Après presque 10 ans...

Témoignages Publié le 19.04.2014

altAprès presque 10 ans... Voilà, j'étais en vacances chez mes grands-parents avec mes deux soeurs et mon cousin. J'avais 10 ans, lui, il en avait 15. Le soir on se retrouvait tous les quatre dans notre chambre pour jouer à des jeux de sociétés ou regarder la télé, comme font tous les cousins et cousines du monde, on s'amusait.

Puis il repartait ensuite dans sa chambre. Sauf qu'une fois, il est revenu en pleine nuit. Je l'ai entendu s'approcher du lit où je dormais avec ma soeur de 8 ans, et il lui a demandé d’aller rejoindre notre soeur de 4 ans qui dormait dans le lit d'à côté. Elle a dû s'exécuter car ensuite je l'ai entendu s'allonger à côté de moi. Il m'a alors tournée sur le côté (je dors souvent sur le ventre) de façon à ce qu'il soit derrière moi. C'est là que je lui ai demandé en chuchotant ce qu'il faisait. Il m'a répondu "rien mais ne bouge pas d'accord ?". Je n'ai rien dit alors il a commencé à me caresser les cheveux, le dos puis le ventre. Et il a finit par remonter ma chemise de nuit, il m'a caressée encore un peu et il a finit par le faire... Il m'a pénétrée par derrière j'ai dû peut être faire un bruit à un moment car une de ses main est venu se plaquer sur ma bouche mais il l'a rapidement enlevée pour la mettre sur mon bas ventre. En tout cas je me rappelle n'avoir pas bougée ni dit un mot. J'écoutais sa respiration qui s’accélérait, j'ai résisté à l'envie d'enlever sa main qui se trouvait sur mon bas ventre parce qu'elle était tellement chaude que c'était désagréable. Ca l'était même plus que ce qu'il faisait derrière moi... Bref... Lorsqu'il a finit, il a continué à me caresser un peu et a finit par partir... Quand j'ai entendu sa porte se fermer je suis allée au toilette car quelque chose coulait entre mes jambes... Je ne savais absolument pas ce que c'était, à 10 ans personne n'est censé savoir ce que c'est... Bref la journée est passée et il a fait comme si ne rien n'était (moi aussi en même temps), il ne m'a pas dit par exemple "si t'en parle à quelqu'un ça va mal se passe", ect...

Mais il n'a pas lâché pour autant, il a recommencé  la nuit d'après, il a de nouveau viré ma soeur et m'a demandé si je dormais quand je lui ai dit non, il m'a prit la main et m'a demandé si il pouvait faire ce qu'il avait fait la veille. Comme une c*nne je lui ai dit oui... Alors il l'a refait...

Ca n'est arrivé que deux fois. Deux fois de trop vous me direz... Heureusement je n'ai pas eu mal (car d'habitude les victimes de viols souffrent, etc...) je n'ai pas eu de saignements non plus... Peut être parce que j'avais confiance en mon cousin ? Ou alors simplement parce que je ne savais pas ce qu'il me faisait ?

J'en sais rien mais il y a des moments quand je suis seule, ça me ronge j'ai envie d'en parler à quelqu'un mais j'ai peur que cette personne le répète... J'ai peur de la réaction de mon père aussi (il est policier en plus...) pas vis-à-vis de moi parce qu'il sauras que je dis la vérité, mais plutôt vis-à-vis de mon cousin qui est le fils de son frère et tous les deux sont en froid, alors si je révèle ce qu'il m'a fait ça va faire l'effet d'une bombe nucléaire... Et je n'ai pas envie de ça. Parce que malgré ce qu'il m'a fait j'adore toujours mon cousin, (est-ce irrationnel ?) en plus maintenant il a une fiancée qui est adorable et je ne veux pas détruire sa vie...

Je suis sûrement trop gentille parce que je pense qu'à cause de ce qu'il m'a fait, j'ai un "blocage" je n'ai jamais eu de copain ou quand un garçon me plaît, ce que j'ai vécu me revient à la figure au galop alors ça m'arrête... Vous allez me dire qu'il vaut mieux que j'en parle mais pourquoi ? Dans un sens ça m'empoisonnera toujours la vie et si jamais je parle et qu'il est condamné à je ne sais quelle peine je perdrais beaucoup comme lui...

Et comme si ça ne suffisait pas, mes copines trouve ça bizarre, surtout une qui me saoule 24h/24 avec "sa première fois" (mais aussi ses nombreuses autres fois qui ont suivit) en me disant tu verra quand ça t'arrivera, si ça t'arrive bien sûr (mais ça m'est arrivé ma cocotte ! Pas de la façon dont je le voulais mais ça m'est arrivé ! Et tu ne le sais pas !). Je me suis fais violence pour ne pas lui foutre une baffe...

Voilà, désolé c'est un peu long comme témoignage, et ça fait presque 10 ans  mais c'est la première fois que j'évoque ce qu'il s'est passé... En décrivant ce bref moment j'ai envie de pleurer mais les larmes ne sortent plus... Car j'ai tellement pleuré pour un autre sujet (médical cette fois) que je n'y arrive plus...

Après presque 10 ans...