Il n' y a pas d'âge pour dénoncer ce que l'on a subi !

Témoignages Publié le 26.09.2008

Violé à 14 ans par un ami de la famille, j'avais enfoui ce cauchemar quelque part dans un coin du cerveau..... à 57 ans, aidé par mon épouse avec qui j'ai pu en parler, je me suis rendu à la gendarmerie pour qu'un dossier soit ouvert. Je ne peux plus porter plainte contre Monsieur M.P , qu' il m'arrangeait de croire décédé. Mais c ela servira peut-être un jour.