Expression libre (public)
les mères complices
M
mayasoleil
Inscrit il y a 11 ans / Nouveau / Adhérent
2
2
bonjour

Attention de la longueur du message!!!

je voulais connaitre votre avis sur le sujet parce que je me rends compte que ma mère a joué un grand rôle dans l'histoire, elle a été soit perverse soit complice mais elle a eu son rôle et elle n'a rien fait pour arrêté le massacre. elle m'a manipulé et a manipulé son entourage et elle arrive peu à peu à faire en sorte que tout le monde se coupe d'elle tellement elle est invivable et elle vit avec mon pervers de beau père qui a abusé de moi.

donc je recadre mon histoire. ma mère est du type amoureuse dépendante affective, elle saute du coq à l'âne et lorsqu'elle rencontre mon père, est était prête à se marier avec un autre homme. mon père dit d'elle qu'elle avait réputation de changer de mec comme de chemise. elle est une femme enfant, immature à souhait et elle sait manipuler les hommes à faire tout ce qu'elle désire. mon père n'y a pas échappé.
Mon père ayant été éduqué à la dure, était très peu enclin à été démonstratif. ma mère je ne sais pas si elle a joué avec nos sentiments de jalousie, ni elle a joué avec les préférences entre ma sœur et moi car ma sœur a toujours été jalouse de mi et j'ai toujours senti que ma mère était fusionnelle avec moi et elle me faisait des chose et pas à ma sœur et si elle attisait les conflits entre ma sœur et moi, mais bref, ma sœur et moi c'était la guerre, du moins ma sœur me cherchait querelle, on s'engueulait, et ma mère excédé faisait du chantage à mon père ne lui disant, que si il ne nous dressait pas , s'il ne nous frappait pas, tout en sachant qu'enfant il avait été éduqué à la dure, elle le quittait. du coup, nous y avons eu droit, aux oups, les fouets, les coups de pieds, le martinets, les coups de balais, et ma mère, elle était ravie, elle n'aimait plus mon père depuis longtemps mais c'était son plaisir à elle apparemment. faire du mal aux autres.
Puis il y eu les viols de mes cousins, ma sœur y a eu droit, et un soir elle a dit à ma mère ce qu'on faisait ma mère n'a même pas réagi, et elle a laissait courir les choses sans rien faire, en nous laissant nous faire violer pendant des années par nos cousins, jusqu'à la sodomie. ma mère ,men a parlé à l'âge adulte comme un cheveu sur la soupe dans une discussion, par hasard, peut être par gaffe, peut être pour voir ma réaction, peut être pour me faire du mal, et dire voilà la toute puissance quelle avait à décider de ma vie et du bien et du mal , même si on se faisait abuser. quand je lui ai demandé pourquoi elle n'avait rien fait, elle a baragouiné des propos incompréhensible, j'ai rien compris.
puis elle a divorcé de mon père j'avais 13 ans, je tombe en dépression. je fais plusieurs abus médicamenteux, une fois, je dis à ma mère, que j'ai envie de me suicider, elle me rigole presque au nez en disant que je suis folle, que cela ne se fait pas dans la famille et me regarde même pas et détourne son regard comme si je n'étais pas dans la pièce, et le soir même je pique des médicaments dans sa trousse à pharmacie. elle est carrément dangereuse et incitatrice et spectatrice de mon suicide. et me demandera plus tard pourquoi je ne lui ai rien dit, pourquoi je ne lui parlais pas de mon mal être, elle se fiche de moi?
mon beau père, lui qui m'a abusé pendant des années, lui qu'elle a toujours préféré à moi. il m'a fait des attouchements derrière son dos quand elle travaillait de nuit, il m'a embrassé devant ses yeux et elle se marrait parce qu'elle disant que c'était juste pour blaguer, il sortait des blagues hautement sexualisé, il y avait n climat incestuel, il la pelotait devant les 4 enfants recomposés, avec ma sœur et moi et deux du coté de mon beau père, il n'avait aucun respect pour mon intimité, et il débarquait n'importe où quand j'étais nue même dans le camping quand j'étais en train de me doucher avec ma mère à plus de 20 ans dans les douches des femmes et ma mère le laissait faire! ma mère qui m'avait fait mal à m'enfoncer un tampon lors de mes premières règles pace qu'elle volait aller me présenter à mon beau père avec qui elle sortait derrière le dos de mn père, c'était son amant et ma sœur et moi étions son alibi pour ses sorties en cachette pour voir son amant et il fallait à tout prix qu'elle m'enfonce son truc dans le vagin!!! Elle était très intime avec moi, trouvait le moyen de me laisser lui déballer ma vie intime et quand je ne lui parlais pas, elle en réclamait encore et encore et me demandait si j'étais malade et si je lui faisais la tète. nous étions fusionnelle. elle qui voulais que je lui ressemble comme deux gouttes d'eau, je lui faisais confiance donc pour moi c'était normal que je lui dise tout, et elle a tout fait pour, elle m'a manipulé de telle sorte qu'elle a réussi à faire en sorte que je me méfie de mes propres conjoint, que je fouille dans les affaires de mes maris, de leur papier, que je dissèque leur moindres compte pour savoir leur moindre sorties, leur moindre beuveries pour savoir s'ils étaient alcoolique et tout rapporter à ma mère dont je voulais prouver mon amour pour elle...et c'est lorsque elle m'a sorti quelle voulait leur mort, que j'ai compris qu'elle me manipulait royalement. elle a voulu la mort de mon premier mari mais c'était réellement un alcoolique et un pervers violet j'ai vécu l'enfer de la violence conjugale et elle m'a sorti je t'avais prévenu une mère a toujours raison, les arabes frappent toujours leurs femmes mais moi je ne suis pas raciste et je ne généralise pas comme elle, j'ai la main sur le cœur pas comme elle. j'ai été violé par nombres de garçons et d'hommes et pour autant je ne me dis par les hommes sont tous des violeurs, j'i à mes 14 ans été violée par des amis d'un copain qui me partageait en rigolant pendant que je me débattais, ma mère m'a dit que c'était de ma faute et j'étais pire qu'un salope pour elle. tout était toujours de ma faute, et j'étais pour elle pire qu'un déchet, pire ue tout, jetais responsable de tout, de détruire sa vie, son bonheur sa famille, quand j'ai voulu dénoncé mon beau père qui a été entendu par la police après qu'il m'ai proposé de dormir dans son lit à la place de ma mère une fois qu'elle serait partie au travail de nuit , sous couvert de blague bine sur d'après lui et d'après ma mère. Tout est couvert de blague d'après eux, mais pas pour moi. ma mère est complice d'un pervers et moi je n'ai pas d'humour alors soit les victimes n'ont jamais d'humour, les personnes abusées n'ont aucun humour quand elles se font abusées, les abuseurs trouvent toujours leur blagues marrantes mais ce n'est qu'eux que cela fait rire. ma mère aussi s'est bien marrée quand elle jouait la voyeuse avec mon beau père derrière une porte vitrée lorsqu'ils m'observaient à mon insu en train de me bécoter dans un canapé lit un soir de noël avec mon ex mari, , me pensant seule puisque j'avais fermer la porte, signifiant "personne ne rentre, je suis avec mon homme, intimité" mais non, ils jouaient les voyeurs tous les deux et eux ils riaient et ils se marraient, pas moi et ma mère de dire, mais tu en fais tout un drame, tu dramatises tout...
dans sa perversité, quand au fil du temps j'ai tout à mon beau père , ma mère et à tout la famille que je ne voulais plus voir mon beau père m'approcher, le voir chez moi, ne plus avoir affaire , c'était clair et net, tout le monde semblait avoir compris, un temps, puis insidieusement, a mère vient, avec mon beau père dans la voiture, je le vois au loin, puis elle dit, il est loin tu ne vas pas le laisser seul dans l voiture, bine je je dise non, elle l'emmène dans le jardin sur le banc, et moi j'attends sagement que ma mère rentre dans la maison pour bavarder avec moi comme prévenue, elle ne vient pas. alors je suis obligée de sortir et d'être face à face avec mon beau père... et de resignifier mon mécontentement et à ma mère de me dire tu m'emmerdes avec tes histoires.
et a chaque fois elle fait le forcing, et à chaque fois je lui signifies que je ne veux pas voir mon beau père chez moi, et ne fois elle me sirs mais si tu l'as laissé rentrer chez toi. j'ai dit non, c'est toi qui l'a invité ce n'est pas moi c'est toi qui fait le forcing, et elle me sort, que de toute manière elle vient avec lui car je n'ai de toute manière pas les couilles pour le foutre dehors quand ils viennent .donc en gros elle l'emmène express parce qu'elle sait que je n'ai pas la force de dire, parce qu'elle sait que j'en ai peur, et elle sait que cela va me faire du mal, malgré" l'interdit, malgré" le fait qu'une fois où elle devait venir sur deux jours le premier jour elle est venue seule avant de partir je lui ai dit je ne veux pas le voir et deux jours après elle vient avec lu...elle me prenait vraiment pour une conne.

bref tout cela pour vous dire, qu'elle aime un pervers, qu'elle a toujours us pour les abus car pour mes cousins elle a su, pour les cous de mon père c'est elle qui les a incité, les abus extérieurs c'etait de ma faute car je suis une salope, pour mon beau père, quand je me refusais à lui parfois elle me poussait dans ses bras, en me culpabilisant parce que sinon j'allais rendre malheureux son mari et surtout q=parce qu'elle voulait la paix dans la famille et quelle refusait d'avoir des problèmes et des soucis et elle disait que mon beau ère avait été un enfant battu, pas comme moi qui n'avait eu que qu'elles fessées, tout au plus!!et que mon beau père tait un homme en besoin de tendresse et un homme tendre qui vait besoin d'amour et qu'il fallait que je lui en donne!!! bref, elle voulait que je tombe dans ses bras set que je le réconforte à sa place elle qui travaillait de nuit!!!
1 message
C
Chloe.14
Inscrit il y a 7 mois / Débutant / Membre
Publié le 09.11.2020 15:50
Bonjour,

je viens de lire votre post, et je vous souhaite de réussir à vous détacher de votre mère et de ne plus lui ouvrir votre porte.
J'ai aussi une mère manipulatrice et destructrice qui a laissé faire des choses, sans vouloir le voir et en ne voulant pas me croire. Elle m'a fait passer par toutes sortes d'émotions et encore maintenant elle arrive à me mettre en colère en 2 secondes. Je suis la méchante fille, j'ai brisé sa vie amoureuse, je lui ai enlevé son avenir heureux. Je suis égoiste parce que moi j'ai mes enfants et elle elle ne l'a plus lui. J'ai porté plainte après la naissance de ma fille car j'avais peur pour elle. J'ai voulu que ma mère quitte son mari, sans porter plainte pour éviter que ça se sache, mais j'ai du le faire car un jour (après m'avoir fait croire plusieurs fois qu'elle l'avait quitté et en me cachant qu'elle s'était remise avec) elle m'a dit "c'est pas vrai vu que tu n'as jamais porté plainte". C'est là que je me suis décidé à franchir le cap. Je n'ai porté plainte que contre son ex-mari, mais je me dis que j'aurais pu porter plainte contre elle vu tout le mal qu'elle a fait. Mais je n'ai pas pu car j'étais trop fusionnelle avec elle.

L'impact négatif d'une mère possessive et manipulatrice je connais, courage!

Le forum Face à l'inceste,
c'est :

7 363 membres enregistrés
123 061 messages
1 personne en ligne
Entraidons nous dans la lutte contre l’inceste !