Echanges avec les non survivants
Révélation inattendue de ma part!!!!
A
*Profil supprimé*
1
0
L'autre jour: j'étais en colère!!!!!

Malgrè toutes mes démarches administratives: interdiction de travailler et donc de candidater car mon père m'avait harcelée, harcelée, harcelée pour que j'ouvre un dossier comme "handicapée mentale/psychique" à la "maison des personnes handicapées" dite:(MDPH).....
Ceci, car pour mon père lors de la PJ contre son fils, je lui coûtais de l'argent et donc, je lui coûtais "chère" et donc, il me fallait demander l'"allocation d'adulte handicapée" pour que ce fils d'un inspecteur des impôts des années 1945, et bien ce fils là en 2005?... (qui payait à l'époque l'ISF) exigeait son dû et donc, qu'il puisse avoir de l'argent.....

J'avais fait 2 ou 3 tentatives de suicide à l'époque de mon retour du foyer et donc, depuis que l'enquête judiciaire avait débutée!!!.

Mon médecin était contre que j'ouvre un dossier à la MDPH!!!!!!
Car je n'étais pas du tout : handicapée!!!!!
Mon médecin a capitulé de peur que je refasse une tentative de suicide qui serait alors fatale pour moi face à ce père qui devenait comme hystérique, incontrôlable et donc "fou" pour qu'il obtienne cette ouverture à la MDPH !!!

Depuis 2017, pour avoir "l'opportunité de signer un contrat (qui était dans le secteur dit "protégé") j'ai fait le nécessaire à la MDPH pour pouvoir "travailler dans ce secteur là"!!!!

En réalité, passée la période d'essai: j'étais payée entre 400 ou 500 euros le mois pour 33 heures de présence physique dans un établissement qui se présente sur le papier administratif comme "protégé" mais qui est loin de l'être!!!!!
Je devais faire de la présence physique avec des personne qui avaient tout type de pathologie mentale dont certaines n'étaient pas du tout stabilisées et j'avais beau quémander à l'assistante sociale de la MDPH soit le SAVS, la direction de l'ESAT, et le CMP dont je dépendais pour faire intervenir:
- la médecine du travail
- l'inspection du travail.
Réponses (toujours orales de leurs parts et refus pour eux de me fournir une attestation écrite et manuscrite de leurs propos) comme quoi:
pour eux, il n'existait pas de médecine du travail ou d'inspection du travail car établissement pour handicapé et donc, établissement en dehors de la norme de l'ordinaire"....
+
Les numéros de téléphone de l'époque inscrite à l'époque dans l'établissement pour faire intervenir des personnes pour qu'existe de la sécurité dans cet établiseement, étaient erronnées à l'époque à dire, pas du tout actualisées mais:.... Périmées!!!!!!

Au printemps 2018: j'ai réussi à
1) Démissionner de cet ESAT (établissement spécifique d'action par le travail) de la MDPH (maison des personnes handicapées)
2) Fermer le dossier pervers du CMP du secteur dont je dépendais (depuis que mon ancien médecin était parti à sa retraite en Juin 2017)

Et donc, l'autre jour: je fais un récapitulatif des démarches administratives infructueuses depuis 2017 pour que je sois orientée dans ce que la MDPH appelle le secteur "ordinaire" et non plus ce qui est écrit comme étant du "protégé" et donc, de là: avoir "l'autorisation à candidater!!!!!!"

Alors, j'explique à ma mère, devant mon père, que en 2017, le montant mensuel de l'allocation adulte handicapée (AAH) que je touchais pour être "autonome" était de ....: 168 euros!!!!!

Devant ma mère, je remercie alors (par une sorte de sarcasme amer) le harcèlement moral qu'a joué mon père pour que je sois dépendante d'eux financièrement, stigmatisée de handicapée mentale d'après ce "papa" alors que les voisins de leurs générations commencent à venir me voir (depuis au moins 2016 à maintenant: en 2019) pour que je leur pardonne qu'ils ne m'aient pas secourues lorsque j'étais maltraitée et pas du tout folle ni débile mentale comme mon père en faisait sa pub dans le quartier pour qu'il puisse jouer son rôle alors de père qui devait être "consolé" de devoir éduquer une enfant "handicapée mentale"!!!!!

Le personne chez mes parents du victime martyr est utilisé de façon quotidienne chez eux!!!!
- Ma mère car elle est soumise à son époux et a peur de lui
- Mon père qui manipule son public à se mettre à prendre plaisir à :.... Pleurer!!!!!
Un Homme qui Pleur est d'après Lui pour son public un homme qui n'en peut plus et qui quémenderait alors de la consolation, affection d'autrui, etc.....

Il y a deux jours, une cousine vient m'expliquer que si mon oncle soit son père s'est suicidé en 1961, c'était à cause de mon père et de l'oncle décédé d'Alzheimer récemment!!!!!
Idem pour notre cousine germaine qui s'est suicidée en 1973 ou 1976!!!! Je n'arrive toujours pas à connaître la date de son suicide car tabou dans la famille......


A la fin de la journée, "cette journée dite de Révélation inattendue de ma part", mon père donne de l'argent liquide à ma mère et lui ordonne de me le remettre!!!!
Je leur demande à eux deux: le pourquoi de cet argent là?......
Ce n'est pas du tout dans leur habitude!!!!!!
Réponse du père: "on va partir pendant plusieurs mois, c'est pour que tu puisse être "autonome sans nous"!!"

Ma réponse:" j'accepte cet argent s'il y a avec une attestation certifiant de vous même que c'est vous qui me le donnez de votre plein grès, avec le montant notifié en question, ceci pour qu'il n'existe pas de jalousie futurs du frère et de la soeur"!!

Mon père est devenu alors furieux et me traitait alors encore de "folle".

Je lui demande en quoi je suis : "folle?"

Il me dit que c'est parce que je n'accepte pas son argent liquide.

Je lui explique que je l'accepterais avec une attestation manuscrite des deux parents.

De là: il arrive à dire qu'il ne veut pas que je le mentionne aux impôts.

je lui réponds que je ne comprends pas en quoi il devient en colère pour une histoire de "papier officiel", lui: le fils d'un ancien inspecteur des impôts!!!!!

Il s'est mis alors dans la position d'une victime comme quoi, j'étais ces temps ci tout le temps chez eux!!!!
Il me dit alors qu'il va changer sa serrure pour que je ne vienne plus les voir!!!!
C'était alors "un papa qui voulait se définir comme harcelée de sa fille cadette qu'elle soit ces derniers temps toujours chez eux"!!!!!

Ma réponse d'alors:
"- Mais vas y!!!!
Changes tout de suite de serrure!!!!!
Je n'ai rien à perdre d'un pervers!!!!!!!
Rien à perdre d'un "papa pervers"!!!
Je ne vois pas en quoi cela pourrait me faire du mal à ne plus avoir à te voir!"
(dans ma tête: je me disais alors que ma mère devra alors elle même se protéger de son époux/prédateur car pour ma part, ces derniers temps, j'avais alerté la police municipale de ce papa qui commençait à exercer du harcèlement moral sur ma mère depuis que le frère de ce papa est décédé voici peu d'alzheimer)

La police m'a expliquée que même si j'ai tout fait pour ma mère: c'est seulement à ma mère de déposer plainte pour que son mari soit mis en cause pour violence psychique conjugale.

J'ai pu dire les démarches juridiques à ma mère à l'insu de mon père et lui transmettre les numéros d'urgence si besoin si elle reconnait de la violence de son époux officiel.....

Je ne m'attendais pas du tout que je m'affirme ce jour là!!!!!
A dire en face de ce monstre géniteur,
- (celui qui m'avait menacée, par un couteau de cuisine, en 2014, comme quoi il me fallait croire en son "dieu"!!!!!
+ celui qui en janvier 2017 et Janvier 2018 avait tout fait pour que me refasse une tentative de suicide de nouveau!!!!!!)
=> J'ai alors pu dire à ce "type hors norme" et devant son épouse qu'il est un "pervers"!!!!!!
Et que je n'ai rien à perdre de couper les ponts avec ce type d'individu là!!!!


Après: contre coup!!!!!
Peur en moi qu'il se décharge sur ma mère la nuit ou le lendemain sur elle car elle ne sait pas se défendre face à ce "fou"!!!!!!!
J'ai dû refaire intervenir la police à titre de prévention!!!!!

Aliette

Le forum Face à l'inceste,
c'est :

7 337 membres enregistrés
123 050 messages
3 personnes en ligne
Entraidons nous dans la lutte contre l’inceste !