Etre parent après l'inceste

Témoignages Publié le 31.08.2013
 

Face à l'inceste a abordé cette question pour la première fois en 2008 au cours d'un groupe de parole à Paris. Dix huit personnes, survivants et proches, hommes et femmes, participaient à ce groupe. Toutes les tranches d'âges étaient représentées. Ce groupe a été un véritable choc pour nous car nous ne nous attendions pas à l'expression d'autant de souffrances. Pour diverses raisons, la parentalité était un sujet douloureux pour nos participants : impossibilité de fonder un couple et d'avoir des enfants, fausses couches à répétition, enfant mort né, intimité impossible avec ses enfants... Mais surtout deux obstacles majeurs à une parentalité épanouie a été exprimée par nos membres :

  1. - La peur d'être un mauvais parent
  2. - La peur de reproduire l'inceste sur ses enfants

Autre difficulté exprimée, le sentiment de culpabilité et de solitude face à ce problème important. 

Nous avons immédiatement décidé qu'il fallait agir. Ainsi nous avons engagé des recherches pour connaitre les travaux et ressources sur le sujet. En France, comme d'habitude, nous n'avons absolument rien trouvé. Pourtant il y avait urgence à comprendre, à diffuser l'information. L'association Face à l'inceste s'est alors engagée dans quatre actions d'envergure :

  • - Organiser un congrès scientifique international sur le thème "Etre parent après l'inceste"
  • - Ecrire un livre d'information à partir de l'expertise des victimes et proches
  • - Médiatiser ce sujet dans les grands médias nationaux afin d'alerter l'opinion publique mais aussi les victimes elles-mêmes sur les solutions possibles
  • - Favoriser les recherches scientifiques sur le sujet

Nous pouvons dire que toute notre énergie s'est concentrée sur le sujet de la parentalité pendant au moins deux ans. Les résultats furent fructueux, nous avons eu le sentiment d'avoir lever le voile sur une problématique dont personne ne se souciait ou que personne ne connaissait sauf les victimes et leurs proches.

Le Congrès Face à l'inceste 2009 "Etre parent après l'inceste"

Congrès Face à l'inceste 2009 : “Etre parent après l’inceste” - Le 3 octobre 2009 Paris 12ème à l’Espace Reuilly Paris

Présentation


Si l'inceste affecte profondément la victime, il la rend aussi « malade de la famille ». Dans ces conditions comment perpétuer la vie, lui donner un sens, rompre la transmission de la perversion, comment construire sa famille ? Pour la première fois en France, la parentalité des victimes d'inceste va faire l'objet d'un congrès international. Nombreuses sont les victimes à ne pas devenir parents, nombreuses sont celles qui subissent leur parentalité et nombreuses aussi sont celles qui en font un atout majeur de reconstruction.


Comment envisager de devenir parent alors que nos repères familiaux ont été vidés de sens ? Comment aimer son enfant lorsque l'on n' est plus capable de s'aimer soi-même ? Comment concilier désir d'enfant, relations conjugales, sexualité en souffrance, lorsqu'en plus la peur de ne pas être à la hauteur ou de reproduire l'inceste est présente ?


Pour ceux qui donnent la vie, se poseront toujours les questions des limites de l'expression de l'amour envers l'enfant et de la place de cet enfant dans la famille incestueuse d'où il vient. Quand l'enfant devient une raison de vivre, une raison de survivre à l'inceste, quand la victime décide d'être responsable d'une vie qu'elle protégera, être parent peut lui fournir les meilleures raisons de se rétablir, de rompre la chaîne de l'inceste, quitte à se détourner de sa famille d'origine pour créer « Sa famille ».


Plusieurs recherches réalisées en France, au Canada et en Israël seront exposées et ponctuées de témoignages de survivants. L'objectif est d'apporter des éléments de réponse aux victimes qui deviendront parents ou pas, de favoriser la mise en relation des professionnels et acteurs du champ médico-social. Ceci afin de permettre un meilleur accompagnement des survivants non parents et des survivants parents, avant, pendant et après la grossesse, tant sur le plan médical que sur le plan social et psychologique.


Avec le patronage  du Ministère des relations sociales, de la famille et de la solidarité

Programme

Les répercussions de l'inceste sur les relations conjugales (Etude) GODBOUT N. (Canada)  
Quels parents les victimes pensent-elles être ? (Etude) KREKLEWETZ Christine (Canada)  
En quoi la détection de l'inceste durant la grossesse pourrait aider les futurs parents ? Dr BONNET (France)
Table ronde : Quand l'enfant ne vient pas Témoignage de survivants et conjoints (France)
Les difficultés rencontrées par les mères survivantes d'inceste dans l'éducation de leur(s) enfant(s). (Etude) Dr COHEN T. (Israël)
Qui sont les pères incestueux ? (Etude) Dr MILCENT MP (Canada)
Quelle sexualité après un abus sexuel ? AUDRAINT-SERVILLAT B. (France)

Exposition photographique réalisée par Catherine Cabrol avec les membres d'AIVI.

Annales

Les annales complètes du congrès sont disponibles dans notre boutique au format PDF. Téléchargez-les maintenant !


Complet : plus de six cents personnes furent au rendez-vous. Parmi les professionnels, beaucoup de sages-femmes et de psys. Le monde médico-social était aussi bien représenté. De nombreux survivants avaient fait le déplacement. Le congrès fut un succès. Nous verrons qu'il a ouvert des perspectives de recherche et nourrit l'intérêt des médias.

Livre "Etre parent après l'inceste"

Le livre Etre parents après l'inceste est disponible dans notre boutique. Commandez-le maintenant !

Paru en 2009 au moment du congrès, ce livre regroupe le témoignage de nombreuses victimes d'inceste et de leurs proches. Ces témoignages ont été recueillis au sein des groupes de parole Face à l'inceste .

Recherches

Suite à nos actions, des professionnels ou futurs professionnels se sont engagés dans des travaux de recherche sur la parentalité après l'inceste. Certains sont à ce jour terminés, d'autres sont en cours. Les membres d' Face à l'inceste ont participé a la majeure partie de ces travaux.

- Prise en charge des patientes ayant été victimes d’inceste au cours de la grossesse. Mémoire d'Adelaïde Ambroise, étudiante sage-femme en 4ème année à l’école Baudelocque. Supervision, Estelle Kramer, sage-femme, membre du CA d'AIVI. Juin 2013.

- Retentissements d'un inceste subi durant l'enfance sur le temps de la grossesse.  Mémoire de Master 1 de Psychopathologie, Criminologie et Pratiques cliniques de Mélissa Guerrero, Université Rennes 2. U.F.R. Sciences Humaines, Département de Psychologie. Juin 2012.

- Grossesse et accouchement chez les femmes victimes d’inceste. Mémoire de 4e année de Magali Lefebvre, dirigé par Estelle Kramer, sage-femme, membre du CA d'AIVI. Université de Versailles-Saint-Quentin-en-Yvelines. U.F.R des Sciences de la Santé Paris-Iles-de-France -Ouest Ecoles de Sages-Femmes Jeanne Sentuber, Centre Hospitalier Intercommunal de Poissy/Saint-Germain en Laye. Juin 2011.

- En 2011, le Conseil d’Orientation Scientifique et Technique de l’Association Docteurs Bru en collaboration avec le Laboratoire Psy-NCA (EA 4306) équipe TIF - Traumatismes individuels et familiaux Département de psychologie clinique de l’Université de Rouen Propose la participation à une recherche portant sur « Les représentations et la réalité de la parentalité chez les jeunes femmes ayant subi l’inceste, en fonction des modes de prise en charge. »

L’objectif de cette recherche est de mieux comprendre comment des jeunes femmes ayant subi l’inceste, se positionnent par rapport à l’idée de devenir mère et parvienne à construire leur vie d’adulte. Dans les contextes d’inceste, certaines jeunes filles sont entendues, protégées, prises en charge, d’autres non. Nous souhaitons repérer ce qui a pu les aider, ou au contraire nuire à leur devenir en fonction de l’aide qu’elles auront pu avoir ou non. A l’issue de cette recherche nous espérons pouvoir transmettre des propositions pour améliorer la prise en charge des jeunes filles victimes d’inceste.

Plusieurs membres d' Face à l'inceste ont participé à cette recherche.

 

Médiatisation

Merci aux membres d' Face à l'inceste d'avoir témoigné

{joomplucat:15 limit=8|columns=1}

 Journal télévisé - France 3

 Le magazine de la Santé - France 5

 Les Maternelles - France 5

 10 heures le Mag - TF1