Action ou vérité

Témoignages Publié le 02.01.2012

Fotolia_1830260_XS"Action et verités" Pourquoi ce titre vous allez me dire. Je vais vous expliquer. "Action ou vérité" c'est un jeu que tous les enfants connaissent. Un jeu qui se joue entre amis et entre frere et soeur. Un jeu inoffensif et pourtant... Pour moi ca a été un jeu cruel car lorsque que mon frère me demandait de jouer, il avait des idées derriere la tête. Je choisissais toujours "vérité" (forcément, j'ai envie de dire) et puis au bout de 3 "vérités" il fallait obligatoirement choisir "action". Je ne pense pas utile de préciser ce qu'étaient les actions demandées.


Ca a duré plusieurs années. Personne ne s'en rendait compte. Mais où étaient mes parents quand ca se passait? Pourquoi est ce que je ne refusais pas de jouer? J'avais peut etre trop peur de lui... Je ne me souviens plus. En faite je n'ai pas beaucoup de souvenir de mon enfance, de cette période. Juste quelques flashs. Des phrases aussi. Des lieux dans la maison. Des demandes différentes. Mais c'est tout. Très peu de moments de bonheur. Tout a été gaché.

Un jour mon frère est parti. On l'a cherché pendant un an. Et puis on l'a retrouvé à plusieurs heures de route de chez nous. Secret trop lourd à porter? Surement...

Ce qu'il a été mal dans sa peau après tout ça. Il me fuillait du regard. On ne se touchait que pour se dire bonjour. Si on se frollait moi ça me faisait sursauter. J'avais un profond dégout qui me donnait envie de vomir. J'ai toujours la meme réaction lorsque je suis en contact avec un homme. Meme mon père...

Et puis un jour ma mère a lu mon journal intime et a tout découvert. Ils m'ont cru, quel soulagement. Et vous savez quoi, lui n'a pas nié! Quelle avancée! Ce sont les situations idéales si je puis dire pour une meilleure guérison. Et pourtant...

Grosse dépression en 2003. J'avais 16 ans. Je voulais en finir. Mais pas mourrir, juste arreter de souffrir. Et puis je suis retournée à l'école, l'air de rien, comme si j'étais comme tout le monde, le sourir aux lèvres et le mal dans la peau. 2010 Dépression. Comment la décrire? Désastreuse, destructrice. Comme si elle avait nécroser les chaires au plus profond de moi. Détruite de l'intérieur, oui c'est tout a fait ca.

Alors on se bat. On sourit, on rit l'air de rien, on se fait des soirée en famille et entre amis et on cache une fois de plus ce mal être intense. On a pas le choix de toute facon, il faut avancer.

Aujourd'hui, je change de vie. Nouvelle maison, nouvel emploi. J'ai quitté mon ex conjoint (7 ans de vie commune). Et J'ai rencontré mon futur mari. C'est bien vous allez me dire. Mais si vous saviez a quel point c'est dur. Ce n'est qu'une apparence tout ca. On se donne le moyen d'aller mieu même si...

En conclusion, est ce que je lui en veux? Je ne sais pas si je peux. Il a tant souffert de tout ça. Est ce que je m'en veux? Certainement pour n'avoir rien dit et rien fait pour arreter ca. Il n'a pas été le seul à me faire du mal. Quand on vous donne un "coup" on est plus faible pour se relever face aux autres. Alors ils en profitent... Aujourd'hui je me bat contre moi, contre eux et contre vous aussi. Tout m'offense.

Je débute mon nouveau métier dans 1 mois. Et j'espère que ca sera une révélation! Souhaitez moi bonne chance.

 Merci de m'avoir lu. 

Nous en parlons
G
gaelle6457
Publié le 01.06.2015
Inscrit il y a 9 ans / Actif / Membre

Bonsoir.
Ça y est j'ai porte plainte!
Les souvenirs attroces étaient déjà conséquents mais mon frère a avoué d'autres faits (tout en niant les viols) dont je ne me souvenais pas. S'en était de trop