Dors en paix... maman!!

Témoignages Publié le 12.11.2010

Fotolia_285618_XSJ'ai 32 ans mariée avec trois filles j'ai été victime d'inceste pendant une période que je ne saurai définir les images sont claires dans ma mémoire c'etait mon frere aine qui avait cinq ans de plus que moi le gentil le parfait le désiré le sage l'affectueux et moi j'étais la toute petite ce qui a de plus dans la famille!! personne ne faisait attention ni pouvait avoir le moindre soupçon de ce qui se passait car ça n'existe meme pas dans notre culture!

Tout s'est arrete et ma souffrance a commencé à se concretiser lorsque maman l'a vu de ses propres yeux enfonçant ses doigts sous ma culotte et touchant mon sexe! elle n'a pas cru ses yeux au vrai sens du mot j'ai du mal à raconter tout ce que j'ai du subir depuis: les questionnaires les insinuations les menaces les mensonges la condamnation j'ai continué ma vie sachant que tout s'est écroulé!

A cause de ça et à d'autres experiences je suis devenue une "coureuse de pantalons" je cherchais l'affection je me suis engagées dans des relations amoureuses impossibles j'etais blessee delaissee frustree enfin j'ai rencontre mon mari qui est plus que parfait je n'ai pas pu lui raconter tout mais je lui ai fait allusion d'avoir subi des abus sexuels mais j'ai besoin d'en parler plus ouvertement ma vie interne etait trop compliquée j'ai peur pour mes enfants!

Ma relation avec ma mère s"est arrangée avec le temps on est devenues les meilleures amies du monde personne d'entre nous n'a oublié ce qui s'est passé mais on en a jamais parlé ce que je n'oublierai jamais c'est que je voulais lui dire que je lui est tout pardonné que je l'aimais plus que tout au monde et que je sais qu'elle ne pouvait pas faire mieux mais les mots se sont tus dans ma gorge je n'ai pu rien dire pourtant elle ne pouvait que m'écouter sans avoir la possibilité de répondre car elle était morte!

C'est le moment le plus difficile de toute l'histoire croyez moi! sa mort a rendu plus douloureux tous les détails mais aussi je sens que plus rien ne compte vraiment pour moi je n'ai pas pu apaiser sa conscience et je m'en veux! lorsqu'elle était malade pendant ses derniers jours je me suis couchée pres d'elle elle m'a tendrement caressé les cheveux  comme elle ne l'a jamais fait auparavant et elle m'a dit tu as de si beaux cheveux ma puce!elle voulait me demander de lui pardonner je le sais mais c'etai trop cruel pour nous deux on se comprenait elle était mon ame soeur! ce que j'en veux à mon frère ce n'est pas tout ce que j'ai enduré à cause de lui (et Dieu seul sait à quel point c'étai douloureux) mais surtout ce secret qui a empoisonné ma relation avec mon ange gardien l'etre le plus cher le plus tendre le plus lointain qui est ma mère!  

Nous en parlons
O
Ophélie
Publié le 23.11.2010
Inscrit il y a 11 ans / Nouveau / Membre

Wahou, c'est très touchant tout ce que tu écris... . Ma mère sait depuis peu ce que j'ai vécu avec mon frère. Mon vivons encore tous sous le même toit, ce qui rend les choses un peu compliquées... . Je sais que, je lui en veux, de ne pas avoir vu, de ne pas avoir réagit, de ne pas m'avoir protégé, je sais pas comment lui en parler, comme lui pardonner. Je sais que la perte irrévocable, peu arriver n'importe quand, et j'aimerai qu'elle sache, que je lui ai pardonner, ou du moins, que je suis sur le chemin du pardon ! C'est très compliqué, de devoir gérer tout ca, mon frère, mes parents... .

Je t'envois pleins de courage, prends soin de toi. Ta mère te vois maintenant, tu peux tout lui dire... .

A
Anne_
Publié le 15.11.2010
Inscrit il y a 11 ans / Actif / Adhérent

Heureuse de lire que des mères savent en être
Mon père vient de s'endormir, lui aussi. Je veux croire qu'il avait confiance en moi, qu'il a géré au mieux pour lui-même sa femme tyrannique et son fils menteur. C'est à mon frère qu'il revenait d'apaiser mon père. Il ne l'a sans doute pas fait, trop fourbe pour avouer.
Tu étais proche de ta mère : les mots sont assurément passés entre vous sans avoir été prononcés.
Paix à elle
Tous mes voeux d'apaisement pour toi
Douce vie avec tes petites et ton mari