Expression libre (public)
manque de confiance en moi, peur des autres
L
Liloudallas
Inscrit il y a 5 ans / Actif / Membre
8
14
Bonsoir. J'ai mis du temps pour écrire sur ce forum. Par honte, ou pudeur je ne sais pas.

Pour faire court je ne me sens pas à l'aise avec les gens . Avec les femmes surtout. J'ai peur d'elle. Je les trouve manipulatrices. Et j'ai toujours peur qu'elles me fassent du mal. La raison je la trouve ici: Une fois ( je devais avoir 17 ans ) alors que je sortais de la douche, je suis entrée dans ma chambre pour m'habiller. Et là mon père est entré sans frapper. J'étais en train d'enfiler ma robe de nuit par le haut ,qui est restée bloquée au dessus des bras. Le type est entré à ce moment là. Il m' a regardée de haut en bas. Pendant des secondes. Très longues qui m'ont paru durer longtemps. J'ai vu son regard salace sur moi. Puis m' mère l'a rappelée lui disant " qu'est ce que tu fais là bas?" Et l'a entrainé vers le salon, en rigolant, pour lui servir à manger. Je ne suis pas sortie de ma chambre.
J'avais honte de le recroiser à nouveau. Je me suis cachée dans ma chambre , attendant qu'il sorte jouer à son pmu habituel. Lorsqu'il est sorti ma mère est venu me voir et m'a dit ( dans ma langue, je traduis) " Laisse couler"

Je me suis sentie trahie à ce moment là. Ma mère qui est censée me protéger me dit de laisser couler ça? A ce moment là , j'ai décidé de partir de chez moi. De ne plus jamais vivre avec eux. Je suis partie à 20 ans.
Il y a eu d'autre moments où j'ai été exposée au regard de mon père avec le consentement de ma mère cette fois. Une fois alors qu'elle me lavait les cheveux ( je devais avoir 14- 16 ans ) le type ( je vais l'appeler comme ça)est entré pour montrer des magazines à ma mère lui disant " regarde ce que tes filles achètent comme magazine" Il tenait absolument à lui montrer cela à ce moment alors que j'étais à poil sous la douche derrière le rideau. Elle lui a répondu qu'elle ne pouvait pas regarder vu qu'elle était occupée à me laver les cheveux . Puis elle a cédé sur les insistances du type: elle a ouvert brusquement le rideau de douche en lui criant : c'est ça que tu es venu voir, regarde! " Et il m'a regardé . Me seins. Mon corps. J'étais assise dans la baignoire. J'ai essayé de m'enrouler de mes bras.
Je me suis sentie salie.
Je n'aime pas mon corps. Pourquoi a t-il inspiré du désir à mon géniteur? Est -ce normal? Personne ne veut en entendre parler dans ma famille . Ils ne m'adressent plus la parole. Je me sens seule. Si seule. Avec aucun soutien de mon frère ni de ma sœur.
J'ai eu des idées noires ce soir.
Je ne sais pas quoi faire avec tout ça.
Si quelqu'un a une idée, je suis preneuse.
Merci de m'avoir lue.
7 messages
C
Courage75
Inscrit il y a 5 ans / Actif / Membre
Publié le 27.02.2016 19:18
Bonsoir,

Je comprends..

Cela rappelle le climat incestuel de la famille..

Il est entre autres arrivé plusieurs fois à mon père de rentrer dans la salle de bains alors que je prenais le bain...même à des âges avancés.. Je me souviens une fois j'avais trente ans..

Une autre fois, j'étais plus jeune, je devais avoir 14 ans il m'a demandé en plaisantant la taille de mes soutien gorge..

Il s'est lavés les mains au lavabo alors qu'il aurait pu aller les laver dans une autre pièce..

À cause de ces violences psychologique je manque de confiance en moi aussi... J'ai aussi peur d'être rejetée et trahie..

Courage...
L
Liloudallas
Inscrit il y a 5 ans / Actif / Membre
Publié le 02.03.2016 01:14
Bonsoir Courage.
Merci d'avoir partagé ton expérience. J'ai un tas d'histoires sordides comme cela que j'ai mis longtemps à me remémorer pour comprendre que je vivais dans un climat incestuel.

Mon géniteur se brossait les dents dans la salle de bains exprès quand je prenais ma douche dans la baignoire à côté: une fois en sortant de la douche j'ai aperçu qu'il avait tourné le miroir au dessus du lavabo pour voir le reflet de ce qui se passait sous la douche...
Ces souvenirs me hantent.
Je ne m'aime pas. Je n'aime pas mon corps. Quand un homme me désire, j'ai l'impression qu'il veut juste me b...
J'ai 31, je n'ai jamais eu de rapport. Je souffre de cette solitude.
Mon image de moi est brisée. Je n'ai pas de vie de femme.
Actuellement un homme me plait. Et bien je fais tout pour le faire fuir... des fois je ne me lave pas les cheveux (!)ou alors j'adopte une attitude masculine pour ne pas qu'il ne me remarque pas. Alors qu'au plus profond de moi même, je cherche à créer du lien ..

Et cela est pareil dans mes relations sociales. Je voudrais aller vers les autres, mais je ne parle pas. j'ai peur d'être en groupe. J'ai l''impression que les gens me prennent pour une folle. Mais je me vois mal leur dire : " et! vous savez quoi.? si je suis comme ça c'est parce que j'ai vécu des atrocités quand j'étais enfant chez mes parents " :-s

Je n'ai pas fait le vide de tout ce qui s'est passé dans cette maison de m..
Il y a des choses que mon corps veut peut être oublier.
Un matin , en me réveillant, ça me brulait dans l'entre jambe.Je ne sais pas s'il s'est passé quelque chose cette nuit là. Probablement je ne le saurai jamais.
Et ma mère, soumise, qui ne pensait qu'à préserver l' "harmonie du groupe" . Elle ne m'a jamais défendue. C'est ça que je n'arrive pas à digérer ..

J'aimerais tellement construire une famille, avoir une relation équilibrée avec un homme.
Je ne sais pas comment faire.
J'ai perdu les plus belles années de ma vie. J'aimerais porter plainte.. Mais pourquoi? climat incestuel? Est - ce un motif légal?

Mon frère et ma sœur ne me parlent plus. Ils estiment avoir eu leur lot également et vivent comme ils peuvent. Mais moi, je n'y arrive pas. Je suis restée bloque dans ces pensées.

Connaissez vous des spécialistes qui pourraient m'aider dans ce genre de situation ?

Merci pour vos réponses.
Liloudallas.
A
Amour
Inscrit il y a 5 ans / Nouveau / Membre
Publié le 02.03.2016 19:47
Bonsoir
je mappelle Amelie si ca peut aider je vois une hypnotherapeute
eft repetition mentale etc pour les peurs et maimaer totalement plus mediattuon et bouddhisme a cote c long sa marche je nai plus que 2 sur 10 en douleur par rapport a mon vecu

jai encore d peurs comme vpus faire ma vie av un homme peur de la mort etc du suicide ma ere a voulu s tuer devan moi plusieurs fois la jen ai av m enfnats du a mon abus sexuel lhypnose marche il ny a plus dimpact emotionnel apres pour le mental il faut parler a son enfant interieur
la guerisson passe par lenfant interieur il faut aller le voir tous les jours lui parler rester av lui jouait avec lui lecouter le rassurer lentourer damour je suis sur le chemin de la guerisson je crois en une guerisson totale si on retrouve confiance en soi e amour de soi tt est gagner le passe e passe il ne faut plus y penser partir dedans apres si dans le present il y peur etc il ya d chose a sortir encore etc

Bien a vous
L
Liloudallas
Inscrit il y a 5 ans / Actif / Membre
Publié le 03.03.2016 21:30
Bonsoir. Merci Amélie pour votre retour. Je commence à penser comme vous . m'aimer ; reussir a m'aimer au plus profond de moi même avec mes failles; mes défauts ; et mes qualités aussi est QQ chose de très difficile encore . j'y travaille. Avant j'avais lu je ne sais où que se regarder dans le miroir et se dire " x je t'aime telle que tu es " était une bonne chose a faire . cela me semblait tellement ridicule . toujours cette fichue "résistance " à moi même qui m'empêche d'aller mieux. Le temps de la guérison est long. Comme vous dites. Mais ca en vaut la peine. J'oscille entre des moments de grande dépression ,mal être avec de l'euphorie pour des choses simples. Cela est usant. Heureusement je n'ai pas de conjoint qui doit supporter cela . Mon orgueil m'empêche aussi d'avoir l'humilité nécessaire pour demander de l'aide. Je lis bcp et j'écris bcp . Mais j'ai clairement besoin que l'on m'épaule. La peur d'être manipulée de placer ma confiance en qqun ... Cela m'empeche de me 'donner 'à ma thérapeute. Heureusement qu'elle est professionnelle et qu'elle m'a laisse le temps de faire une pause parfois. J'ai lu un livre " ces femmes qui aiment trop " de Robin Norwood . Il parle des choix de conjoint que l'on fait pour entretenir inconsciamment une dépendance vis a vis de l'autre. Les mots d'autres femmes m'ont beaucoup aidé à comprendre ce qui se passait en moi. Je vous le conseille .
Je parle de tout et de rien . désolée si je pars dans tous les sens. Je me sens ridicule de dire certaines choses des fois. Tjs cette confiance en moi qui me défaut .
Bon courage dans votre guérison. Je suis sincerement contente pour vous . cela me redonne de l'espoir ; comme quoi tout est Possible .
Le plus dur est derrière nous .
Bonne soirée.
Liloudallas
M
moogli
Inscrit il y a 5 ans / Actif / Membre
Publié le 04.03.2016 15:48
Liloudallas, tu n'es pas ridicule, tu es source d'inspiration, tes interventions stimulent ma réflexion J'aimerais que tu puisses considérer cela. Et peut être progressivement l'accepter. Tu dis résister aux regards positifs que tu tentent de poser sur toi?
Crois tu que tu pourrais considérer l'intérêt que j'ai pour ta personne? Notre considération à tou-t-e-s ici pour ta valeur?

Le chemin est long effectivement. Je souhaite que tu trouves les conditions utilent à ta réparation et à la création des ressources nécessaires à tes besoins.
L
Liloudallas
Inscrit il y a 5 ans / Actif / Membre
Publié le 05.03.2016 18:08
Merci moogli pour ton message. J'ai beau lire et relire ton message. Je n'arrive pas à laisser entrer en moi les choses positives que tu as écrites. :-s

L'amour de moi même est un long chantier. Je refuse et ou ne crois pas lorsque les gens me font des compliments ,dans ma vie de tous les jours... Mais j'ai avancé tout de même . A une époque il y avait une voix dans ma tête qui critiquait, dénigrait tout ce que je faisais . Elle s'est tue petit à petit.
J'espère un jour arriver à une représentation positive de moi même, de manière durable,continue et profonde.

L'amour, est ce la solution à tous mes problèmes?
Je le crois bien. Mais j'ai trop peur du mal potentiel que représente l'autre encore pour moi.
Arf!

J'apprécie de lire les conversations des uns et des autres ici. C'est très enrichissant. Et puis la parole est libre.

Bien à toi moogli!
M
moogli
Inscrit il y a 5 ans / Actif / Membre
Publié le 05.03.2016 19:06
Je ne sais pas si l'amour est la solution à tous les problèmes. Par contre c'est vrai que nos cheminements nécessitent la progression d'étapes en étapes. Parfois la sensation de lenteur nous affecte. Mais chaque parcelle de ce qui nous nourrit contribue à ce développement. J'ai envie de croire que le regard des autres quand il est bienveillant peut contribuer à nous restaurer et à construire notre sentiment de valeur personnelle. Petit à petit.

Bien à toi Liloudallas

Le forum Face à l'inceste,
c'est :

7 280 membres enregistrés
123 047 messages
Personne en ligne
Entraidons nous dans la lutte contre l’inceste !