J'ai mal au coeur

Témoignages Publié le 15.01.2007

J'ai mal au coeur, car je n'ai pas eu de vrai père, puisque mon père était pédophile, je n'ai pas eu de vraie mère puisqu'elle ne m'a pas protégée, des violences de son mari, et depuis plusieurs années, ça s'est fait progressivement, je me rends compte que ma soeur, que j'aimais beaucoup, est indifférente, je crois qu'à force d'entendre ma mère lui dire que je suis folle , elle l'a croit, et donc à ses yeux je ne suis qu'une pauvre fille.

Alors que je suis tout le contraire de ça. J'ai eu du courage à n'en plus finir,j'ai mené ma vie avec sensibilité et intelligence. J'ai ,face à la monstruosité de mes parents, développé, les qualités qu'ils n'ont jamais eues, et qui sont si importantes pour moi: l'honneteté, la sincérité et la recherche spirituelle du bien et du beau et du vrai. Mais ma petite soeur, ne voit pas tout celà, elle ne me contacte que lorqu'elle a besoin de me demander de signer un papier, questions d'héritages le plus souvent... J'ai vraiment très mal au coeur, j'en souffe beaucoup. J'en ai parlé avec ma psy qui m'a simplement dit que j'avais réussi à reformer une vraie et belle famille. Oui, c'est vrai mais celà n'efface pas la blessure du passé et pourtant il faut que je raye de mon univers la seule personne qui ,me restait, ma soeur. Je suis obligée de le faire pour me préserver,pour survivre, j'y arriverai mais je sens que celà va etre difficile. J'ai une nouvelle famille, mais j'ai honte de mon nom de jeune fille, j'ose à peine le prononcer tellement il me fait honte, tellemnent j'ai le sentiment de ne pas appartenir à cette famille là. C'est le seul point sur lequel j'éprouve de la honte, je n'ai pas honte de ce qui m'est arrivé car j'avais environ 4 ans et je s'y suis pour rien, je ne suis pas en cause, mes parents sont en cause, et mon père est décédé, par dessus le marché, sinon je l'aurais accusé et je vous assure que je lui aurais fait passer un sale quart d'heure, malgré la peur que j'ai toujours éprouvé face à lui, je n'aurais pas laissé passé celà . Mais c'était un inceste oublié, c'est remonté à la surface peu à peu, lorsque j'ai mis 9000 kms entre ma mère et nous. Je me félicilte tous les jours d'etre partie vivire loin d'elle, mais par contre, étant donné qque j'ai découvert cet inceste il y a peu de temps, 3 ans , je souffre de symptomes auxquels je ne m'attendais pas. J'ai parfois envie de hurler, je souhaite qu'il soit en enfer et que ma mère le rejoigne, car elle m'a détruite autant que lui si ce n'est plus car elle est vraiment ignoble envers moi. Mais elle se porte comme un charme ! Elle détruit tous ceux qui l'approchent mais elle est pesrsuadée qu'elle a toujours raison, quelle est la plus forte, et qu'avec son argent elle achètera tout le monde. Tout le monde sauf moi, c'est sur ! C'est une bien triste histoire, pas de famille, c'est dur. Mais il vaut mieux etre bien entourée, et c'est ce que je fais en me consacrant à mon mari et à mes fils. Ma belle famille est également adorable. Seulement , quand je suis seule, je pleure, mon mari le sait, il devine tout et si j'ai pleuré il le sait toujours, je voudrais ne plus pleurer, me dire que je n'ai plus de soeur, c'est comme si elle était morte, c'est tout. La chose qui ne me fait pas peur , c'est la mort. La mort ne m'a jamais fait peur et plus je vieillis moins elle me fait peur parce que je sais ce que c'est que la mort, une séparation, d'avec la vie , une simple séparation et dans une autre vie on se rejoint. On continuera ce que l'on a commencé. Je vous souhaite à tous une bonne année 2005, avec des hauts plus nombreux que les bas, avec du courage et de la force pour affronter nos misères, nous qui avons souffert et qui savons à quel point la vie peut etre dure , mais je souhaite à tous de découvrir aussi à quel point la vie peut etre belle. Je vous le promet à tous ,la vie peut etre belle, il faut continuer à lutter et y croire.

Nous en parlons
B
Bulle
Publié le 12.05.2010
Inscrit il y a 11 ans / Nouveau / Membre

Merci pour ce beau témoignage :-) et bon courage à toi...