Automutilation : conduite à risque

Témoignages Publié le 23.01.2007

J’ai ressorti cette nuit un petit caillou brun que j’avais enfermé dans un coffret à trésors et planqué dans le noir d’un placard qui ne voit jamais le jour, placard de factures anciennes, photos sans écho et mots jetés sur papier que je laissais mourir. Boule de pâte molle qui sent fort et bon la mort, colle aux doigts qu’elle décolore, comme une crosse de revolver usée par l’attente, l’expectative d’une fuite dans une ligne droite…

alors j’ai repensé aux - Enfants Terribles - de Cocteau et me suis prise pour l’un d’eux, les yeux fermés sur le geste de la main à la bouche j’ai avalé sans rien en attendre que quelques rêves en technicolor le caillou symbole de ma répulsion à cette putain de pulsion de sortir au dehors chercher ce que je sais ne trouverais pas et le ( petit x sur l’équation du désir) remplacerais du coup par tt autre chose qui comblerait le vide du moment mais me propulserait dans un espace vacant encore plus grand après, du déjà vu pour l’avoir trop vécu. Petit x porte bien son nom, genre porno et inconnu, seulement inconnu il ne l’est plus. Qui s’enfuyait toujours sans un mot après avoir pris de moi ce qu’il voulait ? Qui ? Et moi qu’est-ce que je fais dans ces moments là, bordel, je reproduis. Pire je me renie, aucun respect pour moi, idem pour l’autre.
-Se vérifier vivant-
J’ai écouté Léo et me suis laissé dire que c’est de cela que je manquais, les mots, sans doute et puis aussi d’écho et puis surtout d’épiderme chaud prêt à être touché, léché, senti, reconnu, accepté, aimé…
Une terre de peau à explorée et où me sentir chez moi.
Merde !
Quand est-ce que j’arriverais à dire : ce qui me manque c’est un être humain à aimer.
Pour la petite info le petit caillou j’ai fini par le vomir, d’ailleurs cette nuit là je n’ai fait que ça, me laver du dedans.

 Radio Vivre : Interview de deux membres d' Face à l'inceste sur l'automutilation

Téléchargements

Le lieu de contrôle et le soutien social perçu dans les automutilations impulsives de l’adulte