Il faut que je vomisse

Témoignages Publié le 04.02.2010
femme1Cette boule au fond de ma gorge. elle a un goût de quelque chose de familier mais que je ne peux définir exactement, mais c'est ECOEURANT. je ne peux pas m en débarasser, elle est là.. elle contrôle ma vie, mon humeur. Elle est toujours là, mais certains jours elle décide d'être envahissante, étouffante, je veux vomir mais je ne peux pas..... je deviens dingue... je ne peux m en débarasser et elle me renvoie toujours à ça.............. mon premier souvenir: j'avais 4 ans,lui 13, c'étaient les vacances, on venait de changer de maison, j allais intégrer une nouvelle école..... je me retrouve sans culotte sous les draps avec lui qui me touche...Souvenir : moi assise à calofourchon sur lui, son sexe hors de son pantalon et ses mots : "regarde mon zizi,tu peux lui faire des bisous si tu veux". l'ai-je fais?...... Souvenir: je suis encore endormie dans mon lit, c'est le matin, je suis dans mon rêve ( un petit garçon veut jouer avec moi, je ne veux pas, je court, il me poursuit, il se plaint à sa mère - une grosse mama qui ne m'aide pas- , il me rattrape, m'agrippe le pantalon , il s'y accroche, je cours de plus en plus, je veux me réveiller.) j ouvre les yeux, IL est là , allongé près de moi, j'ai les fesses à l'air..il me dit.. "tu avais un peu chaud, je t ai enlevé ta culotte souvenir: je suis au bord du lit, les jambes écartées, relevées, lui en face de moi, les mains qui me "chatouilent" parce qu'on joue à "guili-guili". souvenir: "appelle ta soeur, on va jouer à guilli-guillis tous les trois" .........on a joué, tous les trois. est-ce qu'il jouait seul avec elle?+6 3 souvenir:je me lave, il entre sans frapper, il estime que je ne me lave pas correctement "frotte-toi mieux que ça!"... il prend le gant........... mon cauchemar de petite fille qui ne me lâche plus depuis mes 5 ans: je suis dans un tunel, sombre, étroit, j'entends un bruit lourd, pesant, quelque chose arrive à toute allure, ça va me foncer dessus, ça ressemble à un train, c'est gros, c'est long, c'est noir, ça fonce, mon coeur s'accélère, j'étouffe, ça m'envahit, s'enfonce en moi je ne sais comment, je crie, je crie..... je me reveille, ma cousine est là, me regarde, me réconforte, j ai réellement crié, je me calme......... mais j ai ce gout dans la gorge....la naissance de ma boule.... Mes parents l'ont découvert en lisant mon journal..... leurs premiers mots: "je savais qu'il y avait quelque chose me dit mon père, les yeux plein de larmes" "pourquoi tu pleures, il ne t'a pas creuvée ("dépucelée)" m'a dit ma mère.et "si t as rien dit pendant tout ce temps c'est que tu devais aimer ça." ma mère a discuté toute une journée avec son fils quand elle l'a su, pas avec moi, silence........ j ai essayé d en parler avec mon père qui m'a dit avec un geste de revers de main "on ne reviens pas sur le passé" j ai 27 ans, un mari, deux filles (mon malaise d'être renvoyée constamment à mon enfance, je me vois à travers elles...) et cette boule.... cette pu°°°° de boule qui m'étrangle....
Nous en parlons
O
Ophélie
Publié le 13.10.2010
Inscrit il y a 11 ans / Nouveau / Membre

Ca me laisse sans mots. Mon frère et moi en avons parlé aussi, il m'a simplement dit "j'en parle une fois, aprés, ce sera du passé" ! Je crois, que l'inceste frère/soeur est très banalisé. Nous sommes tous deux petits, donc on ne sait pas les limites. On ne fait pas la différence en le bien et le mal. Moi je n'y crois pas. A 13 ans on a conscience de certaines choses, comme qu'il ne faut pas faire l'amour avec sa soeur, enfin si on peut appeler ca "amour" !
Je n'en ai pas parler clairement a mes parents, mais lorsque j'ai envisager l'idée d'aller voir un psy, c'etait: "tu me dis pourquoi, et aprés on verra" ou "Oh c'est les vacances fait pas chier!" OK. Je crois qu'il ne faut pas compter sur ses parents, essaye peut etre d'en parler avec ton frère... . Ca pourrait t'aider. C'est très dur, mais pour ma part, ca a était utile... .

Pleins de courage, ne t'enferme pas.