Des recettes de cuisine d'élues et ministres vendues au profit de la lutte contre l'inceste

Actualités Publié le 14.10.2009
Le Monde 13.10.09 | 17h24

Des élues UMP ont présenté mardi "Les élues se mettent à table", un livre de recettes de cuisine de députées et de ministres vendu au profit de l'Association internationale des victimes de l'inceste.

"Coquilles Saint Jacques sur lit d'endives" pour Christine Lagarde, "gratin de pommes de terre" pour Françoise de Panafieu, "quiche lorraine" pour Nadine Morano: chacune des 28 femmes politiques qui s'est prêtée au jeu propose dans ce recueil une "recette de son enfance ou de son terroir".

Les bénéfices dégagés permettront notamment de financer des déplacements de l'association des victimes de l'inceste pour des interventions en milieu scolaire.

"L'idée était de proposer un livre présentant des recettes abordables, faciles, rapides et bonnes", a expliqué Fabienne Labrette-Ménager, députée de la Sarthe à l'origine du projet, qui se dit "très fière de participer à ce combat (la lutte contre l'inceste, ndlr), qui n'est pas terminé".

"Beaucoup de choses se disent dans les cuisines et les livres de cuisine se transmettent de génération en génération", estime pour sa part Marie-Louise Fort, députée de l'Yonne et auteur de la proposition de loi sur l'inceste adoptée en première lecture par l'Assemblée Nationale en avril 2009.

La députée espère que sa proposition de loi -qui prévoit notamment l'inscription de la notion d'inceste dans le code pénal- puisse passer en deuxième lecture "avant Noël".

"L'inceste est un des derniers tabous qui subsistent" dans notre société, a-t-elle dit en présentant le livre de recettes.

Environ 2 millions de personnes sont concernées par l'inceste en France, selon des chiffres de l'association cités par Mme Fort.