Mon enfant est victime d'inceste, comment agir ?

Dossiers Publié le 07.06.2014

 

Mon enfant est majeur

Mon enfant vient de révéler qu'il a été victime d'inceste par un membre notre famille lorsqu'il était mineur. Que puis-je faire pour l'aider ? Ai-je le droit de porter plainte ? Quelle attitude adopter vis à vis de l'agresseur, des autres membres de la famille ?

Mon enfant a été agressé par un membre de ma famille

Lorsque l'agresseur est un grand-père, une grand-mère, un oncle, une tante, un cousin, une cousine, la famille va éclater lors de la révélation, les uns prenant parti pour l'agresseur, les autres pour la victime. 

Mon enfant a été agressé par un autre enfant

17% des incestes sont commis par le frère, 5,8% par le cousin, 2,1% par la sœur selon un sondage réalisé auprès des membres de l'association Face à l'inceste, victimes d'inceste dans leur enfance. Souvent l'agresseur est mineur. Comment gérer une telle situation en tant que parent ? 

Dossier Expert Face à l'inceste

Je suis seul(e) pour protéger mon enfant

Un enfant victime d'inceste parlera plus facilement s'il se sent en confiance, en sécurité. Il arrive qu'après une séparation, l'enfant révèle ce qu'il subit chez l'autre parent. L'agresseur peut être l'autre parent lui-même, mais aussi un proche, membre de la famille ou non.

 

Que la séparation se passe bien ou non, la révélation de l'inceste va provoquer des difficultés pour l'enfant et son parent protecteur. Comment agir lorsque l'on apprend une telle nouvelle ? 

Articles en relation

S'informer avant d'agir :