Le 3 avril à 20 h 35 Laurent De Villiers sur France 2

Actualités Publié le 31.03.2012

schoenbergLaurent De Villiers : Retour au pays En novembre dernier, Laurent, le fils de Philippe De Villiers décide de publier un livre choc, dans lequel il lance de très graves accusations contre son frère ainé, provoquant un séisme dévastateur au sein de sa famille. Pour la première fois depuis la sortie du livre, il revient en Vendée, sa région natale où il est devenu indésirable. Victime pour les uns, manipulateur voire mythomane pour les autres. Sa famille lui reproche d’avoir instrumentalisé le nom de son père… Mais dans quel but ? Pourquoi a-t-il décidé d’utiliser le scandale pour régler une affaire privée ? En avait-il mesuré les conséquences ? Présenté par Béatrice Schoenberg à 20 h 35 le 3 avril 2012 sur France 2.

Nous en parlons
O
ouaps
Publié le 04.04.2012
Inscrit il y a 11 ans / Débutant / Membre

J'ai trouvé ce reportage intéressant, il s'intéresse notamment au fait que la victime va parfois renier sa parole sous la pression familiale, il montre l'absurde : une famille qui fait tout pour protéger le plus criminel de ses membres et qui préfère éliminer le plus faible. La loi de la nature contre celle de l'Humain.
Est-ce parce que le nom est médiatisé ? En tous cas pour une rare fois la justice semble essayer de faire son travail, je ne peux pas dire que ça me réconforte mais c'est toujours ça quand on sait l'abandon de la justice pour tant de cas d'incestes en France...
C'est réconfortant aussi de voir que des citoyens préfèrent suivre leur cœur et leur conviction plutôt que l'opinion bien pensante habituelle qui veut que "ça ne me regarde pas". [b]Hé SI ! La maltraitance ça regarde tout le monde ![/b] J'ai trouvé le geste du comité de soutien vendéen magnifique et courageux, c'est même sans doute une grande première dans les histoires régionales de l'inceste.
[b]Mais on est au 21ème siècle ? [/b]

C
Chroniqueur
Publié le 01.04.2012
Inscrit il y a 9 ans / Nouveau / Membre

J'espère voir cette émission de télé au Québec. Je ne sais pas si elle est diffusée sur TV5.

Ceci étant,, LdV n'a pas instrumentalisé le nom de son père: c'est SON nom. Il n'a pas décidé d'utiliser le scandale: il s'est LIBÉRÉ de ce qu'il a subi. Ce n'est pas qu'une affaire privée: c'est une problématique sociale grave.

Fallait-il donc qu'il accepte le silence pour laisser son père instrumentaliser sa famille ? Faut-il que les victimes n'acceptent que des excuses privées ? À priori, la courte présentation de cette émission de télé me heurte beaucoup !