Enfin le procès a eu lieu !

Témoignages Publié le 17.06.2010

photo_judgewgavelBonjour. Si je suis là aujourd'hui c'est pour aider les victimes, comme moi, pour leur dire de se battre, de ne jamais baisser les bras, car un jour vous gagnerez ce combat ! La procedure est longue, pas forcement facile, mais rien ne peut être pire que ce que nous avons tous vécus pendant ces années de calvaire... Il y a 10 ans, en aout 2000, je portais plainte contre mes 2 frères pour inceste....

 

De mes 5 ans à mes 10 ans, j'ai été abusée par mes 2 frères ainés (l'un de plus 8 ans mon ainé, l'autre de 2 ans mon ainé); et de mes 11 ans à mes 16 ans par le plus jeune des deux.... J'étais une petite fille qui semblait bien, mais un peu timide, renfermée, agressive par moment.... Qui n'avait qu'une envie : Mourir, disparaitre.........

 

Une amie de l'époque, ma soutenue, a prevenu mon beau père, qui a mis un terme à tout ça... J'ai porté plainte 3 ans après suite à une tentative de suicide....

 

Mais ma plainte est tombée entre les mains d'une procureur qui l'a classée sans suite sans motifs réels.... Par chance, une association m'a contactée, un nouveau procureur avait pris place et souhaité me rencontrer. Nous avons réouvert l'enquête, de nouvelles pièces au dossiers : lettres écrites à ma meilleure amie pendant les faits, lettre de pardon du plus jeune de mes frères, et une de mon père... Nous sommes fin 2005...

 

Beaucoup de pression de ma mère : Depuis mon jeune age je l'ai protégée, peur qu'elle soit malheureuse, peur qu'elle m'abandonne (comme mon père l'avait fait à leur divorce alors que j'avais que j'avais seulement 1 an)... J'ai donc, à sa demande retiré ma plainte, je n'étais plus partie civile.

 

Mais l'état a prit le relais... jusqu'au mois d'octobre, où après avoir reçu une lettre de ma mère me demandant de m'ESCUSER, j'ai dit STOP, je pense plus à elle, mais à moi et ma famille : mon mari et 2 petites filles... Je me reconstitue partie civile et, hier : 16 juin 2010 le procès a eu lieu! Tout s'est bien passé, à part un malaise, crise de tétanie, de ma part au début du procès; une pause a été faite, mon mari a pu rester avec moi. Après 3 heures de procès puis, 1 heure de delibéré : 1 an de prison avec sursis pour chacun, des dommages et interets pour eux et ma mère qui était responsable civilement à l'époque des faits, et qui était totalement contre moi, avec le même avocat que mes 2 frères....

 

J'ai vaincu hier mes peurs, mes angoisses...

 

La justice m'a accordée réparation après 10 ans d'attente je peux tourner la page, ENFIN! Nous sommes des victimes, ils nous ont prit une partie de nous, de notre être, de notre personnalité; mais ce qu'ils ne savent pas c'est qu'avec tout ce que l'on a subi on est, nous les victimes, plus fort pour vaincre les autres épreuves de la vie, comme notre procès.

 

J'aimerais plus que tout écrire un livre, pour aider les victimes, mais aussi pour les familles, les personnes qui ne comprennent pas la hauteur des dégats causés, pour qu'ils réalisent ce que nous vivont, ce que nous ressentons....

 

J'espère que mon histoire vous donnera la force, le courage d'aller jusqu'au bout malgrès les obstacles que vous pourrez rencontrer tout au long de votre parcours.

 

Audrey.

   
Nous en parlons
F
FDG
Publié le 09.03.2014
Inscrit il y a 7 ans / Nouveau / Membre

Merci Audrey, ton message donne du courage :)
F