (c’est scolaire mais ça pourrait déjà aider ton conjoint à y voir plus clair).
Ensuite (attention cliché : il faut se parler. Je te dis pas que c’est une recette miracle mais il est arrivé parfois qu’on comprenne le pourquoi du comment d’une situation plusieurs semaines/mois après (mieux vaut tard que jamais).
Parfois, elle fait des schémas aussi pour exprimer ce qu’elle ressent et ça m’aide à y voir plus clair.

Concernant l’émotivité que tu dis avoir, je retrouve la même chez ma copine.
La moindre faille de la part lui fait péter un plomb. Je me dois d’être parfaite, sécurisante, stable, un vrai millier d’airain. J’ai l’impression que ce manque de sécurité la morcelle et c’est cela qui provoque son émotivité (excessive ?).
En discuter permet généralement de dénouer le problème/ manque de compréhension; il n’empêche que parfois, nous sommes en discordance et n’arrivons pas à nous comprendre.
A
Anariel
Inscrit il y a 3 ans / Débutant / Membre
Publié le 25.06.2019 11:46
Je comprends tellement ce qui te traverse et ce qui t'anime. Je vis en couple et j'ai moi même des réactions et des émotions qui surprennent, qui surprenne mon conjoint mais aussi moi même, et je les vis dans la détresse et ensuite la culpabilité. J'apprends à me familiariser avec la névrose traumatique, ce qu'elle est, ce qu'elle implique et je comprends que certaines de mes réactions et besoins sont... des sequelles. Il n'est sûrement pas facile de vivre avec des survivants de l'inceste, le traumatisme est lourd et il a des conséquence sur nos vies et sur celle de notre partenaire. Bien sûr on aurait envie d'être parfaitement comprise, d'avoir à ses côtés quelqu'un qui soit un roc, mais l'autre est Autre, et il a aussi sa façon de vivre ces conséquences de l'inceste, en un sens le partenaire subit les dommages collatéraux et il lui faut aussi pouvoir être entendu dans sa souffrance et ses difficultés. Oui, parler, et je sais que cela n'est pas facile mais quand tu es submergée par un affect, fais retomber cette montée d'adrénaline, fait tout ce qu'il faut avant de parler à ton partenaire, fais un tour, n'importe, et ensuite parle lui calmement et invite le lui aussi à dire, car à nouveau ça n'est pas simple de vivre avec un survivant. Ils et elles sont valeureux d'être là, mais ils sont humains eux aussi. Et ne rajoute pas de la culpabilité à tes souffrances, tu fais au mieux dans ta vie, ne te fais pas de mal avec une culpabilité qui n'est pas tienne, ce ne sont que des conséquences de l'inceste.
J'ai aussi des moments dans la journée où je me sens vulnérable, parfois je pleure ou bien je file me défouler au jardin, parfois à m'en faire mal! , sans comprendre toujours ce qui s'est déclenché dans mon inconscient, quel conflit est à l'oeuvre, quel souvenirs inconscients... tout ce qui nous mine au jour le jour. J'ai le sentiment quelque fois que nous serons en convalescence de ces traumas toute notre vie... c'est désespérant, mais un jour après l'autre c'est déjà une victoire
A
aa64
Inscrit il y a 8 ans / Nouveau / Membre
Publié le 03.08.2019 13:25
Bonjour,
je comprends, comment ne pourrai-je pas comprendre?
Je me sépare.
Je pense, j'aime à croire, que rien n'arrive par hasard, et que tout ce que l'on vit, y compris les émotions ou expériences les plus difficiles, a un sens si on en tire un enseignement et que l'on en sort grandi. Et Dieu sait que parfois, il faut vraiment aller chercher loin pour voir le positif, à ce stade ce n'est plus du recul, c'est des millions d'années lumière!!!!
Je pense qu'on évolue grâce et avec les personnes qui partagent notre route, parfois ce n'est qu'une petite portion de route, parfois le trajet tout entier. On rencontre des personnes à des moments bien précis de notre vie et ce non sans raison.
Oui le cheminement n'est pas classique, oui la sensibilité et l'hypersensibilité sont quasi omniprésentes. Accepter ses failles et les reconnaître c'est faire preuve d'une grande force. Accepter que l'autre ne puisse pas te comprendre aussi.S'ouvrir entièrement c'est faire confiance à l'autre à 100% et lui montrer nos moments de doutes et faiblesses. La confiance le nerf de la guerre!....
F
francoise6911
Inscrit il y a 1 an / Nouveau / Membre
Publié le 04.12.2019 12:10
Bonjour,
Je comprends complètement ton ressenti.
Ces émotions ingérables. C’est également ma grande peur la perte de mon compagnon a cause de mes réactions qu’il ne peut pas comprendre parce qu’il n’est pas passé par la.
Fait lui confiance l’amour peut paraît il faire des miracles ajouter à la communication vous allez surmonter cette épreuve.
Courage à toi.
L
leafenouil
Inscrit il y a 1 an / Nouveau / Adhérent
Publié le 21.12.2019 17:19
Bonjour,

Comme je vous comprends tous, la vie en couple est très difficile en tant que survivants car malheureusement construire des relations sociales est hyper complexe ...

Personnellement, je suis en couple avec un homme merveilleux, nous sommes ensemble depuis 9 ans, il a bien sur ses défauts mais nous partageons tout ensemble, on discute énormément du coup il arrive à peu près à me suivre MAIS (parce qu'il y a toujours un mais) parfois c'est très compliqué !
Je souffre d'un trouble de la personnalité suite à l'inceste que j'ai vécu, j'ai 3 personnalités, en général il a le droit aux 2 personnalités simples à gérer, l'adulte "normal" ou la petite fille capricieuse, qui pleure et à peur d'être abandonnée. Puis il y a l'autre, celle qui ne ressort que quand j'ai peur ou que je me sens agressée menacée, dans ces cas là, je déteste tous les hommes dont lui, j'en deviens méchante et agressive à vouloir le quitter.
Là, c'est très dur à gérer pour lui comme pour moi, j'essaie de m'isoler et ensuite on s'explique calmement, il n'y a que la patience qui peut nous aider lorsqu'on "sur réagit"

C'est difficile, mais comme là dit Françoise, l'amour fait des miracles et c'est la meilleure de nos thérapies !!

Le forum Face à l'inceste,
c'est :

7 362 membres enregistrés
123 055 messages
2 personnes en ligne
Entraidons nous dans la lutte contre l’inceste !